Améliorez vos connaissances

Réglez 5 imperfections des pieds

Avez-vous peur de montrer vos pieds? Certaines affections comme le pied d'athlète, les oignons et les cors peuvent vous amener à dissimuler vos pieds. Libérez vos pieds en prenant soin de leurs imperfections.

  1. Imperfection du pied : les verrues plantaires sont des excroissances plates qui se développent sur le talon et l'avant-pied. Elles surviennent lorsqu'une certaine souche d'un virus appelé virus du papillome humain (V.P.H.) infecte le corps par contact direct avec la peau. Les verrues plantaires disparaissent habituellement spontanément, mais la peau desquamée par les verrues non traitées peut disséminer l'infection au reste du pied et à d'autres personnes.

    Traitez cette imperfection : combinez l'utilisation de médicaments disponibles en vente libre à un gommage de la peau morte et du tissu provenant de la verrue à l'aide d'une pierre ponce. Ou, essayez le remède traditionnel en utilisant du ruban à conduits. Des chercheurs ont vraiment prouvé qu'on pouvait se débarrasser des verrues plantaires en les recouvrant de ruban à conduits pendant 6 jours, puis en les faisant tremper et en les frottant avec une pierre ponce. Le procédé utilisé dans l'étude a nécessité plusieurs applications sur une période pouvant s'étendre jusqu'à 2 mois, mais il s'agit d'une alternative intéressante si vous n'aimez pas l'idée de geler la verrue. Si l'autotraitement ne vous débarrasse pas des verrues plantaires (avec certains traitements, cela peut prendre jusqu'à 12 semaines avant de voir des effets) ou si leur couleur ou leur apparence change, consultez votre médecin.

  1. Imperfection du pied : les champignons sont très communs. Parmi les champignons les plus communs, il y en a un qui cause une infection appelée le pied d'athlète également connue sous le nom de Tinea pedis. Mais il n'infecte pas seulement les athlètes : nous nous exposons à cette affection partout où nous marchons nu-pieds – les douches de gymnase, les vestiaires, les piscines, les cuves thermales et les saunas. Le pied d'athlète pénètre habituellement dans les espaces humides entre les orteils et il mène à des symptômes comme des démangeaisons, des sensations de piqûre, des cloques, une desquamation et l'apparition d'irrégularités sur les ongles des orteils qui deviennent également friables.

    Traitez cette imperfection : il existe une variété de médicaments antifongiques en vente libre qui peuvent aider à traiter les affections bénignes. Lorsque le pied d'athlète empire, vous devriez consulter votre médecin pour obtenir un produit plus puissant qu'un traitement topique, comme un antifongique administré par voie orale ou un antibiotique si une infection bactérienne accompagne l'infection fongique.

    En plus des traitements appropriés, s'il y a lieu, évitez les infections fongiques en gardant vos pieds secs et propres. Portez des chaussettes en coton et changez-les au cours de la journée si vos pieds transpirent (ce qui a tendance à se produire si vous portez des chaussures serrées, comme les bottes de construction).

  1. Imperfection du pied : si votre gros orteil semble s'élargir, il se peut qu'un oignon se développe. Il se signale par un épaississement de la peau, un endolorissement et une enflure. Les oignons sont souvent causés par des modifications de la mécanique corporelle qui affectent votre démarche ou par des chaussures mal ajustées et ils peuvent être douloureux et mener à une forme d'arthrite, la bursite.

    Traitez cette imperfection : vous pouvez atténuer la douleur en faisant tremper vos pieds et en les massant. Réduisez la pression avec des coussinets pour oignons ou en appliquant de la glace sur l'articulation enflammée. Les analgésiques en vente libre peuvent soulager une partie de la douleur. Les médecins appliqueront quelquefois du sparadrap sur les orteils afin de replacer le pied dans une position plus naturelle. D'autres recommandent d'utiliser des garnitures intérieures de chaussures ou la physiothérapie. Il se peut que certaines personnes nécessitent des orthèses, qui sont des garnitures intérieures coussinées pour les chaussures. Pour empêcher les oignons de récidiver : soyez raisonnable lorsque vous choisissez des chaussures. Si vous aimez les talons hauts, remisez-les dans votre armoire et choisissez plutôt des souliers plats ou des chaussures de gymnastique pendant quelque temps.

