Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

La térazosine appartient au groupe de médicaments appelés antihypertenseurs, plus précisément au sous-groupe des alpha1-bloquants. Il s'utilise pour soigner une pression artérielle légèrement à modérément élevée. Son action entraîne un relâchement des vaisseaux sanguins, ce qui facilite l'écoulement du sang dans ces vaisseaux.

La térazosine s'emploie aussi pour traiter le grossissement de la prostate  (hypertrophie ou hyperplasie bénigne de la prostate – HBP). Dans les cas d'HBP, la térazosine aide au relâchement des muscles dans la prostate et la vessie, améliorant ainsi l'écoulement de l'urine et atténuant les symptômes de HBP. La térazosine ne ralentit ni ne freine l'évolution de l'hypertrophie de la prostate.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments.  Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres.   Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Nu-Terazosin n'est plus fabriqué ni vendu au Canada. Lancez une recherche en tapant le mot « térazosine » pour trouver des marques qui sont encore offertes. Cet article n'est disponible qu'à des fins de consultation. Si vous utilisez ce médicament, discutez avec votre médecin ou un pharmacien de vos options thérapeutiques.

Comment doit-on employer ce médicament ?

Pour le traitement de la pression artérielle élevée,  la dose initiale recommandée pour les adultes est de 1 mg de térazosine au coucher; on augmentera lentement la dose jusqu'à l'obtention de la pression artérielle désirée. La dose usuelle varie entre 1 mg et 5 mg par jour. Pour le traitement de la pression artérielle élevée, la dose se prend habituellement une ou deux fois par jour.

Pour le traitement de l'hypertrophie de la prostate, la dose initiale recommandée pour les adultes est de 1 mg au coucher, les augmentations de la dose se faisant à des intervalles d'une semaine pour passer à 2 mg, 5 mg, ou 10  mg une fois par jour jusqu'à l'obtention du soulagement désiré des symptômes. Une période de temps de 2 semaines à 4 semaines de traitement peut s’avérer nécessaire avant de constater une amélioration de vos symptômes.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments.  Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Si vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si votre dernière dose remonte à plus de quelques jours, parlez-en à votre médecin ; vous devez peut-être reprendre le traitement à la dose de 1 mg. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à la térazosine ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • une allergie aux médicaments de type quinazoline.
  • Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

    Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent.

    Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

    Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

    Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

    • un assoupissement;
    • une augmentation du besoin d’uriner ou de la  fréquence des mictions;
    • une constipation;
    • de la diarrhée;
    • une diminution de la capacité sexuelle;
    • une douleur ou une gêne de l'abdomen;
    • des douleurs dorsales ou articulaires;
    • un embarras de la respiration nasale;
    • des étourdissements ou une sensation de tête légère en passant de la position couchée ou assise à la position debout;
    • une fatigue ou une faiblesse inaccoutumée;
    • des gaz;
    • de l'indigestion;
    • des maux de tête;
    • de la nausée;
    • une perte d'intérêt envers l'activité sexuelle;
    • une sécheresse de la bouche;
    • des troubles du sommeil;
    • une vision floue;
    • des vomissements.

    La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne recevez pas des soins médicaux.

    Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

    • de l'anxiété;
    • des battements cardiaques rapides ou irréguliers;
    • des battements de cœur très forts;
    • des changements de la pression artérielle;
    • une douleur thoracique;
    • une enflure des pieds ou de la partie inférieure des jambes;
    • une éruption cutanée;
    • un essoufflement;
    • une prise de poids;
    • des signes de dépression (par ex. un manque de concentration, des fluctuations pondérales, des changements du sommeil, désintérêt à l'égard de nombreuses activités, des pensées suicidaires);
    • une syncope (subite);
    • des symptômes attribuables à une infection des voies urinaires (par ex. de la douleur lors de l'émission d'urine, une fréquence accrue de l'émission d'urine, une douleur aux flancs ou à la partie inférieure du dos, une forte odeur de l’urine);
    • une vision floue.

    Cessez de prendre le médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

    • une érection prolongée (durant plus longtemps de 4 heures) et douloureuse);
    • une respiration difficile;
    • des signes d’une réaction allergique importante (par ex. des crampes abdominales, une difficulté respiratoire, des nausées et des vomissements, ou une boursouflure du visage et une enflure de la gorge).

    Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

    Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

    Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

    Cancer de la prostate: le cancer de la prostate et le grossissement de la prostate (HBP) ont beaucoup de symptômes en commun, et il est possible pour les hommes d'avoir ces deux maladies en même temps. La térazosine n'est pas destinée au traitement du cancer de la prostate. Il se peut que votre médecin effectue des tests pour écarter la possibilité d'un cancer de la prostate avant de vous prescrire un traitement par la térazosine.

    Évolution de la maladie : la térazosine ne ralentit ni ne freine l'évolution de l'hypertrophie de la prostate.

