Des soins de santé permettent aussi d'épargner de l'argent !

Les soins de santé primaires (SSP) constituent le premier niveau de contact que la plupart des gens ont avec le système de santé. Les SSP comprennent les visites à votre médecin de famille, au personnel infirmier, à la pharmacie, à la clinique ou les appels au service d'information téléphonique 24 heures par jour. Les gouvernements et les fournisseurs de soins de santé, partout au pays, regroupent leurs efforts pour consolider les services de soins primaires pour l'amélioration de la santé des Canadiens. Voici comment les SSP se perfectionnent et la façon dont ces changements augmenteront la qualité des soins tout en réduisant les coûts du système de soins de santé, afin que ces services soient toujours disponibles lorsque vous en aurez besoin.

Les SSP favorisent des habitudes de vie saines. Ils mettent aussi l'accent sur la prévention des maladies et des blessures, et le contrôle des maladies chroniques. Il coûte généralement moins cher de prévenir un problème de santé que de le traiter une fois qu'il est apparu. Ainsi, le contrôle des maladies chroniques permet d'éviter les complications qui risqueraient d'entraîner de graves effets sur la qualité de vie aussi bien que sur l'ensemble des coûts des soins de santé. En prévenant les blessures et la maladie, et en contrôlant mieux les problèmes de santé chroniques, chacun y gagne.

Avec les SSP, une équipe de professionnels des soins de santé (médecins, personnel infirmier et pharmaciens) travailleront en collaboration pour vous fournir les meilleurs soins possibles. Des méthodes de partage d'information plus efficaces permettront à l'équipe d'obtenir toute l'information nécessaire pour décider, au moment opportun, des soins les plus appropriés à votre cas. Cette approche multidisciplinaire assure une meilleure coordination des soins et évite le chevauchement des interventions. Elle économise aussi du temps aux professionnnels de la santé.

Une autre caractéristique des SSP, c'est l'accès à un service de santé adéquat au moment opportun. Près de 40 % des Canadiens se sont rendus aux services d'urgence au cours des deux dernières années. La plupart de ces visites (57 %) ont eu lieu pour des troubles de santé qui ne nécessitent pas de soins d'urgence (tels les maux de gorge ou les maux d'oreilles). Dans une région, l'accès à des soins de santé primaires adéquats (y compris les lignes sans frais pour des conseils de santé), au moment opportun, pourrait désengorger les services d'urgence. En plus de fournir des soins efficaces en termes de coûts, ils faciliteraient l'accessibilité aux services pour les véritables cas d'urgence tout en réduisant le temps d'attente.

Les changements dans les soins de santé primaires assureront des soins de meilleure qualité pour les Canadiens tout en réduisant les coûts, ce qui permettra de développer un système de santé plus viable pour le futur. Pour des exemples d'innovations utiles dans les nouveaux programmes de SSP, lisez l'histoire des trois patients suivants.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Solutions-judicieuses-en-soins-de-sante

L'histoire de Sarah : la mère de l'invention

Sarah* est une jeune femme de 27 ans qui habite une région éloignée desservie par une infirmière praticienne (une infirmière dont le droit de pratique est étendu au diagnostic, au contrôle de la maladie et à la prescription de certains médicaments) qui fait partie d'une équipe de soins de santé primaires, avec un médecin qui habite une autre région qu'elle.

Lorsqu'elle est devenue enceinte, Sarah a voulu participer aux décisions concernant ses soins, et s'assurer que ses choix (y compris celui d'accoucher avec une sage-femme) seraient pris en considération. L'infirmière praticienne de Sarah a donc formé une équipe multidisciplinaire (comprenant une sage-femme) pour que sa patiente bénéficie de soins coordonnés de haute qualité tout au long de sa grossesse.

En collaboration avec son équipe, Sarah a pu participer aux décisions concernant ses soins durant sa grossesse et à la naissance du bébé. Ceci lui a donné l'impression de contrôler davantage l'ensemble du processus et lui a apporté une plus grande satisfaction. Étant donné que l'équipe de Sarah était capable d'échanger facilement et rapidement l'information, ses membres ont pu lui fournir des soins mieux coordonnés, plus réguliers et à un meilleur rapport qualité-prix.

Pour plus d'information sur les soins de maternité concertés, visitez le site Web du MCP, le Projet de soins primaires obstétricaux concertés. Vous y trouverez de bons exemples des nouveaux programmes innovateurs qui ont été entrepris en soins de santé primaires.

 
*Note : l'histoire de Sarah, de Jamal et de Roger sont des histoires fictives élaborées à partir des buts et de la vision des soins de santé primaires.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Solutions-judicieuses-en-soins-de-sante

L'histoire de Jamal : une lutte contre la dépression

Lorsque, à 42 ans, Jamal a constaté qu'il se sentait triste et desespéré, sans intérêt pour les choses qu'il avait l'habitude d'aimer en plus d'avoir de la difficulté de sortir de son lit le matin, il a consulté son médecin de famille pour obtenir de l'aide. Le médecin de famille de Jamal a évalué les symptômes de son patient et a diagnostiqué une dépression.

