Commotion cérébrale : l'amélioration des traitements envisageable ?

ÉCRIT PAR: , 2012-11-26 17:59:00

Il appert qu'une commotion cérébrale influencerait des zones-clés du cerveau.
Photo: Fotolia

Des chercheurs ont fait une découverte qui pourrait faire avancer la qualité des soins dans des cas de commotion cérébrale.

www.nlm.nih.gov rapporte que des chercheurs ont fait une découverte qui pourrait bien améliorer la qualité des soins offerts aux patients souffrant de commotion cérébrale.


En effet, des spécialistes affirment qu'ils ont décelé des changements au niveau du cerveau, observables dans les cas de commotion cérébrale, et qui pourraient faire progresser la façon de faire dans des cas de complications postcommotion, notamment.

L'étude, qui compile ces résultats, a été publiée dans le journal Radiology et fait état de tests effectués sur 23 patients aux prises avec une commotion cérébrale (ou en complication postcommotion), et sur 18 patients en parfaite santé.

Il appert qu'une commotion cérébrale influencerait des zones-clés du cerveau, celles-là mêmes qui place l'organisme en état de repos. Lors d'une commotion, les mêmes zones seraient influencées, plaçant le corps dans ce que l'on appelle « l'état de base réseau » (default-mode network). Ce dernier définit l'état d'une personne en repos, ou lorsqu'elle « part dans la lune ».

On constate que les conséquences d'une commotion sont vérifiables dans ces mêmes zones cérébrales, altérant le système réseau mentionné ci-haut. On constaterait le même genre d'altération chez les gens souffrant de la maladie d'Alzheimer.

Les chercheurs croient qu'une amélioration des traitements est envisageable à la suite de cette découverte.

Plus de renseignements dans Canoë Santé
BackToTop