  1. Imperfection du pied : un ongle incarné semble n'être qu'un petit problème. Après tout, il ne s'agit que de l'ongle d'un orteil, n'est-ce pas? Le bord rigide de l'ongle qui pousse à l'intérieur de la douce pulpe de l'orteil peut toutefois faire très mal. La rougeur et l'enflure peuvent, à l'occasion, être suivies d'une infection franche. Bien que ces complications soient rares, certaines personnes (en particulier celles qui sont atteintes de diabète) ont acquis des infections osseuses ou des ulcères du pied qui ont nécessité une amputation. Un petit ongle incarné peut donc représenter un gros problème.

    Traitez cette imperfection : pendant que votre orteil récupère, choisissez des chaussures qui laissent vos pieds respirer un peu. Ne cherchez pas à retirer l'ongle de la peau en creusant dans celle-ci, car cela pourrait vous rendre vulnérable à de l'infection. Essayez plutôt de faire tremper votre pied dans de l'eau chaude savonneuse ou, si vous préférez, dans de l'eau salée. L'une et l'autre de ces options peuvent aider à soulager votre orteil sensible et à amollir la peau et l'ongle. Vous pourrez peut-être atteindre l'ongle incarné pour le soulever légèrement et l'aider à pousser au-dessus du bord de la peau. Pour empêcher que ce problème ne se reproduise, coupez-vous les ongles en ligne droite et ne les coupez pas trop courts. Ils devraient être suffisamment longs pour qu'ils puissent s'aligner avec la partie supérieure de votre orteil. Si une infection se développe dans cette région ou vous avez de la difficulté à la soigner, consultez votre médecin.

  1. Imperfection du pied : nous sommes très occupés et il se peut que nos pieds portent la marque de nos allées et venues répétées. Les cors et les durillons sont le résultat de la friction pure et simple. Tout ce frottement de la peau contre l'intérieur des souliers, en particulier lorsque nous ne portons pas de chaussettes, peut amener la formation de plaques de peau épaisse, dure ou sèche et écaillée. Lorsque ces plaques se développent sur la partie supérieure et sur les côtés de vos pieds, on les appelle des cors, et leurs centres indurés peuvent être entourés de peau enflammée et endolorie. Les durillons sont le résultat de la dégradation de la peau sur les talons et l'avant-pied. Ils ne sont pas douloureux, mais simplement disgracieux.

    Traitez ces imperfections : tremper vos pieds dans de l'eau chaude savonneuse pour amollir cette peau endurcie par la friction. Lorsque cette peau morte est plus douce, vous pouvez la faire se détacher. Essayez d'abord avec une débarbouillette avant d'utiliser une pierre ponce plus rugueuse ou d'utiliser un instrument pour raser les cors et les durillons; cette dernière technique risque d'augmenter la probabilité de contracter une d'infection. Frictionnez une lotion sur vos pieds pour assouplir votre peau. Renseignez-vous auprès du pharmacien sur les emplâtres médicamentés qui, une fois appliqués, aident à décomposer la couche de peau épaisse et rugueuse. Et évitez les cors et les durillons en traitant vos pieds plus gentiment – envisagez des souliers confortables, des chaussettes bien ajustées et des coussinets de protection.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-soins-des-pieds-au-printemps

Mycose de l'ongle - Traitements
Outil santé

Votre traitement ne vous donne pas satisfaction? Voici quelques traitements dont vous pourriez discuter avec votre médecin.

Dorlotez vos pieds

Nos mains et leurs ongles sont toujours exposées, nous ne les cachons qu'à l'occasion dans des gants ou des mitaines en hiver. Nous appliquons de grandes quantités de lotion sur nos mains et de nombreuses femmes se mettent du vernis à ongles ou se font donner des manucures professionnelles. Il est facile de négliger ses pieds, car nous les voyons peu et nous y pensons parfois encore moins.

Depuis quelque temps, par contre, il y a des femmes et des hommes qui se rendent compte du plaisir qu'ils peuvent ressentir à bien soigner leurs pieds, tendrement et presque amoureusement. Les pédicuries sont maintenant presque aussi populaires que les manucures et les orteils, autrefois timides, reçoivent maintenant des soins assidus... et du vernis. Alors que les pédicuries professionnelles sont maintenant facilement disponibles et relativement peu coûteuses, vous pouvez également tremper vos pieds dans une cuve thermale tranquillement chez vous.

Préparez vos pieds

Les pieds supportent beaucoup de poids et ils sont exposés à la friction et à la pression. Ils sont souvent enveloppés dans des chaussettes ou tassés dans des souliers. Dans ces conditions, il peut se développer des durillons et de la peau sèche, dure et tendue.

Pour préparer vos pieds aux bons soins que vous leur destinez, faites-les d'abord tremper dans de l'eau chaude savonneuse. Si vous le désirez, mettez un peu d'huile odorante dans l'eau – par ex. de la menthe poivrée pour tonifier ou stimuler la circulation et de la lavande pour les détendre. Profitez de ces moments volés à la vie trépidante pour feuilleter un magazine, lire un chapitre dans un roman ou tout simplement fermer les yeux et vous détendre.

Une fois que la peau de vos pieds s'est ramollie, utilisez une débarbouillette, un luffa ou une pierre ponce pour retirer délicatement les durillons ou la peau sèche et morte. Malaxez la lotion que vous appliquerez sur vos pieds en les massant. Si vous avez envie de gâter vos pieds, vous pouvez essayer un « masque pour les pieds » pour enfermer l'humidité.

Coupez-vous les ongles

Maintenant que vos pieds sont souples et doux, les ongles de vos orteils devraient également être plus mous. On doit couper les ongles des orteils plusieurs fois par mois. Pour prévenir les ongles incarnés, les spécialistes des soins des pieds conseillent de couper les ongles en ligne droite. Et de les couper juste au-dessous du bord de votre orteil. S'ils sont trop longs ou trop courts, ils peuvent s'incarner ou s'infecter.

Les cuticules peuvent également être sensibles et vulnérables à de l'inflammation, ne les coupez donc pas et ne les repoussez pas non plus. Pour bien nettoyer le dessous des ongles, utilisez du savon et une brosse à ongles ou un bâton en bois d'oranger. Les outils métalliques durs sont trop rudes. Procédez avec douceur.

La cuve thermale, en toute sécurité

Si vous choisissez de confier vos orteils à un professionnel, n'oubliez pas de penser à votre sécurité dans la cuve thermale. Les salons doivent adhérer à des codes de santé, mais certaines entreprises peuvent devenir paresseuses et... très fréquentées. Il peut arriver que la santé et la sécurité passent au second plan. Les bains tourbillons pour les pieds sont parfois à l'origine d'infections fongiques et bactériennes.

Lorsque vous attendez votre pédicurie, essayez de déterminer si les cuves thermales sont drainées, lavées et désinfectées après chaque client. Examinez le salon ou le spa. Vous semble-t-il propre et ordonné? Demandez au personnel comment ils nettoient les cuves thermales servant aux soins des pieds. S'ils ne veulent pas vous le dire, c'est un signe que vous ne devriez peut-être pas mettre les pieds dans cet endroit.

Ne rasez pas vos jambes et ne les épilez pas à la cire dans les 24 heures qui précèdent votre pédicurie ou votre traitement dans une cuve thermale. La peau ouverte ou irritée pourrait devenir un milieu propice à l'infection. Pour la même raison, si vous avez des coupures, des égratignures, des croûtes sur la peau, des éruptions cutanées ou des piqûres d'insectes sur les tibias, les chevilles ou les pieds, attendez que ces lésions soient guéries avant de confier vos pieds à un professionnel pour un traitement dans une cuve thermale et un pédicure. Si, après une pédicurie, un problème cutané apparaît dans cette région, consultez votre médecin.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-soins-des-pieds-au-printemps

Mycose de l'ongle - Mythe ou réalité
Outil santé

Vérifiez vos connaissances en répondant au jeu-questionnaire Mythe ou réalité!

