Qu'est-ce que j'ai donc fait pour hériter de cette fatigue?

Parmi les personnes atteintes de sclérose en plaques, au moins 3 sur 4 souffrent de fatigue. La SP peut causer de la fatigue de diverses façons. La fatigue peut être attribuable à la SP ou aux symptômes et aux complications de l'affection.

Des problèmes de mobilité peuvent être à l'origine de la fatigue de la SP. L'usage d'un déambulateur, d'une cane ou de toute autre aide à la mobilité causent des efforts qui exigent beaucoup d'énergie. Les tâches quotidiennes peuvent s'avérer bien plus épuisantes quand votre mobilité est limitée. Par conséquent, les personnes qui ont des problèmes de mobilité souffrent souvent de fatigue.

La spasticité peut aussi être une des causes de la fatigue liée à la SP. Quand des spasmes musculaires vous réveillent la nuit, vous aurez probablement l'impression que les tâches de tous les jours sont plus difficiles à accomplir et qu'elles exigent plus d'efforts. Ce sont deux situations susceptibles d'entraîner de la fatigue.

La SP peut également déclencher des problèmes du système respiratoire (poumons). Quand vos poumons ne fonctionnent pas à pleine capacité, il se peut qu'ils ne fournissent pas l'oxygène dont votre corps a besoin. Ce qui peut entraîner de la fatigue.

Cette fatigue peut aussi être liée à des troubles associés aux intestins ou à la vessie et causés par la SP. Si vous vous levez souvent pendant la nuit vous aurez probablement une nuit de sommeil médiocre. Et vous serez plus fatigué durant la journée.

Le fait d'être atteint de la SP peut également causer de la fatigue. C'est ce que l'on appelle la fatigue primaire de la SP. Votre médecin peut poser le diagnostic de fatigue primaire de la SP une fois que d'autres causes possibles de fatigue auront été écartées. Actuellement, personne ne sait exactement ce qui cause la fatigue de la SP.

Il importe de savoir que la SP peut causer la fatigue, mais qu'elle n'est pas nécessairement à l'origine de cette fatigue. Elle pourrait tout aussi bien provenir de la prise de certains médicaments, de troubles du sommeil, d'une dépression et d'autres troubles médicaux. Si vous vous sentez léthargique, consultez votre médecin en vue de localiser la cause de votre fatigue.

Plus que de la simple fatigue

Si vous êtes atteint de sclérose en plaques, il y a de grandes chances pour que vous ayez souffert de fatigue. Ce n'est pas toujours facile d'expliquer la fatigue de la SP à quelqu'un qui ne l'a pas éprouvée et il y a une bonne raison à cela. La fatigue engendrée par la SP, aussi appelée fatigue primaire de la SP, est réellement différente.

Les symptômes de la SP, comme les problèmes liés à la vessie, à la spasticité, à la mobilité et à la respiration peuvent entraîner la fatigue. Toutefois, le simple fait d'être atteint de SP suffit à causer la fatigue. Jusqu'à présent, le corps médical ne sait pas ce qui cause ce type de fatigue. Mais quand toutes les autres raisons possibles de fatigue ont été écartées, le diagnostic de fatigue primaire de la SP est posé.

Comparée à la fatigue normale, la fatigue primaire de la SP a tendance à être plus intense et il est donc plus difficile de composer avec cette fatigue. Elle perturbe vos activités quotidiennes beaucoup plus que la fatigue normale. Les personnes atteintes de SP peuvent difficilement l'ignorer et, souvent, elles doivent se reposer, parfois en s'asseyant, parfois en s'allongeant.

La fatigue de la SP survient généralement plus soudainement et plus fréquemment que la fatigue ordinaire. Pour un grand nombre de personnes atteintes de SP, il s'agit d'un scénario quotidien. En principe, elle commence tôt dans la matinée et elle empire au fil de la journée. Le temps chaud et humide peut également l'aggraver. À l'encontre des autres types de fatigue dont l'intensité est corrélée à la gravité de l'affection qui la cause, la fatigue de la SP n'est pas directement liée à la gravité de la SP.

Alors, que pouvez-vous faire au sujet de la fatigue de la SP? Prenez rendez-vous chez votre médecin en vue de cerner les causes possibles de votre fatigue et, pour en savoir plus, lisez les sections « Des options thérapeutiques valables pour lutter contre la fatigue de la SP » et « Un mode de vie adapté à la fatigue de la SP ».

Des options thérapeutiques valables pour lutter contre la fatigue de la SP

Il arrive que les personnes atteintes de SP se sentent submergées par la fatigue. Mais pourtant elle se soigne! Voici comment bloquer cette fatigue :

Cherchez les causes. La première chose à faire pour gérer votre fatigue, c'est de prendre rendez-vous chez votre médecin. Il y a un grand nombre de causes possibles à votre fatigue et votre médecin peut vous aider à localiser les troubles médicaux, ou les médicaments, susceptibles de miner votre énergie.

Obtenez un traitement qui enrayera les symptômes de la SP à l'origine de votre fatigue. Les problèmes liés à la mobilité, à la spasticité, aux intestins et à la vessie ainsi qu'au système respiratoire sont tous des facteurs pouvant entraîner la fatigue. Heureusement, vous pouvez prendre en charge ces symptômes de la SP avec un traitement médical. Discutez avec votre médecin des options thérapeutiques.

