Améliorez vos connaissances

Un poisson hors de l'eau

Il est important de choisir l'option qui vous convient. Les bienfaits de l'exercice ne peuvent durer que si vous suivez fidèlement le programme, d'où l'importance de choisir une activité que vous aimez. Certaines personnes aiment participer à des activités de compétition, versions des sports d'équipe qui ont été adaptées aux besoins des personnes atteintes de SP. D'autres préfèrent s'entraîner seul, sans équipe ni partenaire. Essayez différentes options et voyez ce qui convient à votre mode de vie.

En général, les activités aquatiques sont considérées comme la forme d'exercice la plus appropriée. Voici quelques avantages que le milieu aquatique peut offrir par rapport aux autres options :

  • La poussée naturelle de l'eau s'oppose aux effets de la gravité et permet des mouvements qui seraient impossibles hors de l'eau pour des personnes ayant de la difficulté à maintenir l'équilibre.
  • La résistance de l'eau fournit suffisamment de résistance pour un entraînement aérobique, tant pour la partie supérieure que pour la partie inférieure du corps.
  • L'eau rafraîchit le corps et prévient le surchauffement.

Certaines personnes atteintes de SP, notamment celles qui souffrent de raideur musculaire, trouvent le yoga relaxant. Les exercices de respiration profonde et la méditation pratiqués dans le yoga aident aussi à soulager le stress.

Provenant d'un ancien art martial chinois, le Tai Chi est constitué d'une série de mouvements gracieux semblables au ballet. Il permet d'améliorer la force, la souplesse et l'équilibre sans blesser les articulations.

L'entraînement aux poids est une autre option. Les exercices peuvent être adaptés aux capacités individuelles mais il serait bon de noter qu'une séance régulière d'entraînement aux poids est généralement trop épuisante. Essayez de faire travailler alternativement les différentes parties du corps, les membres supérieurs un jour et les membres inférieurs le jour suivant.

Plusieurs activités physisques peuvent être proposées aux personnes souffrant de SP, allant d'activités simples (comme le jardinage) aux exercices nécessitant un équipement spécial.

La plupart des guides d'entraînement, livres ou vidéos, s'adressent au public. Votre physiothérapeute ou le professionnel de la santé qui prend soin de vous pourra déterminer si ces ouvrages vous conviennent.

SPs - Vérification du traitement
Outil santé

Tirez-vous le maximum de votre traitement contre la SP? Évaluez votre traitement actuel contre la SP et obtenez des conseils afin d'en discuter avec votre neurologue.

Ne pas trop s'échauffer pendant l'exercice

Les personnes atteintes de SP sont particulièrement sensibles à l'effet de la chaleur. Même une légère élévation de 0,5°C peut entraîner une aggravation des symptômes. Aussi, on leur conseille de prendre des précautions additionnelles pour éviter le surchauffement pendant l'exercice.

Voici quelques conseils généraux pour éviter le surchauffement :

  • Avant l'exercice, rafraîchissez vos jambes et vos pieds dans un bain d'eau tiède pendant 20 à 30 minutes. Cela préviendra l'élévation de la température du corps au-dessus de la normale pendant l'activité physique. Faute de baignoire, prenez une douche fraîche pendant 20 minutes. Essayez aussi de faire couler de l'eau fraîche sur vos poignets pendant 3 à 5 minutes s'il n'y a ni douche, ni baignoire ni piscine sur les lieux.
  • Portez des chaussures légères.
  • Portez plusieurs couches de vêtements que vous pourrez enlever au cours de l'exercice.
  • Pendant la séance d'exercice, portez des accessoires qui aident à faire baisser la température, comme un bandeau, une veste ou une bande autour du cou. Des vêtements de refroidissement peuvent être confectionnés à la maison et on y ajoute des poches pour pouvoir y insérer des cryosacs bleus.
  • Rafraîchissez-vous en utilisant un flacon-pulvérisateur.
  • Prenez des pauses pendant l'exercice.
  • Ayez des boissons fraîches à votre portée et prenez quelques gorgées de temps en temps pour prévenir le surchauffement et la déshydratation. N'oubliez pas que vous devez boire environ une tasse (250 mL ou 8 onces) de liquide toutes les 15 à 20 minutes durant l'exercice. Si vous buvez du café, du thé caféiné, des boissons gazeuses ou de l'alcool, vous devrez en prendre en plus grande quantité car ces boissons vous obligent à uriner plus souvent et vous faire perdre davantage d'eau.
  • Envisagez des activités aquatiques dans une piscine où la température de l'eau se situe entre 26° et 29°C, ou 80° et 84°F.
  • Faites de l'exercice à l'intérieur (où la température de la salle est réglée à moins de 21°C ou 70°F) ou à l'extérieur seulement lorsqu'il fait frais. Évitez des activités à l'extérieur entre 10 h et 16 h.
  • Utilisez un climatiseur, un ventilateur électrique ou un ventilateur portatif alimenté par piles.
  • Changez votre horaire d'exercice.
  • Prenez le temps de vous rafraîchir et de vous reposer après l'exercice.
  • Évitez de rester longtemps dans les vestiaires chauds et humides.
Traitements modificateurs de la SP
Outil santé

Connaissez-vous toutes les options de traitement à votre disposition? Apprenez-en plus sur les médicaments modificateurs de la SP.