Vos pieds, votre base

Vos pieds sont, littéralement, votre base. Ce sont des réseaux actifs et complexes faits d'os, d'articulations, de tissus, de muscles et de terminaisons nerveuses qui agissent tous ensemble pour aider à coordonner les mouvements du reste de notre corps.

Connaissez-vous la chanson classique de negro spiritual : Dem Bones – l'os de la tête est attaché à l'os du cou, l'os du cou est attaché à l'os du dos et ainsi de suite jusqu'à l'os du pied? Eh bien, vos pieds sont constitués par plus d'un vieil os : chaque pied comporte 26 os, 33 articulations, 20 muscles et plus de 150 ligaments.

Lorsque quelque chose se déséquilibre dans ce réseau complexe, « l'os du pied » peut en ressentir les conséquences, puis « l'os de la cheville », « l'os du genou », et ainsi de suite, jusqu'à « l'os de la tête ». On peut retrouver l'origine de certains de ces déséquilibres (et des douleurs et endolorissements qui les accompagnent) dans notre façon de déplacer notre poids lorsque nous marchons.

Vous voyez, la démarche est une action complexe, mais elle est composée de 2 actions indispensables – la supination et la pronation. La supination est l'action par laquelle on tourne le pied pour que son bord externe porte le poids du corps. La pronation est l'action contraire – par laquelle on tourne le pied pour que le bord interne porte le poids. Pour avoir une posture bien équilibrée pour la marche, votre pied doit porter votre poids de façon égale, en se roulant naturellement de la supination à la pronation, de la supination à la pronation.

Supination : examinez la semelle de votre soulier. Si le bord externe de votre soulier est plus usé que le bord interne, vous êtes peut-être un... supinateur. Si vous marchez avec plus de poids sur la partie externe du pied, cela peut signifier que les arches du pied restent rigides et élevées. La partie intérieure de l'avant-pied n'a pas la chance de faire contact avec le sol de façon appropriée. Méfiez-vous des durillons sur la face latérale de votre petit orteil, des arches raides et douloureuses, des douleurs au genou et au dos, et de la tendance à vous tordre les chevilles et des ligaments.

Pronation : faites-vous de la surpronation? Recherchez sur votre semelle le signe caractéristique de l'usure excessive de la partie interne. Ou, placez-vous debout sur une feuille de papier avec les pieds mouillés. Si l'empreinte que vous laissez montre la plus grande partie de votre pied, il se peut que vous placiez plus de poids sur la partie interne de votre pied lorsque vous marchez, ce qui cause un affaissement de votre arche inférieure. La surpronation fait se raidir les muscles du mollet, applique un stress sur les genoux et peut être à l'origine de problèmes de la hanche et du dos. Elle peut également être la cause d'un affaissement des arches et de l'aplatissement des pieds.

Si vous préférez utiliser l'une des parties de votre pied plutôt que l'autre, de l'endolorissement et des douleurs vous attendent. Gardez votre sens de l'équilibre tout en faisant connaissance avec votre merveilleux pied! Essayez les petits conseils ci-après pour améliorer la forme de votre pied.

  • Choisissez des chaussures qui conviennent à votre pied. Les pieds de chacun de nous sont uniques – ils sont à arche élevée, à arche basse, ils sont larges, étroits, gros, petits – et aucun soulier ne convient parfaitement à tous. Si vous faites de la course, choisissez des souliers qui correspondent à votre démarche et à votre style de coureur. Si vous aimez mettre votre pied en valeur en suivant la mode, essayez de ne porter des talons hauts que pour des occasions spéciales. Et vous devez tout simplement vous abstenir de coincer vos pieds dans des chaussures trop serrées. Elles ne deviendront pas confortables comme par magie et vous vous retrouverez avec des pieds couverts de cors, de durillons et d'oignons.
     
  • Chic ou pratique? Il est malheureusement vrai que la plupart des chaussures orthopédiques ne sont pas très élégantes. C'est parce qu'elles sont habituellement conçues pour le soutien et non pour l'apparence. Heureusement, de plus en plus de gens exigent des souliers élégants pour leurs pieds endoloris et le marché leur répond en leur proposant des options de garnitures intérieures ou des chaussures de bonne fabrication offrant un bon soutien et faisant plutôt chic.
     
