Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

L'acitrétine, un dérivé de la vitamine A, est prescrite dans le traitement du psoriasis sévère et de certaines autres affections de la peau. Elle freine la formation des cellules impliquées dans le psoriasis. Deux à trois mois peuvent s'écouler avant d'atteindre le plein effet du médicament.

Le psoriasis est une affection cutanée qui se manifeste par l'apparition chronique de plaques rouge clair recouvertes de squames blanches. Le psoriasis ne se transmet pas d'une personne à une autre.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées pour tous les troubles mentionnés dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

10 mg
Chaque gélule nº 4, brun et blanc, marquée par les lettres « ACTAVIS » en noir, contient 10 mg d'acitrétine. Ingrédients non médicinaux : ascorbate de sodium, cellulose microcristalline, gélatine et glucose (liquide, séché par nébulisation) ; enveloppe : dioxyde de titane et oxyde de fer (jaune, noir et rouge).

25 mg
Chaque gélule nº 1, brun et jaune, marquée par les lettres « ACTAVIS » en noir, contient 25 mg d'acitrétine. Ingrédients non médicinaux : ascorbate de sodium, cellulose microcristalline, gélatine et glucose (liquide, séché par nébulisation) ; enveloppe : dioxyde de titane et oxyde de fer (jaune, noir et rouge).

Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose initiale recommandée est 25 mg pris 1 fois par jour. En l'absence d'effets désirés après 4 semaines de traitement et si les effets secondaires ont été tolérés, le médecin peut augmenter la dose à 50 mg pris 1 fois par jour. La dose maximale est 75 mg pris 1 fois par jour.

L'acitrétine doit être prise une fois par jour avec des aliments ou juste après un repas.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer l'acitrétine dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à l'acitrétine, à la vitamine A ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • certains types d'anomalies du taux de cholestérol;
  • un excès de vitamine A dans le corps;
  • une fonction rénale ou hépatique gravement réduite;
  • la prise du méthotrexate ou d’un médicament de la classe des tétracyclines.

Une femme en âge de procréer ne doit pas employer l'acitrétine sauf si elle a rempli TOUTES les conditions ci-après :

  • elle peut utiliser 2 méthodes de contraception efficaces;
  • elle est apte à comprendre et à suivre les instructions;
  • elle a subi 2 tests de grossesse négatifs avant le début du traitement (le premier au rendez-vous de dépistage et le deuxième jusqu’à 3 jours avant la première dose d’acitrétine);
  • elle subira des tests de grossesse à des intervalles de 28 jours tout au long du traitement;
  • elle a reçu de l’information sur les risques de la conception d’un enfant atteint de malformations associées à l’exposition à l’acitrétine et elle comprend celle-ci;
  • elle est atteinte d’une forme sévère de psoriasis ou d’une autre maladie cutanée grave, selon le jugement du médecin;
  • elle subira un test de grossesse tous les un (1) à 3 mois pendant au moins 3 ans après la dernière dose d’acitrétine.

L'acitrétine ne doit pas être prise par les femmes enceintes. Lors d'un traitement par acitrétine, les femmes ne doivent pas tomber enceintes et doivent utiliser un contraceptif efficace pendant au moins 2 ans après l'arrêt du médicament. Les femmes ne doivent pas allaiter pendant un traitement par acitrétine et pendant 2 ans après l'arrêt du traitement.

