Page d'accueil

Demerol

(mépéridine)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

La mépéridine appartient à la classe des médicaments appelés narcotiques analgésiques (des médicaments antidouleur). Elle s'utilise pour soulager la douleur modérée à intense associée à un grand nombre d'interventions médicales, chirurgicales, obstétriques et dentaires. Elle agit sur le cerveau pour réduire la douleur en augmentant la tolérance à la douleur. La mépéridine agit très rapidement et elle commence habituellement à soulager la douleur en 15 minutes ou moins.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.





Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose de mépéridine habituelle pour un adulte varie entre 50 mg et 150 mg pris toutes les 3 ou 4 heures, comme prescrit par le médecin et au besoin pour soulager la douleur.

La dose pour les aînés devrait être plus faible afin de diminuer la possibilité d'effets secondaires.

Ce médicament peut engendrer un état de dépendance en cas de traitement à long terme. On ne doit pas l'utiliser pendant une période de temps plus longue que 2 jours. N'augmentez ni la dose ni la durée prescrite de ce médicament.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est très important que ce médicament soit pris conformément aux indications de votre médecin.Si vous prenez ce médicament de façon régulière et oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l'omission et poursuivez le traitement selon l'horaire habituel. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque comprimé blanc, sécable, portant l'inscription « W » sur une face, et « D » et « 35 » respectivement au-dessus et au-dessous de la barre de cassure, contient 50 mg de chlorhydrate de mépéridine. Ingrédients non médicinaux : phosphate de calcium (dibasique, dihydraté), sulfate de calcium (dihydraté), amidon de maïs, acide stéarique et talc. Sans gluten, lactose, saccharose ni tartrazine.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer le mépéridine, dans les circonstances ci-après :

  • un alcoolisme aigu ou la présence de delirium tremens;
  • une allergie à la mépéridine, ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • des anomalies du rythme cardiaque;
  • un asthme aigu ou une autre affection obstructive des voies aériennes supérieures;
  • un cœur pulmonaire;
  • une dépression respiratoire aiguë;
  • une dépression importante du système nerveux central (c'est-à-dire, de la sédation);
  • une obstruction des voies digestives, en particulier un iléus paralytique;
  • la possibilité d'une affection abdominale susceptible de nécessiter une intervention chirurgicale;
  • la prise de médicaments inhibiteurs de la MAO au cours des 14 jours précédents;
  • un traumatisme crânien, une tumeur cérébrale ou une augmentation de la pression intracrânienne ou de la moelle épinière;
  • des troubles convulsifs.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2016 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens