Page d'accueil

Dilaudid

(hydromorphone)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

L'hydromorphone appartient à la famille des médicaments appelés analgésiques opioïdes (des narcotiques analgésiques). Elle s'utilise pour soigner une douleur d'intensité modérée à grave, notamment la douleur postopératoire. Les solutions injectables très concentrées d'hydromorphone ne s'utilisent que pour soigner la douleur intense des personnes qui ont besoin de doses d'hydromorphone supérieures à celles nécessaires normalement.

L'hydromorphone agit sur le cerveau pour augmenter la tolérance à la douleur. Le médicament commence à agir dans les 30 minutes sous sa forme orale (à prendre par la bouche) ou dans les 5 minutes sous forme injectable.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées pour tous les troubles mentionnés dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.





Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose adulte habituelle d'hydromorphone à prendre par la bouche va de 2 mg à 4 mg pris toutes les 4 à 6 heures au besoin. La solution orale peut être diluée dans du jus de fruit ou une autre boisson. Les suppositoires rectaux s'utilisent souvent la nuit, selon la dose usuelle d'1 suppositoire toutes les 6 à 8 heures.

En injection, la dose usuelle pour adulte est 2 mg d'hydromorphone administrés sous la peau ou dans un muscle, toutes les 4 à 6 heures, au besoin. Lorsqu'il est donné à l'hôpital, ce médicament peut être injecté lentement dans une veine.

Dans le cas des préparations injectables très concentrées, la dose est déterminée en fonction des autres médicaments opioïdes que vous prenez. Votre médecin établira la dose qui vous convient.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante, hors de la portée des enfants. Gardez les ampoules et les fioles à l'abri de la lumière.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux. Une marque de ce médicament pourrait ne pas être disponible sous toutes les présentations énumérées ici. Vous trouverez les diverses présentations sous lesquelles cette marque particulière est mise à votre disposition dans la section : « Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ? »

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Ampoules

Chaque mL de solution stérile contient 2 mg de chlorhydrate d'hydromorphone. Ingrédients non médicinaux : acide citrique et citrate de sodium. Sans agent de conservation.

Solution orale

Chaque mL de liquide sirupeux, clair, non aromatisé, contient 1 mg de chlorhydrate d'hydromorphone. Ingrédients non médicinaux : glycérine, méthylparabène, propylparabène et sucrose. Sucrose : 0,5 g par mL

Comprimés

Chaque comprimé contient 1 mg (vert), 2 mg (orange), 4 mg (jaune) ou 8 mg (blanc, sécable) de chlorhydrate d'hydromorphone. Ingrédients non médicinaux : lactose anhydre et stéarate de magnésium. Contient également : laque D et C jaune nº 10 et laque AD et C bleu nº 1 (1 mg), laque D et C rouge nº 30 et laque D et C jaune nº 10 (2 mg), laque D et C jaune nº 10 (4 mg). Sans tartrazine.

Dilaudid-HP

Chaque mL de solution stérile contient 10 mg de chlorhydrate d'hydromorphone, 2 mg d'acide citrique et 2 mg de citrate de sodium, dans de l'eau pour injection. Sans agent de conservation.

Dilaudid-HP-Plus

Chaque mL de solution stérile contient 20 mg de chlorhydrate d'hydromorphone, 2 mg d'acide citrique et 2 mg de citrate de sodium, dans de l'eau pour injection. Sans agent de conservation.

Dilaudid-XP

Chaque mL de solution stérile contient 50 mg de chlorhydrate d'hydromorphone, 2 mg d'acide citrique et 2 mg de citrate de sodium, dans de l'eau pour injection. Sans agent de conservation.

Dilaudid Poudre stérile

Chaque fiole contient 250 mg de chlorhydrate d'hydromorphone stérile et lyophilisé. Sans agent de conservation.

Suppositoires

Chaque suppositoire contient 3 mg de chlorhydrate. Demandez des renseignements supplémentaires à un pharmacien ou à votre médecin.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

L'hydromorphone ne devrait pas s'employer dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à l'hydromorphone, à d'autres analgésiques opioïdes (des narcotiques) comme la morphine, la codéine, l'oxycodone ou à l'un des ingrédients du médicament ;
  • un asthme aigu ou une autre affection obstructive des voies aériennes supérieures ;
  • ne dépression respiratoire aiguë (une respiration ralentie) ;
  • une augmentation de la pression intracrânienne (une pression accrue à l'intérieur de la tête) ;
  • un œdème pulmonaire (une accumulation de liquide dans les poumons) ;
  • une intense dépression du système nerveux central (SNC) (un système nerveux ralenti).



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens