Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

La tizanidine appartient à la classe des médicaments appelés relaxants musculaires. Elle s'utilise pour traiter la spasticité, un trouble où les muscles sont sujets à des spasmes ou à des crampes, ou deviennent rigides en raison d'un trouble de santé, par exemple une lésion de la moelle épinière ou la sclérose en plaques. Les relaxants musculaires agissent en bloquant les décharges excessives des cellules nerveuses qui régissent les mouvements musculaires.

Les bienfaits de la tizanidine découlent de ses effets sur le système nerveux et se font ressentir dans l'heure qui suit la prise de la première dose.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

SPs - Vérification du traitement
Outil santé

Tirez-vous le maximum de votre traitement contre la SP? Évaluez votre traitement actuel contre la SP et obtenez des conseils afin d'en discuter avec votre neurologue.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque comprimé plat, à bord biseauté, blanc à blanc cassé, non pelliculé, portant « TI » et « 4 » d'un côté et sécable avec des rainures en croix de l'autre côté, contient du chlorhydrate de tizanidine équivalent à 4 mg de tizanidine. Ingrédients non médicinaux : lactose anhydre, cellulose microcristalline, dioxyde de silicium colloïdal et acide stéarique.

Traitements modificateurs de la SP
Outil santé

Connaissez-vous toutes les options de traitement à votre disposition? Apprenez-en plus sur les médicaments modificateurs de la SP.

Comment doit-on employer ce médicament ?

Dans le but de minimiser le risque d'effet secondaire, la dose initiale de tizanidine recommandée pour l'adulte est de 2 mg, jusqu'à 3 fois par jour. Par la suite, on augmente la dose progressivement, en paliers de 2 mg à 4 mg, jusqu'à l'atteinte d'une dose efficace. La dose d'entretien la plus courante est de 8 mg jusqu'à 3 fois par jour (toutes les 6 à 8 heures). Ne prenez pas plus de 36 mg de tizanidine au cours d'une période de 24 heures.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable. Prenez toujours la tizanidine conformément aux directives de votre médecin.

La tizanidine peut être prise avec ou sans nourriture; par contre, la prise de ce médicament avec de la nourriture peut en augmenter les effets secondaires. Prenez toujours la tizanidine de la même façon, soit avec de la nourriture ou à jeun.

L'interruption soudaine de ce médicament peut causer une augmentation de la pression artérielle, une accélération du rythme cardiaque et des spasmes musculaires. Consultez votre médecin pour savoir comment cesser de prendre ce médicament sans danger.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose et que vous constatez l'omission dans l'heure qui suit le moment prévu, prenez-la aussitôt que possible. Si vous ne constatez l'oubli que plus tard, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez la tizanidine à l'abri de la chaleur et de la lumière directe, hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

SP - Journal des symptômes
Outil santé

Grâce au suivi de vos symptômes de SP, vous et votre médecin serez en mesure de déterminer l'efficacité de votre traitement et l'évolution de votre SP.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à la tizanidine ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • la prise de certains médicaments, tels que :
    • la ciprofloxacine,
    • la fluvoxamine;
  • si la spasticité musculaire est requise pour assurer l'équilibre et le mouvement.
MS symptoms track symtrac
Outils santé

Spécialement conçu pour et par des gens vivants avec la SEP, cet outil vous permet de faire un suivi de votre SEP et de votre bien être en général. Cette ressource vous permet de maximiser votre rencontre avec votre médecin.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent.

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • de l'anxiété;
  • un assoupissement;
  • une augmentation des spasmes ou du tonus musculaires;
  • des brûlures d'estomac;
  • de la constipation;
  • une dépression;
  • une diarrhée;
  • une douleur gastrique;
  • un écoulement nasal;
  • une éruption cutanée;
  • des étourdissements ou une sensation de tête légère, surtout quand vous vous levez après avoir été allongé ou assis;
  • une faiblesse musculaire;
  • une fatigue;
  • un mal de dos;
  • de la nausée;
  • une sécheresse de la bouche;
  • une somnolence;
  • une somnolence;
  • une sudation accrue;
  • des vomissements.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • des battements de cœur irréguliers;
  • une douleur abdominale;
  • un état de nervosité;
  • une fatigue ou une faiblesse inaccoutumée;
  • des lésions sur la peau;
  • des modifications de la vision;
  • des mouvements incontrôlables du corps;
  • des picotements, une sensation de cuisson ou des fourmillements;
  • des signes de dépression (par ex. un manque de concentration, des fluctuations pondérales, des troubles du sommeil, un désintérêt à l'égard de nombreuses activités, des pensées suicidaires);
  • des signes d'une infection (par ex. une fièvre ou des frissons, une diarrhée aiguë, un essoufflement, des étourdissements prolongés, des maux de tête, un cou raide, une perte de poids ou un manque d'énergie);
  • des signes d'une infection des voies urinaires (par ex. une douleur ou une sensation de brûlure en urinant, un besoin plus fréquent d'uriner ou du sang dans l'urine);
  • des signes de saignements de l'estomac (par ex. des selles sanglantes, noirâtres ou goudronneuses, des expectorations sanglantes, des vomissements de sang ou d'une matière qui ressemble à du marc de café);
  • des signes de troubles hépatiques (par ex. de la nausée, des vomissements, de la diarrhée, une perte de l'appétit, une perte de poids, le jaunissement de la peau ou du blanc des yeux, une urine sombre, des selles claires);
  • des symptômes semblables à ceux de la grippe (par ex. une fièvre, des frissons, une toux, une lassitude, des maux de gorge);
  • des troubles de l'élocution;
  • voir des choses qui n'existent pas vraiment (des hallucinations).

