Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

L'extrait modifié d'herbe à poux adsorbé sur tyrosine est un vaccin utilisé pour la prévention ou la réduction des symptômes allergiques provoqués par l'exposition à l'herbe à poux. Il est fabriqué à partir d'un extrait de pollen d'herbe à poux qui a été modifié chimiquement. On pense qu'en introduisant cette petite quantité de pollen dans la circulation sanguine, l'organisme sera capable d'augmenter ses défenses contre de futures attaques, car on lui aura permis de produire des anticorps contre le pollen.

On doit administrer le vaccin avant la saison de l'herbe à poux (en commençant environ à la fin de juin) pour que les défenses de l'organisme soient prêtes avant l'arrivée du pollen de l'herbe à poux.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

POLLINEX-R est un extrait aqueux de pollen court d'herbe à poux (Ambrosia elatior) modifié chimiquement avec du glutaraldéhyde adsorbé sur de la tyrosine, puis placé en suspension dans du salin.

Seringues préremplies

Chaque trousse de traitement pour un patient comprend 4 seringues stériles préremplies, chacune contenant 0,5 mL de suspension. Chaque seringue porte les inscriptions des numéros de seringue et la teneur en unités d'azote protéique. Contient du phénol comme agent de conservation.

Fioles

Chaque trousse de traitement pour un patient comprend 4 flacons stériles contenant chacun 1 mL de suspension. Chaque flacon porte les inscriptions précises du numéro de flacon et de la teneur en unités d'azote protéique. Contient du phénol comme agent de conservation.

Comment doit-on employer ce médicament ?

Le vaccin est administré en 4 doses, chacune contenant des quantités plus grandes du pollen de l'herbe à poux que la précédente. Les injections seront données par votre professionnel de la santé et devraient commencer à la fin de juin, si possible. Les injections sont administrées à des intervalles de 7 jours pour que la dernière ait été faite au début d'août.

Les injections doivent être conservées au réfrigérateur entre les températures de 2 et 8 °C jusqu'à ce qu'on les utilise. La seringue qui servira à l'injection doit se trouver à la température ambiante avant l'utilisation.

Après l'injection, votre médecin vous demandera d'attendre dans le bureau ou à la clinique pendant 20 à 30 minutes pour s'assurer que vous ne subissez pas une réaction allergique immédiate (rare). Vous devez éviter les exercices vigoureux pendant au moins 24 heures après chaque injection.

Vous devez vous abstenir de manger un repas copieux juste avant de recevoir l'injection. Il se peut que votre médecin vous recommande de prendre un antihistaminique environ une heure avant votre rendez-vous.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important que ce médicament soit employé conformément aux indications de votre médecin. Si vous omettez de vous présenter à un rendez-vous pour recevoir ce vaccin, communiquez dès que possible avec votre médecin pour prendre un autre rendez-vous.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • l'absence de réaction au test cutané et de sensibilité clinique à l'herbe à poux ;
  • une allergie aux vaccins contre l'herbe à poux ou à l'un des ingrédients du médicament ;
  • la présence d'une affection médicale susceptible de provoquer des saignements non contrôlés.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent.

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • une congestion nasale ;
  • une démangeaison ;
  • une douleur ou une enflure au lieu d'injection ;
  • une enflure ;
  • une éruption cutanée ;
  • une légère urticaire ;
  • une respiration sifflante.

La réaction allergique grave est beaucoup moins fréquente et a plus de chances de survenir dans le cabinet du médecin. Le médecin est préparé à une telle éventualité. Une réaction allergique grave peut inclure les symptômes suivants :

  • une démangeaison ;
  • des difficultés respiratoires ;
  • une éruption cutanée ;
  • une enflure de la région de la gorge et de la langue ;
  • de l'urticaire.

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Préparation : vous devez vous abstenir de manger un repas copieux avant de recevoir l'injection. Il se peut que votre médecin vous demande de prendre un antihistaminique environ une heure avant votre rendez-vous.

Grossesse : ce médicament ne devrait pas s'utiliser durant la grossesse à moins que les bienfaits priment les risques. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Allaitement : on ignore si ce médicament passe dans le lait maternel. Si vous prenez ce médicament pendant que vous allaitez, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

Enfants : ni l'innocuité ni l'efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les enfants âgés de moins de 8 ans.

Aînés : ni l'innocuité ni l'efficacité de l'utilisation de ce médicament n'a été établie chez les aînés et les personnes de plus de 60 ans peuvent courir un risque accru de détérioration de la fonction cardiaque ou pulmonaire.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments ;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre ;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux ;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Dans bien des cas, les interactions sont voulues ou font l'objet d'un suivi minutieux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/drug/getdrug/Pollinex-R