  • Libérez vos pieds. De combien pouvez-vous écarter vos orteils? Pouvez-vous ramasser une bille avec vos orteils? Des pieds solides et souples peuvent constituer une base solide qui vous permettra de mieux vous tenir debout et de marcher. Les exercices de conditionnement physique et de souplesse devraient s'adresser aux muscles de vos pieds; peu de programmes d'exercices s'intéressent à eux. Le yoga permet d'exercer à fond la force et la flexibilité du pied. Essayez ces mouvements, certains d'entre eux sont inspirés par l'approche équilibrée du yoga envers les pieds.
     
    • Orteils : asseyez-vous sur une chaise dont le siège vous permet de poser les pieds sur le sol. En gardant l'avant-pied et les talons appuyés sur le sol, soulevez vos orteils légèrement. Lentement et posément, écartez les orteils autant que vous pouvez le faire confortablement. Puis, lentement et posément, déposez un orteil sur le sol à la fois, en commençant par le petit orteil et en continuant vers le gros orteil. Essayez de conserver la distance entre les orteils que vous aviez créée en les écartant. Pratiquez ces écartements d'orteils aussi souvent que vous le pouvez. Ils permettent d'ouvrir toute la plante de votre pied et cela encourage une distribution plus équilibrée du poids lorsque vous êtes debout ou que vous marchez.
       
    • Partie supérieure des pieds : cette pose est empruntée au yoga et il s'agit d'une excellente façon d'étirer la partie supérieure des pieds qui peut nous aider à renforcer les arches, ce qui est un avantage pour ceux qui ont une tendance excessive à la pronation. Agenouillez-vous sur le plancher et asseyez-vous sur les pieds, le dessus de chaque pied appuyé sur le sol. Si cela vous fait mal aux genoux, placez une couverture sous vos fesses ou sous vos genoux. Si vous le pouvez, écartez les pieds suffisamment pour vous asseoir entre ceux-ci. Sinon, ne vous en faites pas. Restez ainsi, assis en soulevant bien votre poitrine et votre dos. Gardez la pose pour environ 30 secondes à 1 minute.
       
    • Arches : comme dans la pose précédente, agenouillez-vous et asseyez-vous sur vos pieds, mais cette fois, asseyez-vous sur vos talons plutôt que sur le dessus des pieds. Vos orteils supporteront la plus grande partie de votre poids, mais vous ressentirez surtout cet étirement dans les arches des pieds.
       
    • Chevilles : asseyez-vous sur le plancher, les jambes devant vous. Tirez les pieds vers votre bassin et rapprochez les plantes des pieds. Peu importe la distance à laquelle vous pouvez rapprocher les pieds de votre bassin – il n'est pas nécessaire de trop vous étirer. Soulevez votre pied droit au-dessus du genou gauche et placez vos doigts entre les orteils (comme si vous vous teniez la main avec votre propre pied!). Utilisez votre main pour faire des petits mouvements circulaires avec votre cheville, en changeant de direction lorsque vous le désirez. Faites de même avec l'autre côté.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-soins-des-pieds-au-printemps

Mycose de l'ongle - Discussion avec le médecin
Outil santé

Parlez-en à votre médecin dès aujourd'hui pour prendre le dessus sur l'infection fongique de votre ongle d'orteil. Il est possible d'avoir des ongles en bonne santé et vous pouvez prendre des mesures efficaces!

La mode vous fait souffrir : les 5 défauts des talons hauts

Les talons hauts comptent pour beaucoup dans la mode. Un grand nombre de femmes aiment le rehaussement, le côté haute couture et la hauteur associés aux talons hauts. Elles sont prêtes à sacrifier un peu de confort et de stabilité pour se soumettre à la mode. Mais vos pieds en deviennent les victimes lorsqu'ils se retrouvent réduits en boule par la cambrure exagérée de chaussures à talon aiguille ou serrés dans des brodequins.

