De fréquentes infections à levures ? Et pourquoi cela m'arrive-t-il à moi ?

Environ 5 % des femmes sont atteintes d’infections à levures récurrentes (plus de 4 infections, ou au moins 3 infections qui n’étaient pas liées à l’emploi d’antibiotiques, au cours de l’année précédente). Elles peuvent s'avérer frustrantes et incommodantes. Pourquoi les infections à levures se produisent-elles fréquemment? Voici certaines des raisons les plus courantes.

Avez-vous récemment pris un médicament? L'utilisation fréquente d'antibiotiques peut tuer certaines des bactéries présentes normalement dans le vagin et ainsi permettre aux levures de se multiplier, ce qui provoque des infections vaginales à levures fréquentes. Certains médicaments qui réduisent la réponse du système immunitaire (comme les médicaments servant à traiter le cancer ou à réduire la possibilité de rejet d'organes transplantés) peuvent diminuer la capacité de l'organisme à combattre les infections à levures, ce qui mène à des infections plus fréquentes.

Quelle est votre méthode de contraception? Les spermicides, les gels, les mousses et les crèmes utilisés conjointement avec les diaphragmes et les condoms, peuvent tuer les bactéries normalement présentes dans le vagin et faciliter la croissance des levures et leur propagation dans le vagin. Les contraceptifs oraux contenant de l'œstrogène, ceux à forte teneur en particulier, peuvent faciliter la croissance des levures dans le vagin.

Votre système immunitaire est-il affaibli? La faiblesse du système immunitaire réduit la capacité de l'organisme à combattre les infections, notamment les infections à levures.

Avez-vous des problèmes avec le sucre? Si vous souffrez de diabète, il se peut que la présence fréquente d'infections vaginales à levures soit un signe que votre diabète n'est pas bien maîtrisé et que votre taux de sucre sanguin est trop élevé. Certaines personnes ont suggéré qu'une diète à trop forte teneur en sucre soit susceptible de contribuer à l'incidence d'infections à levure fréquentes, mais cette affirmation n'a pas pu être prouvée par des études médicales.

Vos vêtements sont-ils en cause? Les vêtements trop serrés, en particulier ceux faits de tissus synthétiques, peuvent augmenter l'humidité et la chaleur de la région vaginale, ce qui peut faciliter la croissance des levures. Le choix de tissus naturels comme le coton permet à la région de rester plus fraîche et plus sèche.

Avez-vous des relations sexuelles fréquentes? Il se peut que l'activité sexuelle fréquente irrite également la région vaginale et augmente le risque de contracter des infections vaginales. Il n'est pas sûr que les infections à levures soient transmises sexuellement. Environ la moitié de toutes les femmes qui ont des vaginites à levures à répétition ont un partenaire sexuel qui est également infecté. Mais, jusqu'ici, aucune étude n'a démontré que le traitement du partenaire sexuel de la patiente aide à prévenir les infections à levures à répétition chez la femme.

Utilisez-vous le mauvais traitement? Il arrive parfois que des infections fréquentes se produisent parce que le traitement qui a été choisi n'est pas efficace contre le type de levures causant l'infection. Bien que le Candida albicans soit le type le plus commun de levures causant les infections à levures, certains types de levures plus difficiles à traiter, comme le Candida glabrata, peuvent également infecter le vagin et ces types de levures sont rencontrés plus communément chez les personnes atteintes d'infections à répétition. La résistance, phénomène produit lorsque les levures modifient leur constitution génétique, ce qui les rend plus difficiles à traiter, représente une autre cause fréquente d'infections à levures.

Parmi les autres facteurs qui font que votre infection est plus susceptible de réapparaître, on retrouve la non utilisation du traitement conformément aux directives, l'omission de doses ou l'arrêt du médicament avant qu'il ne soit utilisé au complet.

Si vous avez de fréquentes infections à levures, consultez votre médecin avant de tenter de les traiter par vous-même. Votre médecin peut vous aider à savoir pourquoi vous souffrez fréquemment de ces infections et vous suggérer un traitement efficace.

Le moment est-il venu de consulter mon médecin pour mes infections à levures ?

Saviez-vous que votre infection à levures peut ne pas en être une du tout ? Il existe plusieurs autres causes d'irritation vaginale, notamment des allergies, des infections bactériennes et différentes causes d'origine chimique. L'irritation que vous ressentez peut bien, à nouveau, être provoquée par des levures, mais ce n'est pas certain. Voici quelques exemples de situations au sujet desquelles vous devriez consulter votre médecin pour vous en assurer.

L'infection revient continuellement. Si votre dernière infection date de moins de deux mois, ou si vous avez eu quatre infections ou plus depuis douze mois, consultez votre médecin. La présence d'infections à levures fréquentes peut être le signe d'une affection sous-jacente ou de l'inefficacité du traitement que vous vous êtes administrée. Votre médecin peut vous aider à en établir la cause et à trouver un traitement efficace.

