Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Ce médicament appartient au groupe de médicaments appelés vaccins. On l'utilise pour prévenir la pneumonie (infection des poumons), la méningite (infections des membranes qui entourent le cerveau), l'empyème pleural (l'accumulation de pus dans l'espace entre les poumons et la paroi thoracique), la bactériémie (infection sanguine bactérienne) et la septicémie (une infection susceptible de mettre la vie en danger et qui cause une accélération du rythme respiratoire et cardiaque, une défaillance des organes et une baisse dangereuse de la pression artérielle) causée par divers types de bactéries de l'espèce des pneumocoques. On utilise ce médicament pour les nourrissons et les enfants.

Le vaccin antipneumococcique rehausse les défenses du système immunitaire contre l'infection de la bactérie pneumocoque en introduisant de très petites quantités de substances bactériennes mortes dans le courant sanguin. Ces substances bactériennes sont suffisantes pour stimuler la production d'anticorps (cellules conçues pour attaquer cette bactérie en particulier) qui demeureront dans l'organisme, prêts à neutraliser toute bactérie susceptible de causer une future infection.

Il importe de se rappeler que la vaccination protège la personne uniquement des bactéries contenues dans le vaccin. Le vaccin a été élaboré pour prévenir l'infection causée par les types les plus courants de bactéries provoquant la pneumonie.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce vaccin contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec le médecin de votre enfant, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles ce vaccin est donné à votre enfant, consultez-le.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque dose de 0,5 mL contient 1 µg de chaque saccharide pour les sérotypes 1, 5, 6B, 7F, 9V, 14, et 23F, et 3 µg du sérotypes 4, 18C, et 19F, adsorbé sur du phosphate d-aluminium et conjugué à la protéine D (dérivée d'une souche non typable de Haemophilus influenzae), l'anatoxine tétanique, et l'anatoxine diphtérique comme porteur. Ingrédients non médicinaux : chlorure de sodium et eau pour injection. Les seringues préremplies contiennent également du latex.

Comment doit-on employer ce médicament ?

L’immunisation par le vaccin antipneumococcique nécessite 1 à 4 doses du vaccin, selon l’âge de la personne à la première dose. Le vaccin peut être administré au même moment que d'autres vaccins courants.

Le vaccin est injecté dans un muscle (de préférence dans la cuisse ou en haut et à l'extérieur du bras) par un professionnel de la santé qualifié.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Le médecin peut avoir recommandé une dose différente de celles qui sont indiquées ici.

Il est important que ce médicament soit employé conformément aux indications de votre médecin. Si votre enfant ne reçoit pas l'une des doses de ce vaccin, consultez le professionnel de la santé qui s'occupe de votre enfant. Inscrivez tous les vaccins que votre enfant reçoit dans son dossier d'immunisation.

Le vaccin doit être conservé au réfrigérateur jusqu'au moment de l'utiliser. Gardez-les hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Le vaccin antipneumococcique ne devrait pas être utilisé par quiconque ayant une allergie au vaccin antipneumococcique ou à l'un des ingrédients du vaccin, notamment de l'anatoxine diphtérique.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent. Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce vaccin. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre  médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez le médecin de votre enfant si votre enfant ressent ces effets secondaires et s’ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • un assoupissement;
  • une baisse de l'appétit;
  • une diarrhée;
  • une éruption cutanée;
  • une fièvre inférieure à 39 °C (102,2 °F);
  • des maux de tête;
  • de l'irritabilité;
  • une réaction au lieu d'injection comme:
    • une boule dure;
    • de la douleur;
    • un endolorissement;
    • une enflure;
    • une rougeur.
  • un sommeil agité;
  • des vomissements.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne consultez pas le médecin de votre enfant ou si vous ne sollicitez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès du médecin de votre enfant au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • une fièvre supérieure à 39 °C (102,2 °F).

Sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • des crises convulsives;
  • un effondrement;
  • des signes d'une réaction allergique:
    • une démangeaison touchant surtout les pieds et les mains;
    • de la difficulté à respirer ou à avaler;
    • une enflure des yeux, du visage ou de la muqueuse nasale;
    • une fatigue ou une faiblesse inhabituelles (soudaine ou intense);
    • le rougissement de la peau, surtout autour des oreilles;
    • de l'urticaire.

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Si vous remarquez un symptôme inquiétant, consultez le médecin de votre enfant.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant que votre enfant ne commence à utiliser un médicament, assurez-vous d’indiquer à son médecin les affections médicales ou les allergies dont il est atteint, les médicaments qu’il prend et tous les faits importants sur sa santé. Ces facteurs peuvent avoir une influence sur le mode d’emploi de ce médicament.

Affections médicales : les parents des enfants qui sont nés prématurément ou qui ont des problèmes de coagulation ou de saignements, un système immunitaire affaibli (à cause d'affections comme le VIH, le cancer, les problèmes spléniques [de la rate] ou de médicaments qui inhibent le système immunitaire comme ceux qui sont utilisés pour le cancer, l'arthrite rhumatoïde ou les greffes d'organes) doivent discuter avec leur médecin de la façon par laquelle ce vaccin peut influer sur l'affection de leur enfant, comment l'affection de leur enfant peut influer sur l'administration et l'efficacité de ce vaccin et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Allergie au latex : si vous êtes allergique au latex, demandez l'avis de votre médecin avant de recevoir ce vaccin. Certaines présentations de ce vaccin contiennent du latex.

Protection conférée par le vaccin : comme tout autre vaccin, ce médicament peut ne pas protéger la totalité des personnes qui le reçoivent.

Grossesse : on n'a pas réalisé d'études sur les effets de ce vaccin durant la grossesse. L'administration de ce vaccin est déconseillée chez les adultes, y compris les femmes enceintes.

Allaitement : on ignore si le vaccin est transmis dans le lait maternel. L'administration du vaccin antipneumococcique est déconseillée chez les adultes, y compris les femmes qui allaitent.

Enfants : l'administration du vaccin antipneumococcique est déconseillée chez les nourrissons âgés de moins de six semaines. La limite d'âge supérieure dépend de la marque du vaccin - demandez plus de renseignements à votre médecin.

Adultes et aînés : l'administration du vaccin antipneumococcique est déconseillée chez les adultes, y compris les personnes âgées.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

There may be an interaction between pneumococcal vaccine (for infants and children) and any of the following:

  • un traitement immunosuppresseur (par ex. les médicaments anticancéreux et ceux utilisés pour prévenir le rejet d'une greffe d'organe).

Si votre enfant emploie l'un de ces médicaments, mentionnez-le à son médecin ou au pharmacien. Dépendant de la situation propre à votre enfant, votre médecin vous conseillera peut-être de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D’autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez au médecin de votre enfant ou au médecin prescripteur tout ce que votre enfant prend, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance, de médicaments en vente libre (sans ordonnance) et de remèdes à base de plantes médicinales. Ne manquez pas de lui parler des suppléments que prend votre enfant.