La structure des talons hauts et l'anatomie humaine ne font pas toujours bon ménage pour les 5 raisons ci-après :

  1. le glissement : enfilez le pied dans un talon haut et il se trouvera à un angle non naturel, luttant contre l'attraction gravitationnelle vers le bas. Lorsque votre pied glisse vers l'avant dans une chaussure à talon haut, la distribution de votre poids est modifiée, ce qui provoque de la friction entre votre pied et la chaussure. Cela peut causer une pression douloureuse, sans parler des cors, des durillons et des ongles incarnés. Les cors sont des indurations épaisses de peau qui s'accumulent en réponse à la pression et à la friction. La friction sur les talons et les plantes des pieds peut provoquer des durillons;
     
  2. la courbure : la pression qui est exercée vers le bas par « le glissement » peut mener à la « courbure ». Les orteils qui sont poussés jour après jour vers le bas dans une chaussure étroite à angle aigu peuvent commencer à se déformer. Les orteils peuvent commencer à se plier à l'articulation médiane, ce qui produit l'effet à l'appellation bien choisie d'orteils en marteau. Lorsque les orteils sont pliés de cette façon, ils deviennent plus vulnérables à la friction et à la pression et plus susceptibles aux cors, aux durillons et à la douleur qu'on s'inflige pour être belle. Les articulations peuvent même subir une dislocation et devenir suffisamment rigides et douloureuses pour nécessiter une intervention chirurgicale;
     
  3. le soulèvement : si Barbie était une vraie femme, elle aurait un rendez-vous fixe avec un podiatre ou un orthopédiste. Pensez aux petits pieds de plastique de Barbie, constamment cambrés et attendant les chaussures à talons hauts à leur taille, tout comme Cendrillon, mais en miniature. Son tendon d'Achille serait contracté de façon irrémédiable et elle subirait probablement des douleurs articulaires, dans son avant-pied. Vous savez, votre poids doit être distribué également sur toute la plante du pied. Les chaussures à talons hauts déplacent une grande partie du poids sur l'avant-pied et empêchent les talons et les tendons d'Achille de fonctionner normalement;
     
  4. le déplacement : nombre de forces doivent s'équilibrer pour le bon fonctionnement des articulations et des tendons du pied. Soulevez l'arche naturelle de votre pied d'un pouce ou plus et vous déséquilibrerez nécessairement certaines de ces forces. Par exemple, un oignon peut être le résultat malvenu du déséquilibre du gros orteil (ou, dans le cas du petit orteil, un oignon de tailleur oui, on les appelle comme cela!). Un oignon peut provoquer la formation d'une bosse sur la base de l'orteil, de l'enflure et de la douleur autour de l'articulation de l'orteil, ainsi qu'un épaississement de la peau de cette région. L'orteil touché enfle et se presse contre les autres orteils, ce qui les déplace et change plus ou moins l'architecture entière du pied.

    De plus, les talons élevés peuvent complètement déséquilibrer la posture d'une femme. Il se peut qu'une femme qui porte des talons hauts, et qui se tient debout, se penche en arrière pour contrebalancer la tendance à se pencher en avant résultant de la cambrure des chaussures à talons hauts. Cette posture concave peut amener les muscles du mollet et du jarret à se rétrécir et à provoquer toutes sortes de maux de dos et de déséquilibres et même de l'ostéoarthrite dans le genou;

  5. la fissure : lorsque vous portez des talons hauts, l'avant de votre pied supporte la plus grande partie de l'effort lorsque vous marchez et lorsque vous montez des escaliers ou que vous courez pour prendre l'autobus. Toute cette pression peut prédisposer vos pieds aux fractures de stress, petites fissures dans les os qui peuvent provoquer de la douleur, de l'enflure et de l'endolorissement. Tous ces phénomènes demandent du temps, de la glace et du repos pour se cicatriser.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-soins-des-pieds-au-printemps

Mycose de l'ongle - Dépistage
Outil santé

"Est-il temps de consulter un médecin au sujet de vos ongles d'orteils? Vérifiez à l'aide de l'Outil de dépistage de la mycose de l'ongle d'orteil!"

Plus de renseignements dans Canoë Santé
RECOMMANDÉ POUR VOUS
AILLEURS SUR LE WEB
BackToTop