Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

L'hydroxychloroquine appartient au groupe de médicaments appelés anti-inflammatoires et antipaludiques. Il s'utilise seul ou en association avec d'autres médicaments anti-arthritiques dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde. Il aide à atténuer les symptômes de la douleur, de la raideur et de l'enflure des articulations. Il pourrait se passer plusieurs semaines avant que les effets bénéfiques d'un traitement par l'hydroxychloroquine contre la polyarthrite rhumatoïde ne soient observés.

L'hydroxychloroquine s'utilise aussi pour traiter et prévenir certains types de paludisme. Il peut également être utilisé dans le traitement du lupus.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque comprimé blanc, en forme de capsule, biconvexe, pelliculé, portant l'inscription « HCQ 200 » gravée sur une face, contient 200 mg de sulfate d'hydroxychloroquine. Ingrédients non médicinaux : croscarmellose sodique, stéarate de magnésium, dioxyde de silice colloïdale, cellulose microcristalline, hydroxypropylcellulose, hydroxypropylméthylcellulose, polyéthylèneglycol et dioxyde de titane.

Comment doit-on employer ce médicament ?

Les doses recommandées du médicament varient selon le trouble traité. 

Polyarthrite rhumatoïde : la dose usuelle initiale pour un adulte varie entre 400 mg et 600 mg par jour. Il pourrait se passer plusieurs semaines avant que les effets bénéfiques d'un traitement par l'hydroxychloroquine contre la polyarthrite rhumatoïde ne soient observés. La dose peut être graduellement augmentée après 5 ou 10 jours. Lorsqu'une bonne réponse au traitement est observée (habituellement au bout de 4 à 12 semaines), la dose est réduite à des prises de 200 mg à 400 mg par jour.

Lupus : la dose usuelle de départ pour un adulte est 400 mg pris 1 fois ou 2 fois par jour. Cette dose peut se continuer sur plusieurs semaines ou plusieurs mois selon les bienfaits observés. Lorsqu'il s'agit d'un traitement de longue durée, la dose d'hydroxychloroquine est habituellement réduite à des prises de 200 mg à 400 mg par jour.

Paludisme : la dose préventive recommandée pour un adulte est 400 mg pris exactement le même jour de chaque semaine. Vous devriez l'amorcer 2 semaines avant l'exposition aux parasites paludéens et la continuer pendant les 8 semaines qui suivent votre départ de la zone présentant un risque élevé. Les doses pour les enfants sont basées sur leur poids corporel et elles sont calculées comme 5 mg de base d'hydroxychloroquine par kilo de poids corporel jusqu'à une dose maximale de 400 mg.

Lorsqu'il s'agit de traiter des crises de paludisme aiguës, la dose initiale recommandée pour un adulte est 800 mg suivis de 400 mg après 6 à 8 heures. Vous prendrez ensuite 400 mg chacun des 2 jours suivants jusqu'à concurrence d'une dose totale de 2 000 mg d'hydroxychloroquine. Certains médecins pourraient décider de prescrire 1 dose unique de 800 mg seulement étant donné que cette méthode s'est aussi avérée efficace dans le traitement du paludisme. Les doses destinées aux enfants sont établies par le médecin prescripteur en fonction de leur poids corporel.

Pour aider à prévenir les dérangements d'estomac, on doit prendre l'hydroxychloroquine avec un repas ou un verre de lait.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. Si vous devez prendre votre prochaine dose dans moins de 12 heures, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer l'hydroxychloroquine dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à l'hydroxychloroquine ou à l'un des ingrédients de ce médicament;
  • une allergie à l'un ou l'autre des composés de la 4-aminoquinoline, comme la chloroquine;
  • le diagnostic de rétinopathie a déjà été posé.

Ne donnez pas ce médicament aux enfants âgés de moins de 6 ans.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent.

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • de la diarrhée;
  • des étourdissements;
  • une perte de cheveux;
  • des maux de tête;
  • une sensibilité accrue de la peau aux rayonnements solaires;
  • une perte d'appétit;
  • de la nausée;
  • une éruption cutanée;
  • des crampes ou des douleurs abdominales;
  • des vomissements.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne consultez pas votre médecin ou si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • une vision floue ou un changement de la vision - cet effet peut aussi survenir ou s'aggraver après l'arrêt du médicament;
  • des changements de la couleur des cheveux ou de la pigmentation cutanée;
  • des symptômes semblables à ceux de la grippe (un manque soudain d'énergie, de la fièvre, de la toux, des maux de gorge);
  • des hallucinations (par ex. l'illusion d'entendre, de voir ou de sentir quelque chose qui n'existe pas réellement);
  • une modification de l'humeur ou autre trouble neurologique;
  • une faiblesse musculaire;
  • un tintement ou un bourdonnement dans les oreilles ou une autre perte de l'audition;
  • des signes attribuables à de l'anémie (réduction du nombre de globules rouges; par ex. des étourdissements, de la pâleur, de la fatigue ou de la faiblesse inhabituelle, un essoufflement);
  • des signes d'un saignement (par ex. un saignement du nez inhabituel, des ecchymoses, du sang dans l'urine, une toux avec expectoration sanglante, un saignement des gencives, des coupures qui n'arrêtent pas de saigner);
  • des signes de problèmes cardiaques (par ex. des battements rapides et irréguliers, une douleur à la poitrine, un gain de poids soudain, la difficulté à respirer);
  • des signes d'infection (symptômes pouvant comprendre une fièvre ou des frissons, une diarrhée grave, un essoufflement, des étourdissements prolongés, un mal de tête, une raideur du cou, une perte de poids ou un abattement);
  • des signes de troubles hépatiques (par ex. de la nausée, des vomissements, de la diarrhée, une perte de l'appétit, une perte de poids, le jaunissement de la peau ou du blanc des yeux, une urine sombre, des selles claires);
  • des signes d'un taux de glucose sanguin bas (hypoglycémie; par ex. une vision floue, des étourdissements, de la fatigue, des maux de tête, un engourdissement ou des picotements dans la bouche, des battements de cœur rapides, des secouements, de la sudation ou de la confusion);
  • une fatigue ou une faiblesse inaccoutumée.

Cessez la prise du médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • des convulsions (crises épileptiques);
  • des signes d'une grave réaction cutanée (comme des cloques, une desquamation, une éruption cutanée recouvrant une grande région du corps, une éruption cutanée qui s'étend rapidement ou une éruption cutanée accompagnée d'une fièvre ou d'une gêne);
  • des signes d'une réaction allergique grave (par ex. des crampes abdominales, une difficulté respiratoire, de la nausée et des vomissements, ou une boursouflure du visage et une enflure de la gorge).

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Analyses de sang : si vous prenez ce médicament pendant longtemps, votre médecin vous demandera probablement de faire effectuer des analyses de sang pour surveiller le nombre de vos globules rouges et blancs.

Vision floue : faites preuve de prudence quand vous conduirez une voiture ou ferez fonctionner des machines pendant que vous employez ce médicament puisque l'hydroxychloroquine peut brouiller la vue. Si votre vue se brouille, appelez votre médecin.

Endommagement de l'œil : un endommagement irréversible de la rétine s'est produit pour quelques personnes qui ont suivi un traitement par l'hydroxychloroquine de longue durée ou à fortes doses. La probabilité d'un endommagement de l'œil est plus forte si les doses recommandées sont dépassées. Votre médecin vous demandera de faire effectuer régulièrement des examens de la vue si vous prenez ce médicament pendant longtemps. Si vous éprouvez de nouveaux problèmes liés à la vue, ou si vous avez des symptômes comme des éclairs intermittents et des stries, suspendez la prise du médicament immédiatement et appelez votre médecin.

Maladie cardiaque : rarement, on a signalé un affaiblissement du muscle cardiaque lors de l'utilisation de l'hydroxychloroquine. Si vous êtes atteint d'une maladie cardiaque, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Affection rénale : si vous souffrez d'une maladie du rein, votre médecin pourrait vous prescrire une plus faible dose de ce médicament. Discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Affection hépatique : en cas de maladie du foie, vous aurez peut-être besoin d'une plus faible dose de ce médicament. Discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Faiblesse musculaire : appelez votre médecin si vous remarquez des signes de faiblesse musculaire inusitée ou inattendue.

Autres troubles médicaux : en cas de troubles gastro-abdominaux, nerveux, sanguins ou cutanés, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Comportement suicidaire : il arrive, mais rarement, que les personnes qui prennent ce médicament peuvent ressentir de l'agitation (impatience, anxiété, agressivité, émotions fortes et le sentiment de ne pas être elles-mêmes), ou elles peuvent vouloir se faire du mal ou faire du mal à quelqu'un. Ces symptômes sont susceptibles de se produire dans les semaines qui suivent l'amorce du traitement par ce médicament. Si vous ressentez ces effets secondaires ou s'il vous semble qu'ils touchent un membre de votre famille qui emploie ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement. Pendant que vous prenez ce médicament, votre médecin doit vous suivre de près pour détecter des changements émotionnels et comportementaux.

Grossesse : l'hydroxychloroquine traverse le placenta et elle peut provoquer des lésions chez le bébé en développement si une femme en prend pendant sa grossesse. Ce médicament ne devrait pas s'utiliser durant la grossesse à moins que les bienfaits priment les risques. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Allaitement : ce médicament passe en petites quantités dans le lait maternel. Les nourrissons sont extrêmement sensibles à ses effets secondaires. Si vous employez l'hydroxychloroquine pendant que vous allaitez, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

Enfants : ni l'innocuité ni l'efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les enfants qui le prennent contre la polyarthrite rhumatoïde ou le lupus érythémateux disséminé. Les enfants sont particulièrement susceptibles de subir les effets secondaires de l'hydroxychloroquine.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre l'hydroxychloroquine et l'un des agents ci-après :

  • l'albendazole;
  • les bêta bloquants (par ex. l'aténolol, le propranolol, le sotalol);
  • la chlorpromazine;
  • la cyclosporine;
  • la dapsone;
  • le denosumab;
  • les antidiabétiques (par ex. le glyburide, le chlorpropamide, la rosiglitazone);
  • la digoxine;
  • l'échinacée;
  • l'insuline;
  • le léflunomide;
  • les vaccins vivants (par ex. contre la fièvre jaune, la rougeole, les oreillons, la rubéole et le BCG);
  • le mébendazole;
  • la méfloquine;
  • le natalizumab;
  • la perphénazine;
  • le pimécrolimus;
  • le praziquantel;
  • la primaquine;
  • le roflumilast;
  • le tacrolimus;
  • la thioridazine;
  • le trastuzumab.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/drug/getdrug/Pro-Hydroxyquine---200