Le traitement que vous avez essayé n'agit pas. Même si vous avez fait attention d'utiliser votre dernier traitement exactement selon les directives, il se peut que celui-ci n'ait pas représenté le traitement approprié pour votre infection. Il se peut que votre infection soit résistante ou que vous puissiez être infectée par un type de levures et que qui ne puissiez pas être traitée efficacement le médicament que vous avez essayé. Votre médecin peut vous aider à trouver pourquoi le traitement n'a pas été efficace et vous recommander un autre qui le sera.

Vous êtes enceinte ou vous allaitez. Votre médecin peut vous aider à choisir une option de traitement efficace pour vous et sûre pour votre bébé.

Vous ressentez d'autres symptômes ou vous n'êtes pas certaine qu'il s'agisse d'une infection à levures. Si vous faites de la fièvre, si vous ressentez des douleurs abdominales ou si vous avez des pertes malodorantes ou colorées, consultez votre médecin. Ces signes peuvent indiquer que vous avez un autre genre d'infection. Les traitements contre les infections à levures ne seront pas efficaces pour des infections non causées par des levures. Il importe que vous consultiez votre médecin pour qu'il établisse un diagnostic approprié et qu'il instaure le bon traitement si vous ressentez d'autres symptômes.

Si vous êtes atteinte de diabète ou d'une autre affection. Si vous êtes atteinte de diabète ou d'autres conditions médicales, en particulier de celles qui affectent votre système immunitaire, consultez votre médecin. Des infections vaginales à levures à répétition peuvent être un signe que votre affection n'est pas bien contrôlée. Il se peut que vous ayez besoin d'un traitement différent.

Si l'une ou l'autre de ces situations s'applique à vous, consultez votre médecin. Demandez-lui de vous donner un traitement qui sera efficace contre tous les types de levures. Il est important d'obtenir un diagnostic exact. Plusieurs femmes pensent avoir une infection à levures alors qu'en réalité, elles sont atteintes d'une autre affection. Les infections transmises sexuellement (connues autrefois sous le terme de MTS) imitent les symptômes associés aux infections à levures et elles peuvent être dommageables si on ne les traite pas. De plus, un diagnostic adéquat permettra de mettre le doigt sur la cause de vos infections fréquentes et ainsi de faciliter l'instauration d'un traitement définitif !

Se débarrasser de l'infection vaginale à levures une fois pour toutes !

Vos infections à levures reviennent-elles régulièrement ? Avez-vous tenté de les traiter sans succès ? Avez-vous eu plus de quatre infections à levures au cours de l'année dernière ? Si oui, n'essayez pas, toute seule, de combattre les infections ! Demandez l'aide de votre médecin.

Votre médecin peut vous aider à vous débarrasser des infections tenaces ou fréquentes. La première étape à suivre, c'est l'obtention d'un diagnostic approprié. C'est important parce que, dans certains cas, ce que vous pensez être une infection à levures peut s'avérer être quelque chose de différent qui nécessite un autre genre de traitement. Certaines études ont démontré que plus de la moitié des femmes souffrant d'une irritation vaginale fait le mauvais diagnostic de leur condition ! Il est également possible que vous soyez infectée par un type de levures particulièrement tenace qui nécessite un traitement plus puissant. Pour diagnostiquer votre infection, le médecin vous fera un examen physique et prendra un échantillon de vos pertes vaginales. Il devra également se renseigner sur les médicaments que vous prenez et sur les conditions médicales dont vous êtes atteinte car ces facteurs peuvent représenter un risque accru d'infections à levures.

Si votre médecin confirme que les signes observés et les symptômes ressentis par vous sont provoqués par une infection à levures, il vous recommandera un médicament pour éliminer l'infection. Si vous avez eu de fréquentes infections, il se peut que votre médecin vous recommande un « traitement d'entretien » pour empêcher les infections de revenir.

Un traitement d'entretien nécessite l'utilisation régulière d'un médicament contre les infections à levures pendant une période pouvant s'étendre sur six mois. Certains traitements se prennent tous les jours, tandis que d'autres se prennent deux fois par semaine, une fois par semaine ou même une fois par mois. L'utilisation d'un traitement d'entretien peut réduire de moitié votre risque de contracter une autre infection. Si les infections vaginales à levures réapparaissent après avoir cessé le traitement d'entretien, il se peut que votre médecin vous recommande de prendre le médicament pendant une période de temps plus longue, habituellement jusqu'à douze mois.