Une personne qui emploie l'acitrétine doit s'abstenir de consommer de l'alcool durant le traitement et les 2 mois qui suivent la fin du traitement par ce médicament.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent. Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Pendant le premier mois du traitement, les rougeurs, les démangeaisons, la desquamation et la sécheresse de la peau peuvent être exacerbées le temps que l'organisme s'adapte au médicament. Ces symptômes disparaissent normalement spontanément au fur et à mesure du traitement. Il est important de voir le médecin régulièrement (de préférence 1 fois par mois) et de lui signaler tous les effets secondaires gênants.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • une affection des ongles;
  • l’apparition de froideur ou de moiteur de la peau;
  • une augmentation de l'appétit;
  • des changements de l'appétit;
  • des démangeaisons (en particulier au cours des premières semaines);
  • des dérangements du sens du goût;
  • une desquamation de la peau (en particulier au cours des premières semaines);
  • une douleur abdominale;
  • une douleur musculaire;
  • un dysfonctionnement érectile;
  • une enflure ou un saignement des gencives;
  • un engourdissement;
  • une éruption cutanée;
  • les infections;
  • une inflammation autour des ongles;
  • une insomnie (une difficulté à dormir);
  • de la diarrhée;
  • de la douleur articulaire;
  • de la fatigue;
  • de la nausée;
  • de la nervosité;
  • de la soif;
  • des lésions dans la bouche;
  • un mal d’oreille;
  • un mal de dos;
  • des maux de tête;
  • une peau collante;
  • une peau sèche;
  • une perte de cheveux (en particulier au cours des premières semaines);
  • une rétention d'eau;
  • une rhinite (un écoulement nasal);
  • des saignements de nez;
  • une salivation intense;
  • une sécheresse de la bouche, les lèvres gercées (en particulier au cours des premières semaines);
  • une sécheresse oculaire;
  • une sensibilité de la peau ou des yeux à la lumière;
  • une sudation accrue;
  • une texture anormale des cheveux;
  • un tintement dans les oreilles;
  • des ulcères cutanés.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne consultez pas votre médecin ou si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • des anomalies du champ visuel;
  • une baisse de l'acuité visuelle la nuit;
  • une douleur oculaire;
  • un endolorissement ou de la douleur dans les os ou les articulations;
  • une irritation oculaire;
  • le jaunissement de la peau ou du blanc des yeux.
  • de la difficulté à se déplacer;
  • de l'arthrite;
  • des maux de tête;
  • des nausées (intenses);
  • des saignements ou une inflammation des gencives;
  • une sensation persistante de sécheresse oculaire;
  • une sensibilité des yeux à la lumière;
  • des signes de dépression (par ex. un manque de concentration, des fluctuations pondérales, des changements du sommeil, désintérêt à l'égard de nombreuses activités, des pensées suicidaires);
  • des symptômes semblables à ceux de la grippe;
  • des troubles auditifs;
  • d'autres troubles de la vision;
  • une urine sombre;
  • une vision floue;
  • des vomissements.

Cessez de prendre le médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • des signes d'un accident vasculaire cérébral (par ex. un mal de tête subit, une faiblesse ou un engourdissement dans un bras ou une jambe, des troubles de l'élocution ou de la compréhension, une modification soudaine de la vue, des étourdissements);
  • des signes attribuables au syndrome de l’acide rétinoïque (par ex. de la fièvre, de l’essoufflement, une enflure ou un gonflement des bras, des jambes ou des pieds, une prise de poids, de la difficulté à uriner, le jaunissement de la peau ou du blanc des yeux);
  • des signes d’un caillot sanguin dans le bras ou la jambe (une douleur à la pression, de la douleur, une enflure, de la chaleur ou une rougeur  dans le bras ou la jambe), ou dans les poumons (une difficulté respiratoire, une douleur thoracique vive qui est accentuée par l’inspiration, de la toux, du sang dans les crachats, une sudation excessive ou un évanouissement);
  • des signes d’une crise cardiaque (par ex. présence de douleur ou de pression à la poitrine, de douleur qui se propage à l’épaule ou au bras, de nausée et de vomissements, de sudation excessive);
  • des signes d'une grave réaction cutanée (comme des cloques, une desquamation, une éruption cutanée recouvrant une grande région du corps, une éruption cutanée qui s'étend rapidement ou une éruption cutanée accompagnée d'une fièvre ou d'une gêne);
  • des signes d’une réaction allergique importante (par ex. des crampes abdominales, une difficulté respiratoire, des nausées et des vomissements, ou une boursouflure du visage et une enflure de la gorge).

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Alcool : une personne qui emploie acitrétine doit s'abstenir de consommer de l’alcool durant le traitement par ce médicament et durant les 2 mois qui suivent la fin du traitement. Cela comprend l’alcool contenu dans les aliments, les boissons et les médicaments.

Hypertension intracrânienne bénigne : selon certaines données, l'acitrétine causerait un trouble appelé hypertension intracrânienne bénigne. Communiquez avec votre médecin si vous subissez des maux de tête, de la nausée ou des vomissements ou des changements visuels.

Don de sang : étant donné que votre sang ne doit pas passer à des femmes enceintes, gardez-vous de donner du sang durant le traitement et au moins les 3 ans qui suivent la fin du traitement par l'acitrétine.

