Page d'accueil

Nasonex

(mométasone pour vaporisations nasales)

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

La mométasone appartient à la famille des médicaments appelés corticostéroïdes. Elle sert au traitement de la rhinite allergique saisonnière ou de la rhinite allergique apériodique (ou chronique) des adultes et des enfants âgés d'au moins 3 ans. Elle sert également à traiter la sinusite aiguë de l'adulte et de l'enfant âgé d'au moins 12 ans. La mométasone pour vaporisation nasale peut aussi servir à traiter les polypes nasaux des adultes de 18 ans et plus.

Les corticostéroïdes pour vaporisations nasales, telle la mométasone, aident à réduire l'enflure et l'inflammation des voies nasales et contribuent ainsi à soulager les symptômes associés aux allergies (la congestion nasale, l'écoulement nasal, les démangeaisons nasales et les éternuements), à la sinusite (la congestion nasale) et aux polypes nasaux (l'écoulement nasal et la congestion nasale). Dans la plupart des cas, la mométasone commence à agir dans les 12 heures à 48 heures qui suivent la première dose.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées pour tous les troubles mentionnés dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas d'employer ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

Rhinite allergique saisonnière et rhinite allergique apériodique (ou chronique) : la dose généralement recommandée pour les adultes et les enfants de plus de 12 ans est 2 vaporisations dans chaque narine 1 fois par jour, vers la même heure chaque jour. Une fois les symptômes maîtrisés, votre médecin pourrait vous conseiller de réduire la dose à 1 vaporisation par narine 1 fois par jour afin de maintenir le soulagement des symptômes. Si la dose généralement recommandée ne permet pas de calmer les symptômes d'allergie, votre médecin pourrait vous dire de faire 4 vaporisations dans chaque narine 1 fois par jour.

La dose généralement recommandée pour le traitement de la rhinite saisonnière ou de la rhinite chronique dans le cas des enfants âgés de 3 ans à 11 ans est 1 vaporisation dans chaque narine 1 fois par jour.

Sinusite aiguë : la dose généralement recommandée pour les enfants de plus de 12 ans et les adultes est 2 vaporisations dans chaque narine 2 fois par jour. Si cette dose ne permet pas de calmer les symptômes, votre médecin pourrait vous conseiller de faire 4 vaporisations dans chaque narine 2 fois par jour. Si les symptômes ne s'atténuent pas ou s'aggravent pendant que vous employez ce médicament, informez-en votre médecin.

Polypes nasaux : la dose généralement recommandée pour les adultes de 18 ans et plus est 2 vaporisations dans chaque narine 2 fois par jour. Une fois les symptômes maîtrisés, votre médecin pourrait vous conseiller de réduire la dose à 2 vaporisations par narine 1 fois par jour pour le reste du traitement.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Pour que ce médicament soit efficace, il est impératif de l'employer régulièrement tous les jours et exactement selon les directives du médecin.

Si vous oubliez une dose et que vous constatez votre oubli plus ou moins au cours de l'heure qui suit, employez ce médicament à ce moment-là. Si vous vous en rappelez seulement plus tard, ne vous souciez pas de la dose oubliée et poursuivez le traitement selon l'horaire habituel. Ne doublez pas la dose pour compenser votre oubli. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Agitez bien le flacon avant chaque utilisation et lisez soigneusement les instructions.

  1. Retirez le capuchon de protection en plastique bleu sarcelle.
  2. Amorcez la pompe pour la première utilisation en pressant sur la collerette de l'embout blanc avec l'index et le majeur tout en tenant la base du flacon avec le pouce. Pressez et relâchez la pompe 10 fois jusqu'à l'obtention d'une vaporisation fine. La pompe est à présent prête à l'emploi. Elle peut rester inutilisée 2 semaines avant d'avoir besoin d'un réamorçage. Après 2 semaines, amorcez à nouveau la pompe jusqu'à l'obtention d'une vaporisation fine.
  3. Mouchez-vous doucement pour évacuer les mucosités. Bouchez une narine avec un doigt. Inclinez la tête légèrement vers l'avant et, tenant le flacon à la verticale, insérez doucement l'embout dans l'autre narine.
  4. Effectuez chaque vaporisation en appuyant fermement 1 fois sur la collerette de l'embout blanc avec l'index et le majeur tout en tenant la base du flacon avec le pouce. Faites 1 vaporisation tout en inspirant doucement par une narine, la bouche fermée.
  5. Expirez par la bouche.
  6. Répétez le même processus pour l'autre narine.
  7. Replacez le capuchon de protection en plastique après l'emploi.

Pour nettoyer le dispositif, retirez le capuchon de protection en plastique et tirez doucement sur l'applicateur blanc pour le dégager. Lavez l'applicateur blanc et le capuchon à l'eau froide, séchez-les, puis remettez l'applicateur et le capuchon en place.

Si vous n'êtes pas certain du mode d'emploi du médicament, parlez-en à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants. Évitez le gel.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque vaporisation produit environ 100 mg d'une suspension de furoate de mométasone renfermant l'équivalent de 50 µg de furoate de mométasone sous forme de furoate de mométasone monohydraté. Ingrédients non médicinaux : acide citrique, cellulose dispersable BP 65 cps (carboxyméthylcellulose sodique, cellulose microcristalline), chlorure de benzalkonium, citrate de sodium dihydraté, eau purifiée, glycérol et polysorbate 80.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

La mométasone ne devrait pas s'employer dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à la mométasone ou à l'un des ingrédients du médicament ;
  • une tuberculose pulmonaire active ou latente ;
  • une infection fongique, bactérienne ou virale non traitée ;
  • une infection par le virus de l'herpès.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens

asdfasdfsadf