Grâce à une collaboration innovatrice entre son médecin et une équipe d'experts en santé mentale, Jamal a pu continuer de consulter son médecin de famille pour son traitement, ce qui a calmé ses inquiétudes face aux services de santé mentale.

Le médecin participait à un projet pilote qui a permis à son patient de bénéficier de l'expertise d'une équipe de professionnels de la santé comprenant des spécialistes en santé mentale, des pharmaciens et des infirmiers. De cette façon, Jamal a eu l'avantage de recevoir des soins coordonnés, administrés par son médecin de famille, en étant assuré que son médecin pouvait consulter toute l'équipe des professionnels de la santé mentale.

L'importance d'une approche multidisciplinaire s'est avérée importante lorsque le premier médicament que Jamal a pris pour soigner sa dépression a provoqué un effet secondaire pénible : une dysfonction érectile. La situation était telle que Jamal ne voulait plus continuer de prendre son médicament. Lorsqu'il a signalé ce problème au pharmacien, celui-ci a discuté avec son médecin pour trouver une solution pour changer son médicament.

Même si le nouveau médicament ne provoquait pas de dysfonction érectile, Jamal constatait que les symptômes de dépression étaient toujours présents. Un soir, il s'est senti particulièrement abattu et a eu besoin de parler à quelqu'un. Heureusement, l'équipe comprenait une infirmière qu'il pouvait appeler pour du soutien, après les heures régulières. Jamal parla à l'infirmière qui a évalué son état et lui a fourni du support émotionnel, lui a organisé une autre visite chez le médecin, en s'assurant par la suite que les informations du médecin étaient à jour et qu'il était bien au courant de la situation. Avant de recevoir Jamal pour son second rendez-vous, le médecin avait déjà consulté l'équipe psychiatrique qui habitait une autre ville. En partenariat, ils ont mis au point une stratégie pour ajuster la médication de Jamal. Cette nouvelle stratégie s'est avérée efficace et Jamal s'est bientôt retrouvé sur la voie de la guérison.

L'histoire de Jamal illustre quelques-uns des bienfaits de la collaboration entre les médecins de famille et les équipes de santé mentale : des soins mieux coordonnés, plus efficaces et de plus haute qualité offerts à une personne à l'intérieur même de sa propre région. Pour plus d'information concernant la collaboration innovatrice en santé mentale, consultez le site Web de l'Initiative canadienne de collaboration en santé mentale (ICCSM).

 
*Note : l'histoire de Sarah, de Jamal et de Roger sont des histoires fictives élaborées à partir des buts et de la vision des soins de santé primaires.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Solutions-judicieuses-en-soins-de-sante

L'histoire de Roger : l'aide à domicile

Roger* est un vieil homme de 78 ans qui souffre d'arthrite, de problèmes cardiaques et d'emphysème. Lorsque sa femme est morte, il y a quatre ans, ses enfants ont pensé que leur père devrait déménager dans une maison de soins infirmiers. Toutefois, grâce aux soins à domicile que lui procure une infirmière visiteuse, Roger a été capable de demeurer dans sa propre maison.

L'infirmière visiteuse de Roger, Lydia, travaille aux services de santé à domicile de la région. Les soins à domicile fournissent aux gens à la maison des services liés à la santé, leur permettant ainsi de demeurer plus longtemps chez eux. Ces services comprennent des soins infirmiers, la promotion de la santé, l'enseignement sanitaire, le soutien aux soignants et la réadaptation. Lydia participe aussi à un projet qui utilise la technologie pour améliorer le contrôle des maladies chroniques.

Des appareils portatifs comme le Palm Pilot médical font partie de cette nouvelle technologie. Lorsqu'elle visite Roger à son domicile, Lydia apporte son Palm Pilot qui est branché sur une base de données de médicaments et d'information médicale. Lydia a ainsi des références médicales à portée de main. Si des questions ou des problèmes surgissent au cours de sa rencontre avec Roger, elle peut les régler sur-le-champ. Lydia sauve du temps, Roger reçoit plus rapidement les informations et les soins dont il a besoin et même avec des visites supplémentaires, il économise encore sur le coût des soins de santé.

Le Projet de partenariat national entre les soins à domicile et les soins de santé primaires (Projet de partenariat national ou PPN) ou les e-therapeutics sont d'excellents exemples d'utilisation de la technologie pour l'amélioration des soins de santé en région à un coût raisonnable. Pour en apprendre davantage, visitez leurs sites Web.

 
*Note : l'histoire de Sarah, de Jamal et de Roger sont des histoires fictives élaborées à partir des buts et de la vision des soins de santé primaires.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Solutions-judicieuses-en-soins-de-sante

Plus de renseignements dans Canoë Santé
RECOMMANDÉ POUR VOUS
AILLEURS SUR LE WEB
BackToTop