Quand une grippe rend vos proches gravement malades, ils comptent sur vous pour leur rétablissement. Voici un inventaire des dispositions que vous pouvez prendre quand vous prenez soin à domicile d'une personne atteinte de la grippe :

  • découvrez si le risque de complications grippales se pose pour vous ou les membres de votre famille. La grippe peut habituellement disparaître d'elle-même sans aucun traitement. Toutefois, quelques personnes présentent des facteurs de risque de complications grippales. Parmi les personnes vulnérables, on retrouve les enfants de moins de 5 ans, les femmes enceintes, les personnes atteintes de troubles médicaux et celles qui ont plus de 65 ans. Référez-vous à la section Courez-vous ce risque ? et servez-vous de l'outil intitulé «  Courez-vous le risque de complications grippales ?  » pour de plus amples renseignements sur la façon d'évaluer les facteurs de risques de certains groupes de personnes ;
     
  • effectuez le bilan des facteurs de risque et s'il vous semble que les vôtres, ou ceux d'un membre de votre famille, présentent des similitudes avec ceux d'un groupe dont vous avez relevé les facteurs de risque, prenez rendez-vous chez le médecin dès que vous constatez l'apparition de symptômes semblables à ceux de la grippe, préférablement dans les 48 heures qui suivent. Il existe un médicament antiviral qui aide à enrayer les symptômes et à diminuer le risque de complications. Servez-vous du Guide pour la discussion avec le médecin, pour vous préparer à votre rendez-vous chez le médecin ;
     
  • songez à employer des médicaments qui prennent en charge les symptômes. Pour les autres symptômes, comme une fièvre et la toux, vous pourriez avoir recours à des médicaments en vente libre. L'acétaminophène ou l'ibuprofène sont des médicaments indiqués en cas de fièvre. Ne donnez pas de l'acide acétylsalicylique (l'AAS) à des enfants âgés de moins de 18 ans, car ce médicament a été lié au syndrome de Reye, un trouble grave qui touche le système nerveux et le foie. Un antitussif pourrait apaiser une toux sèche. Ne donnez pas des médicaments contre la toux à des enfants ayant moins de 6 ans ;
     
  • procurez un masque facial aux personnes malades qui doivent sortir. Le port de masques faciaux n'est pas recommandé en général, ni pour les personnes atteintes de la grippe ni pour celles qui les soignent. Toutefois, si une personne malade doit sortir, p. ex. pour se rendre au cabinet de son médecin, un masque facial peut diminuer le risque de transmettre la grippe à d'autres personnes de la communauté. Tandis que d'autres mesures sont également préconisées comme tousser ou éternuer contre son bras ou sa manche, d'autres sont critiquées comme les déplacements effectués dans les transports en commun ;
     
  • préparez les repas de la personne grippée et donnez-lui beaucoup de liquides ;
     
  • prenez soin de ne pas mélanger les objets dont se sert la personne grippée avec ceux des autres membres de la famille. Lavez ses plats, ses vêtements et ses serviettes à l'eau chaude et au savon dès que possible ;
     
  • observez scrupuleusement les mesures de précaution d'usage pour la prévention de la grippe pendant tout le temps que vous prenez soin des membres de votre famille. N'oubliez pas que vous pouvez prévenir la propagation de la grippe en prenant certaines dispositions qui consistent surtout à vous laver les mains comme il faut, à éviter les contacts directs avec autrui, à tousser et à éternuer contre votre bras ou votre manche et à ne pas vous toucher le visage. Rappelez aux membres de la famille qui vous entourent l'importance de ces mesures d'hygiène. Vous pouvez obtenir plus de renseignements pertinents en cliquant ici ;
     
  • aidez les enfants en leur prodiguant un soutien complémentaire et en les réconfortant. Redonnez-leur des forces en leur expliquant qu'ils peuvent faire beaucoup de choses qui les aideront à se rétablir. Prêtez-leur une oreille attentive et encouragez-les à poser des questions à propos de la grippe. Vaquez à vos occupations quotidiennes et servez les repas à l'heure habituelle.

Prendre soin d'un membre de la famille qui est malade peut devenir stressant. À un moment donné vous pourriez ressentir de l'anxiété, de l'inquiétude, de la confusion mentale ou de l'impuissance. Le stress entraîne parfois des difficultés de concentration, et des troubles du sommeil. Vous vous ferez peut-être du souci au sujet de la santé et des risques que courent les membres de votre famille, en particulier les enfants. Il s'agit de réactions normales. Alors que vous prendrez soin de votre famille durant la saison grippale, il est essentiel que vous n'abusiez pas de vos forces et que vous respectiez vos limites.

Afin de faire front au stress, veillez à prendre quelques précautions supplémentaires :

  • dormez suffisamment ;
  • continuez à consacrer du temps à l'activité physique. Même une petite promenade après un repas vous aidera à maintenir une bonne hygiène de vie ;
  • équilibrez votre alimentation. Buvez beaucoup d'eau et de jus de fruit et évitez la caféine et l'alcool ;
  • consacrez-vous du temps ;
  • gardez le contact avec les autres membres de la famille et les amis.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-soins-familiaux-durant-la-saison-grippale