Naissance du plus grand centre de procréation assistée au monde

ÉCRIT PAR: , 2017-02-17 10:21:00

La nouvelle entité médicale sera présente dans 13 pays et plus de 70 cliniques.
Photo zilli / Istock.com

Un centre médical espagnol dédié à la fertilité a annoncé jeudi sa fusion avec l'américain RMANJ pour donner naissance au «plus grand groupe de reproduction assisté au monde».

Après un an de négociations, l'institut valencien de l'infertilité (IVI) fusionne avec le groupe médical américain RMANJ pour «devenir le plus grand groupe de reproduction assistée dans le monde», selon un communiqué.

Baptisée IVI-RMA Global, la nouvelle entité médicale sera présente dans 13 pays et plus de 70 cliniques. Elle réalisera «environ 300 millions d'euros de chiffre d'affaires» et comptera près de 2 400 employés, dont plus de 200 médecins et 300 chercheurs.

Le groupe fusionné, qui sera détenu à environ 70 % par IVI et 30 % à RMANJ, poursuivra son expansion aux Etats-Unis où il compte déjà 10 cliniques privées, poursuit le texte.

Ce rapprochement permettra de «partager les meilleures pratiques et les dernières technologies dans chaque phase des différents traitements offerts», selon le communiqué.

«Avec IVI, nous pouvons chercher de nouveaux marchés et apporter de l'espoir à tous les patients qui ont des problèmes d'infertilité», selon le Dr Richard Scott, co-président de RMANJ, cité dans le communiqué.

L'année dernière, «des patients de plus de 30 États des États-Unis et de 40 autres pays sont venus à nous en quête d'espoir», a-t-il ajouté.

Fondée en 1990, IVI se présente comme un «leader en médecine de la reproduction» qui a contribué à donner naissance à plus de 125 000 enfants, grâce à l'application des dernières technologies de procréation assistée.

La société propose des techniques telles que l'insémination artificielle, la fécondation in vitro, le don d'ovocytes et de sperme, ou encore la micro-injection spermatique.

De son côté, RMANJ dont «les taux de succès de FIV sont les plus élevés aux États-Unis a mis au point une technologie qui permet de détecter plus précisément les embryons sains qui mèneront à des grossesses réussies.»

Le centre de fertilité affirme avoir «aidé près de 40 000 bébés à naître» depuis 1999.

Plus de renseignements dans Canoë Santé
RECOMMANDÉ POUR VOUS
AILLEURS SUR LE WEB
BackToTop