Page d'accueil

FluMist

(vaccin antigrippal (pour pulvérisation intranasale))

    Fiche d'information :
  • Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?
  • Comment doit-on employer ce médicament ?
  • Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?
  • Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?
  • Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?
  • Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?
  • D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?


  • Vous n'êtes pas dans votre assiette ?

    Vos symptômes seraient-ils des signes de grippe ?

    Répondez rapidement par « oui » ou par « non » à quelques questions qui vous permettront d'arriver à un diagnostic et de trouver la voie de la guérison.


    Est-ce que j'ai la grippe ?

    Résultats

     1  2  3 



    • l'apparition brutale d'une fièvre ou
    • l'apparition brutale d'une toux ?


    • une fatigue extrême (un manque de force)
    • des maux de gorge
    • des douleurs dans les membres ou les muscles
    • des frissons
    • des maux de tête
    • un écoulement ou un embarras nasal
    • un appétit médiocre
    • de la nausée, des vomissements, une diarrhée


    • personnes âgées de 65 ans ou plus
    • enfants ayant moins de 5 ans
    • femmes enceintes
    • personnes touchées par l'obésité
    • résidents d'un établissement de soins de longue durée ou d'une maison de soins infirmiers
    • personnes atteintes de l'une des affections médicales ci-après :
      • l'asthme
      • un cancer
      • une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)
      • un diabète
      • une cardiopathie
      • une affection rénale
      • un affaiblissement du système immunitaire (par ex. VIH ou sida)


    OUI OUI      NON NON

    Il est peu probable que vous ayez la grippe.

    Vous pourriez avoir la grippe.

    Vous avez probablement la grippe.

    Mais vous présentez au moins 1 facteur de risque de complications grippales. Si vous subissez l'un des symptômes de la grippe, consultez votre médecin ou rendez-vous dans une clinique dès que possible.

    Et vous pourriez posséder également au moins 1 facteur de risque de complications grippales.

    Consultez votre médecin ou rendez-vous dans une clinique si vos symptômes vous inquiètent ou s'ils empirent

    Consultez votre médecin ou rendez-vous dans une clinique dès que possible.

    Pour trouver une clinique près de chez vous, veuillez saisir votre code postal :  

    Ne manquez pas de rafraîchir vos connaissances de base sur la grippe et de vérifier les précautions que vous et les membres de votre famille pouvez prendre pour vous en protéger.

    NOTA : si vos symptômes vous inspirent encore de l'inquiétude, consultez votre médecin ou rendez-vous dans une clinique dès que possible.

    Parmi les complications grippales, on retrouve la pneumonie à bactéries, les infections de l'oreille ou une aggravation des affections chroniques préexistantes.

    Si votre médecin prescrit un médicament antiviral, amorcez sa prise dans les 48 heures qui suivent le début des symptômes. Les antiviraux employés dans les 48 heures qui suivent l'apparition des symptômes peuvent aider à soulager les symptômes grippaux et atténuer la gravité de la grippe.

    Les options de remèdes maison contre la grippe comprennent le repos complet, l'ingestion d'une grande quantité de liquides, le traitement des symptômes (comme l'emploi d'un analgésique pour soulager les courbatures et la fièvre), et le maintien d'une distance suffisante avec les personnes alentour.

    Il existe d'autres options de traitements contre la grippe, notamment des remèdes maison comme le repos complet, l'ingestion d'une grande quantité de liquides, le traitement des symptômes (comme l'emploi d'un analgésique pour soulager les courbatures et la fièvre), et le maintien d'une distance suffisante avec les personnes alentour.

    Obtenez des renseignements précis sur les 2 types de médicaments principaux utilisés dans le traitement antigrippal et les remèdes maison que vous pourriez essayer.

    Si vous subissez l'un de ces graves symptômes, obtenez des soins médicaux sur-le-champ :

    • un essoufflement, une accélération de la respiration ou une difficulté respiratoire
    • une douleur thoracique
    • la peau prenant une teinte bleuâtre ou grise
    • des mucosités ou des expectorations sanglantes ou colorées
    • des vomissements violents ou persistants
    • un étourdissement subit ou de la confusion
    • une forte fièvre qui a duré plus de 3 jours
    • une pression artérielle basse
    • une raideur du cou, une sensibilité à la lumière

    Autres ressources sur la grippe :


Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le vaccin antigrippal (pour pulvérisation intranasale) appartient à la classe des médicaments appelés vaccins. Il s'utilise pour prévenir la grippe qui pourrait frapper les personnes âgées de 2 ans à 59 ans. La grippe est une maladie infectieuse courante causée par le virus influenza A et le virus influenza B.

Des souches distinctes apparaissent chaque année (ce sont des versions nouvelles ou légèrement modifiées du virus). Les spécialistes de la recherche annoncent les souches de virus susceptibles de sévir selon toute probabilité au cours de l'année à venir, et ces souches sont utilisées pour préparer un vaccin antigrippal. Le vaccin antigrippal de chaque année contient 3 ou 4 souches de virus qui circuleront probablement au Canada au cours de l'hiver suivant. Le vaccin ne confère une protection que contre les souches de virus grippaux utilisés dans sa composition.

Le vaccin accroît les réactions de défense d'une personne contre le virus de la grippe. Il agit en introduisant de très petites quantités d'éléments viraux (des composantes des virus) dans le corps. Ces composantes suffisent pour stimuler la production d'anticorps (les cellules produites pour attaquer ce virus en particulier) qui resteront dans le corps prêts à lutter contre ce virus à l'avenir.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

Le vaccin antigrippal (pour pulvérisation intranasale) se donne 1 fois par an, habituellement en octobre ou novembre, sous forme de pulvérisation dans le nez. Chaque narine reçoit la moitié de la dose. Il est administré par un professionnel de la santé. Les enfants âgés de 2 à 8 ans qui n'ont jamais été vaccinés contre la grippe auparavant doivent recevoir 2 doses du vaccin à 4 semaines d'intervalle au moins.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de recevoir le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important que ce médicament soit employé conformément aux indications de votre médecin. Si vous manquez un rendez-vous fixé pour recevoir le vaccin antigrippal (pour pulvérisation intranasale), communiquez avec votre médecin aussitôt que possible pour prendre un autre rendez-vous.

Ce médicament est conservé au réfrigérateur et ne doit pas être congelé.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque dose de 0,2 mL contient 106,5-7,5 UFF (unités de foyers fluorescents) de virus vivants atténués et réassortis des 3 souches grippales recommandées pour la saison. Ingrédients non médicinaux : saccharose, hydrogénophosphate de dipotassium, dihydrogénophosphate de potassium, hydrolysat de gélatine (porcine, de type A), chlorhydrate d'arginine, glutamate monosodique, gentamicine (en infime quantité) et ovalbumine (résidu en quantité infime). Sans agent de conservation (par ex. sans thimérosal) et sans latex.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Le vaccin antigrippal (pour pulvérisation intranasale) ne devrait pas s'utiliser dans les circonstances ci-après :

  • une allergie au vaccin antigrippal ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • une allergie à l'un des agents ci-après :
    • les œufs,
    • les protéines d'œuf,
    • la gentamicine;
    • de la gélatine;
    • l'arginine.


Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2016 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens