Améliorez vos connaissances

Quelles sont les conséquences de la SEP sur mon cerveau? Des changements imperceptibles

Les chercheurs avancent que, dans le cas de la SEP, le système immunitaire attaque la couche protectrice des nerfs du cerveau et de la moelle épinière, ce qui entraîne une inflammation et des lésions à certains endroits et ralentit la transmission des signaux électriques.

Parfois, les lésions cérébrales causées par la SEP passent inaperçues, car les symptômes qui y sont associés sont imperceptibles. Cependant, votre neurologue peut déceler ces lésions à l'aide d'un examen d'IRM (imagerie par résonance magnétique). En effet, au cours de cet examen, il peut localiser les zones du cerveau qui ont été touchées par la SEP. Les lésions cérébrales correspondent à des régions du cerveau qui ont été endommagées par l'inflammation associée à la SEP.

Même si vous ne manifestez aucun symptôme, vous pouvez présenter des lésions cérébrales causées par la SEP. Il est donc primordial de consulter votre neurologue afin qu'il vous renseigne sur les effets de la SEP sur le cerveau et les marqueurs permettant de déceler les lésions cérébrales au cours d'un examen d'IRM. Les données recueillies par IRM sont d'une grande utilité et l'on recommande d'effectuer un examen de suivi dans les 6 à 12 mois suivant le début d'un nouveau traitement afin de déterminer ses effets sur votre condition. Utilisez le Questionnaire sur la satisfaction à l'égard du traitement de la SEP pour préparer la rencontre.

 

NPR/GILE/0035 F

Quelles sont les conséquences de la SEP sur mon cerveau? Des changements cognitifs

Environ 50 % des personnes atteintes de SEP présentent des changements cognitifs plus ou moins graves. Elles pourront notamment avoir de la difficulté à :

  • se souvenir des événements récents;
  • trouver les mots justes;
  • traiter l'information;
  • effectuer des tâches spatiales, comme s'orienter;
  • planifier et s'organiser;
  • prendre des décisions; ou
  • résoudre des problèmes.

Les changements cognitifs peuvent avoir d'importantes répercussions sur votre qualité de vie. De plus, ils représentent la raison principale pour laquelle les personnes atteintes de SEP quittent leur emploi. Une étude américaine a permis de constater que près de 50 % des gens atteints de la maladie n'ont pas d'emploi.

Les symptômes de la SEP varient d'une personne à l'autre. Il est donc possible que vous ne présentiez pas tous ces symptômes.

Si vous remarquez des changements cognitifs, consultez votre neurologue pour savoir comment les prendre en charge et optimiser votre traitement de la SEP.

Même si vous ne manifestez aucun changement cognitif, vous pouvez souffrir de lésions cérébrales qui passent inaperçues. Parlez aussi à votre médecin des marqueurs d'atteinte cérébrale imperceptible de la SEP, notamment les lésions cérébrales décelées au cours d'un examen par IRM.

Utilisez le Questionnaire sur la satisfaction à l'égard du traitement de la SEP pour préparer la rencontre avec votre neurologue et le Guide de discussion avec votre médecin au sujet de la SEP pour guider la conversation.

 

NPR/GILE/0035 F

SPs - Vérification du traitement
Outil santé

Un traitement optimal peut diminuer la fréquence des poussées et ralentir la progression de la maladie. Prenez soin de vous : Évaluez vos symptômes et votre quotidien comme premiers pas vers de meilleurs soins.

Multple Sclerosis Doctor Discussion Guide
Outils santé

Créez un outil personnalisé de discussion avec votre médecin. Assurez-vous d’avoir le meilleur traitement possible pour gérer votre SEP.

SP - Journal des symptômes
Outil santé

Grâce au suivi de vos symptômes de SP, vous et votre médecin serez en mesure de déterminer l'efficacité de votre traitement et l'évolution de votre SP.

MS symptoms track symtrac
Outils santé

Spécialement conçu pour et par des gens vivants avec la SEP, cet outil vous permet de faire un suivi de votre SEP et de votre bien être en général. Cette ressource vous permet de maximiser votre rencontre avec votre médecin.

Plus de renseignements dans Canoë Santé
BackToTop