Parlez aussi à votre physiothérapeute ou à votre ergothérapeute. Ces professionnels peuvent vous suggérer un programme d'exercices qui élèvera votre niveau d'énergie. Ils pourront aussi vous aider à trouver de nouvelles façons de vous tirer d'affaire et d'accomplir vos tâches quotidiennes. Ces astuces vous permettront d'épargner vos forces.

Demandez des conseils au sujet de la dépression et du stress. La fatigue peut être un symptôme de dépression. La dépression se traite au moyen de médicaments et de la psychothérapie. Une fois que le traitement commence à agir, votre niveau d'énergie devrait s'améliorer. Le stress peut aussi miner votre énergie. Si vous souffrez de stress, demandez conseil auprès d'un groupe d'entraide, parlez à vos amis et à des membres de votre famille ou prenez rendez-vous chez un professionnel de la santé mentale.

Songez à des médicaments antifatigues. Si vous avez essayé ces petits conseils et que la fatigue pose encore un problème, discutez avec votre médecin d'autres options thérapeutiques. La fatigue liée à la SP peut parfois se traiter au moyen de médicaments. Ces médicaments peuvent s'utiliser ensemble ou en association avec d'autres stratégies antifatigues.

Un mode de vie adapté à la fatigue de la SP

Si vous souffrez de la fatigue liée à la SP, il importe que vous preniez d'abord rendez-vous chez votre médecin en vue de localiser les causes de votre fatigue. La fatigue est souvent liée aux symptômes de la SP et à des troubles médicaux qui doivent être pris en charge. Toutefois, il y a quelques modifications toutes simples que vous pourriez apporter à votre mode de vie et qui vous aideraient à faire face à la fatigue.

Adoptez la sieste. Prise au bon moment, une petite sieste peut vraiment avoir un effet stimulateur. La petite sieste idéale devrait durer de 10 à 30 minutes. Ce devrait être une occasion de vous reposer en toute tranquillité. Même si vous ne vous endormez pas, le repos rechargera quand même vos batteries. Vous pouvez faire une sieste jusqu'à 3 fois par jour. Discutez avec votre médecin, ou votre ergothérapeute, au sujet du meilleur moment pour faire la sieste en ce qui vous concerne – afin que votre sieste ne vous prive pas d'une bonne nuit de sommeil.

Restez au frais. Les températures élevées ont tendance à aggraver la fatigue. Discutez avec votre médecin, ou votre ergothérapeute, des façons de combattre la chaleur. Consommez des boissons rafraîchissantes, recherchez l'ombre, prenez une pause lorsque vous avez trop chaud et mettez le climatiseur en marche pour vous sentir revigoré.

Faites de l'exercice. Est-ce que la perspective de faire de l'exercice vous épuise ? Croyez-le si vous voulez, mais grâce aux exercices vous avez des chances de vous sentir moins fatigué et de bénéficier d'un regain d'énergie. Renseignez-vous auprès de votre physiothérapeute pour savoir quels exercices vous conviendraient et prévenez votre médecin que vous avez l'intention de commencer un nouveau programme d'exercices physiques.

Établissez vos priorités. Nous n'avons qu'une certaine quantité d'énergie en réserve. Ne gaspillez ni votre temps ni votre énergie sur des choses qui ne sont pas d'une grande importance en ce qui vous concerne. Concentrez-vous sur ce qui compte, et organisez votre horaire en fonction de vos intérêts et de votre niveau d'énergie.

Prenez bien soin de vous. Discutez avec votre médecin, ou votre diététiste, de l'élaboration d'un régime alimentation sain. Si votre nutrition est médiocre vous risquez de vous sentir fatigué et faible. Si vous fumez, songez à renoncer au tabac. Le tabagisme rend la respiration difficile, et si vous n'aspirez pas assez d'air vous serez épuisé. Le renoncement au tabac pourrait vous procurer la bouffée d'air frais dont vous avez besoin.

Des modifications apportées à certains aspects de votre mode de vie pourraient vous aider à faire face à la fatigue et à trouver un regain d'énergie. Si vous luttez encore contre la fatigue après avoir mis en œuvre ces petits conseils, parlez à votre médecin.

SPs - Vérification du traitement
Outil santé

Tirez-vous le maximum de votre traitement contre la SP? Évaluez votre traitement actuel contre la SP et obtenez des conseils afin d'en discuter avec votre neurologue.

Traitements modificateurs de la SP
Outil santé

Connaissez-vous toutes les options de traitement à votre disposition? Apprenez-en plus sur les médicaments modificateurs de la SP.

SP - Journal des symptômes
Outil santé

Grâce au suivi de vos symptômes de SP, vous et votre médecin serez en mesure de déterminer l'efficacité de votre traitement et l'évolution de votre SP.

MS symptoms track symtrac
Outils santé

Spécialement conçu pour et par des gens vivants avec la SEP, cet outil vous permet de faire un suivi de votre SEP et de votre bien être en général. Cette ressource vous permet de maximiser votre rencontre avec votre médecin.

Plus de renseignements dans Canoë Santé
BackToTop