Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Cette association de médicaments contient du polyéthylèneglycol 3350 et des électrolytes et elle appartient à la classe de médicaments appelés laxatifs osmotiques. Elle agit en attirant et en retenant l'eau dans le côlon. Cela rend les selles plus molles et stimule le mouvement rythmique des muscles du côlon, ce qui mène à une défécation.

On utilise ce médicament pour vidanger les intestins pour les préparer à une colonoscopie, un lavement baryté ou à une intervention chirurgicale nécessitant la propreté du côlon.

Ce médicament commence à faire effet environ une heure après son administration s'il est pris pour préparer à une intervention médicale et après environ 2 à 4 jours s'il est pris pour le traitement de la constipation.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Poudre pour solution orale (saveur de fruits)
Chaque bouteille de 280 g de poudre à dissoudre dans 4 L d'eau contient 238,18 g de polyéthylène glycol 3350, 5,85 g de chlorure de sodium, 3,05 g de chlorure de potassium, 6,76 g de bicarbonate de sodium et 22,96 g de sulfate de sodium (anhydre). Ingrédients non médicinaux : saveur et saccharine sodique.

Boîte de 4 sachets de 70 g
Chaque sachet de 70 g de poudre  à dissoudre dans 1 L d'eau contient 59,55 g de polyéthylène glycol 3350, 1,46 g de chlorure de sodium, 0,76 g de chlorure de potassium, 1,69 g de bicarbonate de sodium et 5,74 g de sulfate de sodium (anhydre). Ingrédients non médicinaux : saveur et saccharine sodique.

Comment doit-on employer ce médicament ?

Pour vidanger les intestins avant une intervention médicale, la dose habituelle pour les adultes est de 3 L à 4 L de solution prise oralement. Buvez rapidement 240 mL de solution toutes les 10 minutes jusqu'à ce que les intestins soient complètement nettoyés. Ce médicament doit être pris à jeun (au moins 3 heures de jeûne). Certains médicaments ne doivent pas être pris 2 heures avant la prise de ce médicament; si vous prenez d'autres médicaments, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Pour traiter la constipation, la dose habituelle pour les adultes est de 240 mL à 480 mL par jour pendant une durée maximale de traitement d'une semaine. Si vous n'avez passé aucune selle après le quatrième jour de traitement, consultez votre médecin. Si une diarrhée se présente, cessez de prendre ce médicament.

Vous pouvez refroidir ce médicament au réfrigérateur pour en améliorer le goût. N'ajoutez aucun ingrédient ou additif aromatique à ce médicament.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il importe de prendre ce médicament exactement selon les directives de votre médecin.

Entreposez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants. Une fois la poudre reconstituée, vous devez réfrigérer la solution entre les températures de 2 °C et 8 °C.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie au polyéthylèneglycol 3350 ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • un iléus (une obstruction partielle ou complète des intestins);
  • une obstruction intestinale;
  • une perforation gastro-intestinale;
  • la présence d'un côlon ou d'un mégacôlon toxique (une complication de certaines affections gastrointestinales qui provoquent l'expansion du côlon);
  • une rétention gastrique (lorsque les contenus de l'estomac ne parviennent pas à l'intestin grêle).

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent.

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • des crampes abdominales;
  • de la diarrhée ou une fréquence excessive du nombre de défécations;
  • des gaz;
  • une irritation de l'anus;
  • de la nausée;
  • une sensation de ballonnement;
  • une sensation de plénitude abdominale;
  • des vomissements.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • une dermatite (inflammation de la peau);
  • un écoulement nasal;
  • de l'urticaire.

Cessez la prise du médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • des convulsions.

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Crises convulsives : on a signalé des convulsions chez les personnes qui ont utilisé des préparations coloniques à base de polyéthylène glycol. Si vous souffrez de crises convulsives ou si vous avez des antécédents de crises convulsives, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, comment votre affection pourrait influer sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Déséquilibre électrolytique : l'utilisation de ce médicament peut rompre l'équilibre électrolytique de l'organisme. Si vous avez des antécédents de déséquilibre électrolytique comme de l'hyponatrémie (faible concentration de sodium dans le sang) ou d'hypokaliémie (faible concentration de potassium dans le sang) ou si vous prenez des médicaments susceptibles d'augmenter le risque d'anomalies électrolytiques (par ex. des diurétiques), discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Maladie inflammatoire chronique des intestins : si vous êtes atteint d'une maladie inflammatoire chronique des intestins comme la colite ulcéreuse ou la maladie de Crohn, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Maladie du rein : si vous souffrez d'une affection rénale, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique. 

Nausées, vomissements et douleur abdominale : n'employez pas ce médicament si vous ressentez une douleur abdominale ou si vous avez de la nausée ou des vomissements. Discutez avec votre médecin ou votre pharmacien pour obtenir des conseils.

Régurgitation/aspiration du médicament : si votre réflexe nauséeux est amoindri ou si vous n'êtes pas complètement conscient, vous devrez peut-être être suivi pendant que vous prenez ce médicament, car vous pourriez courir un risque accru de régurgitation ou d'aspiration (passage de la solution à l'intérieur des poumons).

Utilisation fréquente ou prolongée : n'utilisez ce médicament que lorsqu'il vous est nécessaire ou selon les recommandations de votre médecin. Évitez d'utiliser ce médicament de façon répétée à courts intervalles et ne l'utilisez pas pendant plus d'une (1) semaine, à moins de recommandation spéciale de votre médecin. L'usage fréquent et à long terme de ce médicament peut mener votre organisme à dépendre de son utilisation pour la défécation.

Grossesse : ce médicament ne devrait pas s'utiliser durant la grossesse à moins que les bienfaits priment les risques. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Allaitement : ce médicament passe dans le lait maternel. Si vous prenez ce médicament pendant que vous allaitez, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

Enfants : ni l'innocuité ni l'efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les enfants.

Aînés : si elles prennent ce médicament, les personnes âgées atteintes de maladies cardiaques et rénales doivent être suivies par leur médecin. Demandez à votre médecin si ce médicament peut vous être nocif et si vous avez besoin d'une surveillance médicale particulière.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Les médicaments pris par la voie orale moins de 2 heures avant la prise initiale de polyéthylèneglycol 3350 - électrolytes peuvent être éliminés de l'organisme et non absorbés. Si vous prenez des médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien.

Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Dans bien des cas, les interactions sont voulues ou font l'objet d'un suivi minutieux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.