Cessez la prise du médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • des crises convulsives.

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Arrêt du médicament : l'arrêt soudain de la prise de ce médicament peut provoquer une augmentation des spasmes musculaires, de la pression artérielle ou de la fréquence cardiaque. Consultez votre médecin avant de cesser de prendre ce médicament.

Contraception : dans le cas des femmes qui  prennent un contraceptif oral (la « pilule »), la dose de tizanidine nécessaire pour obtenir l'effet désiré pourrait être moindre. Les contraceptifs oraux empêchent l'élimination normale de la tizanidine, ce qui peut causer une accumulation de tizanidine dans l'organisme et provoquer des effets secondaires.

Fonction hépatique : la tizanidine est éliminée du corps par le foie et pourrait entraîner des problèmes hépatiques. Si vous avez une affection hépatique ou une fonction hépatique diminuée, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Si vous observez la survenue de symptômes de troubles hépatiques comme de la fatigue, une sensation de malaise, une perte de l'appétit, de la nausée, le jaunissement de la peau ou du blanc des yeux, une urine foncée, des selles claires, une douleur abdominale, ou une enflure et une démangeaison cutanée, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Hypotension artérielle : des symptômes d'une chute marquée de la pression artérielle (comme une faiblesse ou des étourdissements) peuvent se manifester, surtout si vous vous mettez debout rapidement à partir de la position assise ou couchée. Les personnes sujettes à une baisse de la pression artérielle (par ex. celles qui prennent des diurétiques) doivent faire preuve de prudence pendant qu'elles utilisent ce médicament. Cet effet peut se produire avant que la dose du médicament ait atteint le seuil requis pour faire diminuer les spasmes musculaires. Le fait de commencer à une très faible dose et d'augmenter la dose quotidienne graduellement aide à freiner la baisse rapide de la pression artérielle.

Rythme cardiaque : la tizanidine peut modifier le rythme cardiaque normal, y compris causer des battements irréguliers appelés prolongation de l'intervalle QT. Cette prolongation est un trouble grave qui met la vie en danger et peut causer un évanouissement, des convulsions et la mort subite. Si vous êtes à risque d'avoir un trouble du rythme cardiaque (par ex. si vous faites de l'insuffisance cardiaque ou de l'angine, ou si votre taux de potassium ou de magnésium est bas), discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Santé mentale : la tizanidine peut causer des hallucinations (voir des objets ou des personnes ou entendre des sons qui n'existent pas dans la réalité). La probabilité d'un tel effet secondaire est plus élevée dans le cas de personnes qui ont des antécédents de troubles mentaux, comme la psychose ou la schizophrénie. Si vous avez déjà eu un trouble mental, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Somnolence ou vigilance réduite : ce médicament peut causer une somnolence et de graves étourdissements. Évitez de conduire un véhicule, de faire fonctionner des machines, d'accomplir d'autres tâches qui exigent de la vigilance, jusqu'au moment où vous aurez déterminé l'effet de ce médicament sur vos capacités de réaction mentale.

Grossesse : l'utilisation de la tizanidine par les femmes enceintes n'a pas fait l'objet d'études. Lors de certaines études chez l'animal, la tizanidine a causé des anomalies congénitales et d'autres troubles pendant la grossesse. Ce médicament ne devrait pas s'utiliser durant la grossesse à moins que les bienfaits priment les risques. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Allaitement : on ignore si la tizanidine passe dans le lait maternel. Si vous prenez ce médicament pendant que vous allaitez, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

Enfants : ni l'innocuité ni l'efficacité de la tizanidine n'a été établie en ce qui concerne les enfants et les adolescents âgés de moins de 18 ans.

Aînés : la tizanidine est éliminée de l'organisme plus lentement dans le cas des adultes âgés. Par conséquent, le nombre et la gravité des effets secondaires peuvent augmenter. Le médecin prendra ces faits en considération au moment de vous prescrire la dose à prendre.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre la tizanidine et l'un des agents ci-après :

  • l'acétaminophène;
  • l'alcool;
  • les antagonistes du calcium (par ex. l'amlodipine, le diltiazem, le vérapamil, la nifédipine);
  • les antibiotiques de la famille des quinolones (par ex. la ciprofloxacine, la norfloxacine, l'ofloxacine);
  • les antidépresseurs tricycliques (par ex. l'amitriptyline, la désipramine);
  • les bêtabloquants (par ex. le carvédilol, le propranolol, le timolol);
  • les diurétiques (« pilules qui augmentent l'excrétion de l'urine ») (par ex. le furosémide, l'hydrochlorothiazide, la spironolactone);
  • la fluvoxamine;
  • les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine ou ECA (par ex. le captopril, le lisinopril, le ramipril);
  • le kétoconazole;
  • la lidocaïne;
  • la mirtazapine;
  • la phénytoïne;
  • les pilules anticonceptionnelles.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/drug/getdrug/Mylan-Tizanidine