Remonter le courant

L'inactivité physique s'accompagne de risques pour la santé qui sont bien connus dans la population générale. En plus du risque de maladies chroniques (comme l'ostéoporose, le diabète, les maladies cardiovasculaires et le cancer), le manque d'exercice peut entraîner de la faiblesse musculaire, la fatigue, la dépression et les troubles du sommeil. Les symptômes de la SP sont semblables aux conséquence de l'inactivité physique, de sorte que chez les personnes atteintes, les sensations d'épuisement, les sautes d'humeur et les troubles du sommeil peuvent être accentués en cas d'inactivité.

Les symptômes de la SP sont imprévisibles et leur gravité peut varier considérablement d'une personne à l'autre. Les symptômes influant sur la capacité d'exercice d'une personne comprennent :

  • épuisement
  • faiblesse
  • tremblements et perte de la coordination
  • raideur et spasmes musculaires
  • perte d'équilibre

Ces symptômes ne sont pas présents dans tous les cas de SP et ils ont tendance à s'améliorer pendant les périodes de rémission. Cela signifie que la capacité d'exercice varie d'une personne à l'autre et en fonction des phases de la maladie.

Cela peut nous sembler surprenant que l'activité physique profite aux personnes atteintes de SP. Cependant, les études ont montré que l'activité régulière améliore le fonctionnement physique et la santé générale. Ainsi, non seulement les exercices aérobiques renforcent la santé cardiovasculaire et la capacité des membres, mais ils réduisent aussi la dépression et la fatigue tout en favorisant une attitude plus positive. Lorsqu'une poussée de SP se manifeste, la force musculaire acquise grâce à l'exercice fournit un terrain solide pour le rétablissement.

Le principe clé de n'importe quel programme d'exercice est la modération. Tout excès peut nuire, que ce soit trop d'exercice ou pas assez. On recommande donc à toutes les personnes atteintes de SP de consulter leur médecin ou le professionnel de la santé qui prend soin d'elles avant de commencer un programme d'exercice.

SP - Journal des symptômes
Outil santé

Grâce au suivi de vos symptômes de SP, vous et votre médecin serez en mesure de déterminer l'efficacité de votre traitement et l'évolution de votre SP.

Sonder le terrain

Le principe clé se résume en quelques mots : commencer modestement et progresser lentement. Ne soyez pas trop exigeant, trop tôt, car la forme physique est un objectif à la long terme, voire à vie. Des séances quotidiennes de vingt minutes d'exercice modéré sont aussi bénéfiques que des séances d'entraînement vigoureux. Apprenez à reconnaître la différence entre un étirement, qui est acceptable, et une douleur, qui ne l'est pas.

On recommande aux personnes atteintes de SP de consulter leur médecin ou le professionnel de la santé qui les soigne avant d'amorcer un programme d'exercice. Les personnes présentant différentes incapacités peuvent bénéficier d'activité physique à condition que le programme d'exercice soit adapté à leurs besoins. Votre médecin ou le professionnel de la santé qui prend soin de vous sera en mesure d'évaluer votre forme physique actuelle et de vous recommander les types d'activités qui vous conviennent.

Un réchauffement approprié vous permettra de tirer le maximum de l'exercice et de prévenir les spasmes musculaires. Prenez 5 à 8 minutes pour vous réchauffer, en faisant des mouvements circulaires avec votre tête, vos épaules, vos bras, vos poignets, vos hanches, vos jambes, vos chevilles et vos pieds. Étirez doucement les muscles que vous allez utiliser pendant l'exercice et, pour chaque position, prenez cinq à six inspirations profondes. Chaque mouvement doit être effectué lentement, de façon égale, car les mouvements rapides peuvent augmenter les spasmes ou la raideur musculaire. Consultez votre pharmacien ou le professionnel de la santé qui prend soin de vous pour savoir quel est le meilleur moment de prendre vos médicaments par rapport à vos séances d'exercice, notamment ceux qui aident à maîtriser les spasmes musculaires.

Vous devriez planifier de sorte que la séance d'exercice corresponde au moment de la journée où vous avez le plus d'énergie. Certaines personnes trouvent qu'elles sont le plus en forme tôt le matin, alors que d'autres préfèrent s'entraîner une fois le matin et une fois dans l'après-midi ou dans la soirée. Dormez suffisamment la nuit précédant votre séance d'entraînement et prenez une petite sieste de 15 minutes, si nécessaire, quelques heures avant l'exercice. Voici quelques conseils utiles à retenir :

  • Suivez la règle des « 2 minutes ». Faites de l'exercice pendant 2 minutes si vous vous sentez fatigué. Après 2 minutes, il se peut que vous ayez assez d'énergie pour continuer. Si vous vous sentez toujours fatigué après 2 minutes, arrêtez et reposez-vous.
  • Évitez l'excès. Une petite pause de 15 minutes (en position couchée ou assise, les yeux fermés) peut être la solution simple pour vous recharger.
  • Informez toujours votre moniteur, votre partenaire ou votre équipe au sujet de la SP pour qu'ils comprennent votre besoin de vous reposer de temps en temps.
MS symptoms track symtrac
Outils santé

Spécialement conçu pour et par des gens vivants avec la SEP, cet outil vous permet de faire un suivi de votre SEP et de votre bien être en général. Cette ressource vous permet de maximiser votre rencontre avec votre médecin.

Plus de renseignements dans Canoë Santé
BackToTop