    Pression artérielle : les premières doses de térazosine peuvent provoquer une chute importante de la pression artérielle, surtout quand on se met debout à partir de la position couchée ou assise. Cela peut même entraîner une perte de connaissance (évanouissement). Un effet semblable peut survenir si l'on reprend le traitement après avoir sauté un certain nombre de doses, si l'on augmente la dose rapidement ou si l'on ajoute un autre médicament antihypertenseur.

    Il est possible de réduire au minimum la probabilité de cet effet si l'on commence le traitement par la térazosine à la dose de 1 mg au coucher, puis en augmentant la dose lentement et en procédant avec prudence dans le cas de l'ajout d'un autre médicament antihypertenseur. Si vous prenez également des inhibiteurs de la phosphodiestérase-5 (par ex. le sildénafil, le tadalafil, le vardénafil) demandez à votre médecin si une surveillance médicale spécifique est nécessaire.

    La perte de connaissance temporaire est la conséquence la plus grave pouvant résulter de l'effet antihypertenseur de la térazosine, mais il existe d'autres symptômes plus courants qui révèlent une baisse de la pression artérielle, tels que des étourdissements, une sensation de tête légère et des palpitations. Si ces symptômes se manifestent, couchez-vous et attendez quelques minutes avant de vous remettre sur pied afin de prévenir leur réapparition, puis levez-vous très lentement.

    Rein, vessie et problèmes urinaires : si vous avez une fonction rénale affaiblie, des troubles de la vessie ou des troubles urinaires, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

    Somnolence ou vigilance réduite : compte tenu du risque d'une importante chute de la pression artérielle, évitez de conduire ou d'effectuer des tâches dangereuses dans les 12 heures suivant la première dose de térazosine, après une augmentation de la dose, et lorsque vous reprenez le traitement après une interruption.

    Évitez les situations où les étourdissements, le vertige ou la perte de connaissance temporaire pourraient causer des blessures.

    Syncope : la térazosine peut provoquer une importante baisse de la pression artérielle et peut-être une perte de connaissance. Si vous avez déjà fait une syncope mictionnelle  (évanouissement quand vous urinez ou après avoir uriné), vous ne devriez pas prendre la térazosine. Discutez avec votre médecin de ce qui vous inquiète.

    Grossesse : ce médicament ne devrait pas s'utiliser durant la grossesse à moins que les bienfaits priment les risques.  Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement. 

    Allaitement : on ignore si la térazosine passe dans le lait maternel. Si vous prenez ce médicament pendant que vous allaitez, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

    Enfants : ni l'innocuité ni l'efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les enfants.

    Aînés : les personnes de plus de 65 ans peuvent courir un risque accru de subir une chute de pression artérielle, surtout au moment de passer de la position couchée ou assise à la position debout.

    D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

    Il pourrait se produire une interaction entre la térazosine et l'un des médicaments ci-après :

    • les agonistes alpha (par ex. la clonidine, le méthyldopa);
    • l'aldesleukine;
    • l'aliskirène;
    • l'amifostine;
    • les amphétamines (par ex. la dextroamphétamine, la lisdexamfétamine);
    • les antagonistes du calcium (par ex. l'amlodipine, le diltiazem, la nifédipine, le vérapamil)
    • les autres alpha1-bloquants (par ex. la doxazosine, la prazosine, la tamsulosine);
    • d'autres médicaments qui abaissent la pression artérielle (antihypertenseurs), comme les bêta-bloquants (par ex. le métoprolol, le propranolol);
    • les bloqueurs des récepteurs de l’angiotensine (par ex. le candésartan, l'irbésartan, le losartan);
    • les barbituriques (par ex. le butalbital, le pentobarbital, le phénobarbital);
    • les bêta bloquants (par ex. l'aténolol, le propranolol, le sotalol);
    • la brimonidine;
    • les dérivés nitrés (par ex. la nitroglycérine, le dinitrate d'isosorbide, le mononitrate d'isosorbide);
    • le diazoxide;
    • le dipyridamole;
    • les diurétiques (pilules pour éliminer l’eau; par ex. le furosémide, l'hydrochlorothiazide, le triamtérène); 
    • la duloxétine;
    • l'épinéphrine;
    • la guanfacine;
    • les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine ou IECA (le captopril, l'énalapril, le ramipril);
    • les inhibiteurs de la monoamine-oxydase (IMAO; par ex. le moclobémide, la phénelzine, la rasagiline, la sélégiline, la tranylcypromine);
    • les inhibiteurs de la phosphodiestérase-5 (par ex. le sildénafil, le tadalafil, le vardénafil);
    • la lévodopa;
    • le méthylphénidate;
    • le minoxidil;
    • la noradrénaline;
    • la pentoxifylline;
    • la pseudoéphédrine;
    • la quétiapine;
    • la rispéridone;
    • le rituximab;
    • la yohimbine.

    Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

    • cesser la prise de l'un des médicaments;
    • remplacer l'un des médicaments par un autre;
    • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux;
    • ne rien changer du tout.

    L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

    D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.