Dre Charlene Lyndon, gynécologue explique qu'il est important pour une femme qui a de fréquentes infections à levures de devenir une participante active aux décisions touchant sa santé et son bien-être. En discutant des questions traitant de son style de vie et des autres facteurs qui contribuent possiblement à la fréquence des infections, la femme affectée peut aider son équipe de dispensateurs de soins à trouver le traitement qui sera le plus efficace pour elle. Dre Lyndon précise qu'il existe une très grande variété de médicaments spécifiques, de fréquences d'administration et de durées de traitement et qu'on doit adapter chaque traitement à la patiente. Lorsqu'elle choisit un traitement préventif pour une patiente, Dre Lyndon prend un certain nombre de facteurs en considération, notamment les symptômes ressentis et leur impact sur sa vie et la nature des traitements qui ont été efficaces chez elle dans le passé.

Si vous avez eu « trop » de vaginites à levures cette année, prenez rendez-vous pour discuter avec votre médecin de vos options de traitement. Que vous soyez atteinte par une souche résistante de levures ou que vous soyez porteuse de plusieurs facteurs de risque, votre médecin peut vous aider à obtenir le traitement approprié à votre état. Si vous souffrez de fréquentes infections, il se peut qu'elles soient causées par un type de levures qui est plus difficile à traiter. Demandez à votre médecin s'il existe un traitement qui couvre un spectre plus large de levures.

Mon infection vaginale à levures a disparu. Que puis-je faire pour qu'elle ne revienne pas ?

Enfin, votre dernière infection a disparue! Si vous avez eu des infections vaginales à levures fréquentes, vous désirez peut-être savoir comment vous pourriez éviter d'en prévenir d'autres. Il existe plusieurs moyens de prévenir les infections à levures.

Trouver le bon médicament pour vous. Si vous avez eu plus de quatre infections à levures au cours de la dernière année, il se peut que votre médecin vous recommande de prendre régulièrement, pendant six mois, des médicaments pour prévenir les infections à levures. Selon la nature du médicament utilisé, le traitement pourra être pris tous les jours, toutes les semaines, toutes les deux semaines ou tous les mois. Ce traitement doit être suivi par votre médecin.

Lorsque vous discutez avec votre médecin, il est important que vous vous rappeliez que différents médicaments répondent à différents besoins. Par exemple, si vous envisagez avec difficulté la perspective de prendre un médicament par la bouche, il existe des produits appliqués à l'intérieur du vagin.

Maîtriser les autres affections. Les infections vaginales à levures à répétition peuvent être le signe d'une condition médicale sous-jacente comme le diabète. Si vous êtes atteinte d'une affection chronique et que vous avez également des infections vaginales à levures, consultez votre médecin. Il peut déterminer si votre condition augmente votre risque des infections vaginales à levures et vous aider à mieux contrôler votre condition sous-jacente. Une meilleure prise en charge de votre santé, comme le diabète et certains désordres du système immunitaire, est susceptible d'aider à réduire votre risque d'avoir une autre infection vaginale à levures.

Rester propre, sèche et confortable. Les désodorisants et les vaporisateurs vaginaux, les nettoyants abrasifs, les douches vaginales et les savons parfumés peuvent irriter la peau, et la rendre plus susceptible aux infections. Évitez d'utiliser ces produits. Du savon ordinaire et de l'eau feront tout aussi bien l'affaire. Après que vous utilisez la salle de bains, essuyez-vous de l'avant vers l'arrière afin d'éviter la contamination de la région vaginale avec des bactéries fécales. Portez des vêtements qui ne sont pas trop serrés et choisissez des sous-vêtements en coton (ou des sous-vêtements dont l'entrejambes est en coton) plutôt qu'en tissus synthétiques. Séchez-vous la région vaginale soigneusement après avoir pris un bain ou une douche. Si vous tenez compte de ces conseils, la chaleur et l'humidité pouvant augmenter le risque d'infections vaginales seront diminuées.

Mangez un yogourt par jour. Des études ont démontré que le fait de manger 240 mL (environ une tasse) de yogourt par jour peut réduire votre risque d'une infection vaginale à levures. Mais cela n'est pas vrai pour toutes les sortes de yogourts - assurez-vous d'en choisir un qui contient la bactérie active Lactobacillus acidophilus. Un plus grand nombre d’études devraient être menées dans le but de mettre en évidence l’efficacité du yogourt dans le traitement des infections à levures. Si on vous a prescrit un antibiotique, consultez votre médecin ou votre pharmacien pour obtenir des renseignements sur les risques de contracter une infection vaginale à levures et sur la consommation de probiotiques en vente libre.

Si vous prenez ces mesures et vous éprouvez toujours des difficultés à vous débarrasser des infections à levures, consultez votre médecin pour obtenir de l'aide. Vous n'avez pas à vivre avec des infections vaginales à levures à répétition. Il existe des traitements efficaces. La prochaine fois que vous aurez une infection vaginale à levures, prenez rendez-vous et consultez votre médecin plutôt que de la traiter vous-même. Votre médecin peut vous aider à trouver la raison de ces infections fréquentes et vous recommander un traitement efficace qui vous conviendra.

Plus de renseignements dans Canoë Santé
BackToTop