Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le pimozide appartient à la classe des médicaments appelés antipsychotiques. Il s'utilise pour prendre en charge les symptômes de certaines formes de schizophrénie chronique. Il agit en influant sur la manière dont les messages sont envoyés dans le système nerveux central.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées pour tous les troubles mentionnés dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

2 mg
Chaque comprimé blanc, rond, plat et biseauté, sécable, portant l'inscription « PIM » gravée au-dessus de « 2 » sur une face, contient 2 mg de pimozide. Ingrédients non médicinaux : stéarate de calcium, amidon de maïs, lactose et cellulose microcristalline. Sans gluten ni métabisulfite sodique.

4 mg
Chaque comprimé vert, rond, plat et biseauté, sécable, portant l'inscription « PIM » gravée au-dessus de « 4 » sur une face, contient 4 mg de pimozide. Ingrédients non médicinaux : amidon de maïs, laque d'aluminium AD et C bleu no 1, laque d'aluminium AD et C jaune no 5 (tartrazine), cellulose microcristalline, lactose et stéarate de calcium. Sans gluten ni métabisulfite sodique.

Comment doit-on employer ce médicament ?

Adultes : la dose initiale recommandée varie entre 2 mg et 4 mg pris 1 fois par jour, le matin. Votre médecin augmentera progressivement la dose jusqu'à un maximum de 20 mg par jour. L'objectif est de déterminer la dose qui procure un maximum de bienfaits tout en générant un minimum d'effets secondaires.

Aînés : la dose initiale recommandée varie entre 1 mg et 2 mg pris 1 fois par jour, le matin. Votre médecin augmentera progressivement la dose jusqu'à un maximum de 20 mg par jour. L'objectif est de déterminer la dose qui procure un maximum de bienfaits tout en générant un minimum d'effets secondaires.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l’omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer la pimozide dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à la pimozide ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • des antécédents familiaux de certains types d'anomalies du rythme cardiaque, ou la présence de certains types d'anomalies du rythme cardiaque;
  • un faible taux de potassium ou de magnésium sanguin;
  • une fréquence cardiaque sérieusement ralentie;
  • la maladie de Parkinson;
  • la prise d'un médicament de la classe des antifongiques dont le nom se termine an « azole », ou des antiviraux inhibiteurs de la protéase, ou des antibiotiques macrolides (les érythromycines);
  • la prise de la sertraline, du citalopram, de l'escitalopram ou de la paroxétine;
  • une réduction de la fonction rénale;
  • une sédation ou un état comateux;
  • un trouble dépressif;
  • des troubles hépatiques;
  • des troubles sanguins.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent. Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • un assoupissement;
  • de la congestion des sinus;
  • une constipation;
  • une diminution de la sudation;
  • des étourdissements, une sensation de tête légère ou une syncope suivant le passage de la station couchée ou assise à la station debout;
  • de la fatigue;
  • une sécheresse de la bouche;
  • une vision floue ou d'autres problèmes oculaires.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne consultez pas votre médecin ou si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • une absence d'expression faciale;
  • une agitation ou le besoin constant de bouger;
  • des battements cardiaques rapides ou irréguliers;
  • une boursouflure du visage;
  • des clignements des yeux accrus ou des spasmes des paupières;
  • une démarche traînante;
  • une difficulté à avaler;
  • des étourdissements ou une syncope qui n'est pas associé au passage de la station couchée ou assise à la station debout;
  • une éruption cutanée et une démangeaison;
  • un gonflement des joues;
  • une incapacité de bouger les yeux;
  • des irrégularités menstruelles;
  • le jaunissement de la peau ou du blanc des yeux;
  • des maux de gorge et une fièvre;
  • des modifications de l'humeur ou du comportement;
  • une moue ou un pincement des lèvres;
  • des mouvements lents;
  • des mouvements de mastication involontaires ou des mouvements involontaires, y compris de torsion, du cou, du tronc, des bras ou des jambes;
  • des mouvements rapides ou ondulants de la langue;
  • des postures inaccoutumées ou une physionomie inhabituelle;
  • une raideur des bras ou des jambes;
  • des saignements ou des ecchymoses (bleus) inhabituels;
  • une sécrétion de lait inaccoutumée (rare pour les hommes);
  • les seins douloureux ou enflés (moins courant pour l'homme);
  • des spasmes musculaires, en particulier dans le dos, le visage, ou le cou;
  • une sudation immodérée;
  • un tremblement et un secouement des doigts et des mains;
  • des troubles de l'élocution;
  • des troubles de l'équilibre.

Cessez la prise du médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • une anomalie musculaire importante : tremblements, mouvements brusques ou raideur;
  • des battements de cœur rapides ou un pouls irrégulier;
  • un coma;
  • des convulsions (crises épileptiques);
  • une difficulté respiratoire ou une augmentation du rythme respiratoire inhabituelle;
  • une élévation ou une baisse irrégulière de la pression artérielle;
  • des étourdissements graves;
  • une forte fièvre;
  • une grave difficulté respiratoire;
  • des mouvements involontaires marqués;
  • une perte de connaissance (une syncope);
  • une perte du contrôle de la vessie;
  • une raideur musculaire marquée;
  • une sudation accrue.

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Affection hépatique : les personnes atteintes de maladies hépatiques doivent être suivies de près par leur médecin pendant qu’elles prennent ce médicament, car il est métabolisé (transformé avant sont élimination) par le foie.

Arrêt du médicament : ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable. L'arrêt soudain du médicament pourrait entraîner des effets secondaires gênants et votre médecin préférera probablement diminuer progressivement la dose que vous employez.

Dyskinésie tardive (DT) : comme pour tous les médicaments antipsychotiques, une dyskinésie tardive peut apparaître chez certains patients après un traitement à long terme ou après l'interruption du médicament. Les principales caractéristiques du syndrome sont des mouvements rythmiques involontaires de la langue, du visage, de la bouche ou de la mâchoire. Si une personne qui prend ce médicament présente ces symptômes, il importe de consulter le médecin.

Épilepsie : étant donné que le pimozide accroît le risque de crises convulsives, les personnes atteintes d'épilepsie devraient être suivies de près par leur médecin pendant qu'elles prennent ce médicament.

Jus de pamplemousse : le jus de pamplemousse empêche la dégradation du pimozide par l'organisme. Évitez d'en boire si vous prenez du pimozide.

Pression artérielle : le pimozide peut causer une forte baisse de la pression artérielle provoquant des étourdissements et une sensation de tête légère. Certaines personnes, plus particulièrement celles qui sont affaiblies ou les aînés, peuvent présenter une chute de pression temporaire plusieurs heures après la prise du médicament.

Problèmes cardiaques : les personnes atteintes de troubles cardiaques qui utilisent le pimozide devraient être suivies de près par leur médecin.

Somnolence ou vigilance réduite : le pimozide peut réduire la vigilance, plus particulièrement, au début du traitement. Ces effets peuvent être accrus par l'alcool. Évitez les activités qui demandent de la vigilance, comme conduire un véhicule ou faire fonctionner des machines, jusqu'au moment où vous aurez déterminé l'effet de ce médicament sur vos capacités de réaction mentale.

Grossesse : l'innocuité du pimozide pendant la grossesse n'a pas été établie. Ce médicament ne devrait pas être pris par les femmes susceptibles de tomber enceintes et plus particulièrement au cours du premier trimestre de la grossesse, à moins que, de l'avis du médecin, les bienfaits priment les risques.

Allaitement : le pimozide peut passer dans le lait maternel. Si la prise de pimozide est considérée essentielle, arrêtez l'allaitement.

Enfants : ni l'innocuité ni l'efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les enfants. Le pimozide n'est pas recommandé pour ce groupe d'âge.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre le pimozide et l'un des agents ci-après :

  • l'alcool;
  • l'amiodarone;
  • les antidépresseurs tricycliques (par ex. l'amitriptyline, la clomipramine la désipramine);
  • les antifongiques dont le nom se termine en « azole » (par ex. le kétoconazole, le fluconazole);
  • l'astémizole;
  • l'azithromycine;
  • le citalopram;
  • la clarithromycine;
  • la désipramine;
  • le disopyramide;
  • le dompéridone;
  • la doxépine;
  • l'érythromycine;
  • l'escitalopram;
  • le fluconazole;
  • la fluoxétine;
  • l'halopéridol;
  • l'imipramine;
  • les inhibiteurs de la protéase (par ex. le saquinavir, le ritonavir);
  • le jus de pamplemousse;
  • la maprotiline;
  • la méfloquine;
  • la méthadone;
  • la moxifloxacine,
  • la néfazodone;
  • la norfloxacine;
  • les opiacés (par ex. la morphine);
  • les phénothiazines (par ex. la chlorpromazine, la perphénazine);
  • la procaïnamide;
  • la quinine;
  • le sotalol;
  • la terfénadine.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D’autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.