Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

La desmopressine en comprimé appartient à la classe des médicaments appelés antidiurétiques. Il s'agit d'une hormone qui se prend par la bouche pour gérer une émission de l'urine immodérée durant la nuit.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

25 µg
Chaque comprimé à désintégration orale rond, blanc, portant l'inscription « 25 » sur une face, contient 25 µg de desmopressine. Ingrédients non médicinaux : anhydre acide citrique, gélatine et mannitol.

50 µg
Chaque comprimé à désintégration orale rond, blanc, portant l'inscription « 50 » sur une face, contient 50 µg de desmopressine. Ingrédients non médicinaux : anhydre acide citrique, gélatine et mannitol.

Comment doit-on employer ce médicament ?

Lorsqu'il s'agit de prendre en charge une émission immodérée de l'urine durant la nuit, la dose usuelle de départ pour les femmes adultes est 1 comprimé 25 µg placé sous la langue 1 avant le coucher. Pour les hommes adultes, la dose est 1 comprimé 50 µg placé sous la langue 1 avant le coucher. On ne doit pas mâcher ni avaler le comprimé.

Vous devez limiter votre ingestion de liquides pendant quelques heures avant la prise de ce médicament et pour au moins 8 heures par la suite. Vous devriez en outre surveiller la quantité d'alcool et de caféine que vous consommez durant la soirée.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est très important que ce médicament soit pris conformément aux indications de votre médecin.

Si vous oubliez une dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

La desmopressine CDO ne devrait pas s'employer dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à la desmopressine ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • un faible taux de sodium dans le sang, ou les antécédents d'un faible taux de sodium dans le sang;
  • la présence d’une insuffisance cardiaque ou d’autres problèmes cardiaques;
  • la prise d'autres diurétiques pour traiter d'autres affections;
  • la prise d’une quantité excessive de liquides dans le but précis d’augmenter la production d’urine;
  • une réduction modérée ou importante de la fonction hépatique;
  • le syndrome d'antidiurèse inappropriée;
  • un trouble faisant chuter le taux de sodium sanguin (par ex. la boulimie, l'anorexie nerveuse, des vomissements chronique, des diarrhées ou une insuffisance surrénale);
  • un trouble médical qui cause une coagulation lente du sang (par ex. la maladie de von Willebrand de type II B [type plaquettaire ou pseudo]).

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent.

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • une diarrhée;
  • des étourdissements;
  • de la fatigue;
  • un mal de dos;
  • des maux de tête;
  • de la nausée;
  • une sécheresse de la bouche;
  • une toux.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne consultez pas votre médecin ou si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • des symptômes d'une infection des voies urinaires (par ex. de la douleur lors de l'émission de l'urine, fréquence accrue de l'émission d'urine, de la douleur dans le bas du dos ou de flanc).

Cessez de prendre le médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • les symptômes d'un taux faible de sodium sanguin (par ex. gain de poids imprévu, confusion, mal de tête sévère, de la nausée ou des vomissements, une perte de l'appétit, des crampes musculaires).
Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Diminution du taux de sodium : un apport en liquide réduit est essentiel à l'emploi de la desmopressine. Quand l'apport en liquide n'est pas suffisamment réduit, une rétention de liquides et des taux faible de sodium sanguins peuvent en résulter. Si vous ressentez des symptômes taux faible de sodium sanguin, comme un mal de tête, nausée ou vomissements, gain de poids, ou des crampes ou spasmes musculaires, contactez votre médecin aussitôt que possible. Un taux trop faible du sodium dans le corps peut devenir dangereux.

Équilibre de l'eau et des électrolytes : l'apport en liquides devrait être modifié afin d'éviter la possibilité de la rétention d'eau et la baisse anormale du taux de sodium sanguin, surtout pour les aînés. Les personnes qui sont déshydratées devraient attendre que l'équilibre de l'eau soit rétabli de manière adéquate avant de prendre de la desmopressine. Les aînés doivent être suivis de près compte tenu des risques de rétention d'eau et de faibles taux de sodium dans le sang résultant d'une absorption excessive de liquide. Discutez avec votre médecin pour déterminer la quantité de liquides qui vous convient. Pour le traitement des émissions d'urine nocturnes, il est recommandé de limiter votre apport en liquide durant les quelques heures qui précèdent la prise de ce médicament.

La fibrose kystique : les personnes atteintes de la fibrose kystique sont plus susceptibles à l'hyponatrémie (un taux faible de sodium sanguin) que d'autres individus. En cas de fibrose kystique, diminuée, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Fonction rénale : les maladies rénales ou la diminution de la fonction rénale peuvent causer l'accumulation de ce médicament dans le corps, ce qui provoque des effets secondaires. Si votre fonction rénale est réduite ou si vous êtes atteint d'une maladie rénale, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Maladie cardiaque : la desmopressine peut causer des modifications de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle. Si vous êtes atteintes d'une affection touchant votre cœur, vous devriez discuter avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Maladies à court terme : si vous ressentez une maladie comme une infection, une fièvre ou de la diarrhée, arrêter la prise de desmopressine CDO. Vous pouvez recommencer le médicament dès que la maladie soit guérit.

Problèmes de vessie : si vous avez des problèmes de vessie ou de miction sévères, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Troubles médicaux : la desmopressine ne contrôle pas efficacement les émissions d'urine excessives causées par une maladie du rein, le diabète, des troubles psychiatriques, un faible taux de potassium sanguin ou un taux élevé de calcium sanguin.

Grossesse : ce médicament ne devrait pas s'utiliser durant la grossesse à moins que les bienfaits priment les risques. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Allaitement : il est possible que ce médicament soit transmis dans le lait maternel. Si vous employez la la desmopressine; pendant que vous allaitez, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

Enfants : bien que les autres formes de desmopressine se soient avérées efficaces et sans danger pour le traitement de l'énurésie nocturne, les effets du comprimé à désintégration orale (CDO) de desmopressine chez l'enfant n'ont pas été étudiés. Les enfants et les adolescents de moins de 18 ans ne devraient pas employer ce médicament.

Aînés : les personnes de plus de 65 ans sont plus susceptibles de subir une baisse de leurs taux de sodium. Votre médecin peut désirer faire un suivi plus étroit de vos taux de sodium.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre la desmopressine CDO et l'un des agents ci-après :

  • les antidépresseurs tricycliques (par ex. l'amitriptyline, la clomipramine, la désipramine, la trimipramine);
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS (par ex. le diclofénac, l'ibuprofène, le kétoprofène, le naproxène);
  • la carbamazépine;
  • le célécoxib;
  • la chlorpromazine;
  • la déméclocycline,
  • les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS, par ex. le citalopram, la duloxétine, la fluoxétine, la paroxétine, la sertraline);
  • la lamotrigine;
  • le lithium;
  • les narcotiques analgésiques (par ex. la codéine, le fentanyl, la morphine, l'oxycodone);
  • le tramadol.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D’autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.