Cholestérol : on a constaté que l’utilisation de l’acitrétine provoquait une augmentation des taux de cholestérol et des autres lipides dans le sang. Vous êtes plus susceptible de subir cette complication si vous êtes déjà prédisposé à présenter une élévation de vos taux de cholestérol, par exemple si vous êtes atteint du diabète eou si vous avez des antécédents familiaux d’hypercholestérolémie, si vous avez un excédent de poids ou si votre consommation d’alcool est élevée.

Si vous présentez l’un des facteurs de risque d’avoir des taux élevés de lipides sanguins, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Verres de contact : si vous portez des lentilles de contact, celles-ci pourraient vous gêner durant et après le traitement en raison de la sécheresse oculaire.

Baisse de la vision nocturne : l’utilisation de l’acitrétine peut provoquer une baisse de la vision nocturne. Ne conduisez pas de véhicule et ne manœuvrez pas de machinerie la nuit avant de savoir comment ce médicament agit sur vous.

Dépression et pensées suicidaires : il est connu que les rétinoïdes causent des fluctuations de l’humeur et des symptômes de dépression. Si vous souffrez de dépression ou avez des antécédents de dépression, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique. Si vous présentez des symptômes de dépression (comme un manque de concentration, un changement de poids, un changement touchant le sommeil ou une perte d'intérêt envers vos activités) ou si vous constatez qu'un membre de la famille traité par ce médicament présente ces symptômes, communiquez avec votre médecin au plus tôt.

Diabète : l'acitrétine peut modifier la tolérance au glucose des personnes atteintes de diabète. Si vous faites du diabète, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Production osseuse excessive : un traitement de longue durée par l'acitrétine peut mener à une production excessive de tissu osseux ou à la formation d'excroissances osseuses inhabituelles. Votre médecin pourrait vous prescrire des radiographies annuelles qui lui permettraient de repérer toute modification du squelette.

Fonction hépatique : dans certains cas, les rétinoïdes – comme l'acitrétine – ont été liés à une inflammation du foie. En cas de troubles hépatiques, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique. Votre médecin surveillera votre fonction hépatique par des analyses de sang qu'il prescrira régulièrement pendant que vous employez ce médicament.

Si vous observez la survenue de symptômes de troubles hépatiques comme de la fatigue, une sensation de malaise, une perte de l'appétit, de la nausée, le jaunissement de la peau ou du blanc des yeux, une urine foncée, des selles claires, une douleur abdominale ou une enflure et une démangeaison cutanée, prenez contact avec votre médecin le plus tôt possible.

Estomac et intestins : certains autres médicaments de la classe des rétinoïdes ont occasionnellement provoqué l’apparition d’une maladie inflammatoire chronique des intestins (MICI). Si vous êtes atteint d’une maladie inflammatoire chronique des intestins, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Si vous ressentez une douleur abdominale intense, un saignement rectal, ou une diarrhée aiguë, arrêter ce médicament et communiquez avec votre médecin.

Hypersensibilité au soleil : l'acitrétine peut augmenter votre susceptibilité aux coups de soleil. Utilisez des mesures appropriées pour éviter une exposition excessive au soleil. Portez un chapeau et des lunettes de soleil lorsque vous allez à l’extérieur et qu’il fait beau, utilisez un écran solaire qui offre un FPS de 30 ou plus et évitez les sorties au soleil entre 10 h et 2 h quand le soleil est à son plus fort. Évitez d’utiliser une lampe solaire ou un lit de bronzage.

Femme en âge de procréer : consultez la section « Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ? »

Grossesse : l'acitrétine peut causer des malformations congénitales. Ce médicament ne doit pas s'employer durant la grossesse. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Allaitement : ce médicament passe dans le lait maternel. Si vous employez l'acitrétine pendant que vous allaitez, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Les mères qui allaitent ne doivent pas prendre ce médicament.

Enfants : ni l'innocuité ni l'efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les enfants.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre l'acitrétine et l'un des agents ci-après :

  • l'alcool;
  • la carbamazépine;
  • un contraceptif à base de progestatif uniquement;
  • tout médicament ou produit apparenté à la vitamine A;
  • tout médicament ou produit contenant de la vitamine A;
  • le méthotrexate;
  • la phénytoïne;
  • les sulfonylurées (par ex. le glyburide);
  • les tétracyclines (par ex. la tétracycline, la doxycycline, la minocycline).

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments,
  • remplacer l'un des médicaments par un autre,
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux,
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.