La santé cardiovasculaire responsable de la hausse de l'espérance de vie au Québec

ÉCRIT PAR: , 2017-03-29 15:51:00


Photo Fotolia

La diminution des décès liés aux maladies cardiovasculaires est la principale raison derrière l'augmentation récente de l'espérance de vie au Québec. 

C'est ce qui ressort de l'article L'évolution récente des causes de décès au Québec: quel effet sur l'espérance de vie?, publié mercredi par l'Institut de la statistique du Québec.

«Entre les périodes 2000-2002 et 2010-2012, l'espérance de vie à la naissance des hommes a augmenté de 38 mois pour atteindre près de 80 ans, et la baisse de la mortalité liée aux maladies cardiovasculaires explique à elle seule 16 mois d'augmentation», a donné comme exemple l'Institut.

L'organisme observe d'ailleurs un phénomène semblable chez les femmes. Leur espérance de vie à la naissance a augmenté de 23 mois pendant la même période, pour atteindre 84 ans. Quatorze de ces 23 mois proviennent du recul des maladies cardiovasculaires, selon l'Institut.

De plus, on observe une baisse de la mortalité liée aux tumeurs et à certaines causes externes, tels que les accidents et les suicides.

Chez les femmes, «ces gains sont toutefois réduits par la hausse de la mortalité liée au cancer du poumon», a expliqué l'Institut.

L'intoxication accidentelle, ou surdose, est une des rares causes de mortalité qui a pris de l'ampleur dans cet intervalle de dix ans, a conclu l'Institut.

L'espérance de vie à la naissance représente le nombre moyen d'années que peut espérer vivre un être humain qui vient tout juste de voir le jour.     

Plus de renseignements dans Canoë Santé
RECOMMANDÉ POUR VOUS
AILLEURS SUR LE WEB
BackToTop