Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Il s'agit d'un produit composite formé de 2 médicaments : l'acide fusidique et l'hydrocortisone. Il s'utilise pour soigner des éruptions de dermatite (allergique) atopique légèrement à modérément graves infectées par une bactérie particulière (S. aureus ou staphylocoque doré).

L'acide fusidique appartient à la famille des médicaments topiques (qui n'agissent que sur la région où ils sont appliqués) appelés antibiotiques. Il exerce une action qui empêche les bactéries de se reproduire tout en permettant aux défenses du corps d'éliminer les bactéries présentes. L'hydrocortisone appartient à la famille des médicaments appelés corticostéroïdes. Elle exerce une action qui apaise la démangeaison et l'inflammation de la région infectée.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées pour tous les troubles mentionnés dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous employez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas d'employer ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Crème
Chaque gramme (g) de crème blanche contient 2 % d'acide fusidique et 1 % d'acétate d'hydrocortisone. Ingrédients non médicinaux : hydroxyanisole butylé, alcool cétylique, glycérol, paraffine liquide, sorbate de potassium, polysorbate 60, paraffine blanche molle et eau purifiée.

Comment doit-on employer ce médicament ?

L'association médicamenteuse acide fusidique - hydrocortisone devrait être appliquée 3 fois par jour en massant doucement les régions atteintes. Ce médicament devrait s'utiliser pour la période la plus brève possible. Si l'état de la peau ne s'est pas amélioré après 14 jours, communiquez avec votre médecin.

Évitez que l'association médicamenteuse acide fusidique - hydrocortisone atteigne les yeux, et ne l'appliquez pas non plus dans les régions avoisinantes, car ce médicament pourrait irriter les yeux ou causer des problèmes oculaires comme un glaucome ou des cataractes.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière d'employer le médicament sans le consulter au préalable.

Il est très important que ce médicament soit employé conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, appliquez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'appliquez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer l'association médicamenteuse acide fusidique - hydrocortisone dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à l'acide fusidique, à l'hydrocortisone, ou à l'un des ingrédients du médicament ;
  • une infection cutanée causée par des bactéries qui ne sont pas sensibles à l'acide fusidique ;
  • une éruption cutanée provoquée par un vaccin ;
  • des lésions cutanées tuberculeuses ou des infections cutanées liées à la syphilis ;
  • des affections virales qui touchent la peau comme celles causées par Herpes simplex, ou la varicelle et la vaccine ;
  • des infections virales ou fongiques cutanées.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est employé à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent. Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui emploient ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes employant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous observez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissent :

  • une sensation de cuisson sur la peau ;
  • une peau sèche ;
  • une pousse des poils accrue sur la région où la crème a été appliquée ;
  • une irritation de la peau sur laquelle la crème a été appliquée ;
  • une démangeaison.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • une modification de la couleur de la peau,
  • un amincissement de la peau,
  • une aggravation de l'éruption cutanée.

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Absorption : l'application de ce médicament sur de grandes zones de lésions cutanées, dans des replis de la peau, ou sa couverture par un pansement qui ne respire pas, favorisent l'absorption de l'hydrocortisone dans la circulation du sang. Il pourrait se produire des effets secondaires comparables à ceux observés après la prise orale (par la bouche) de médicaments corticostéroïdes pour de longues périodes. Si vous remarquez des symptômes comme de la faiblesse, une émission de l'urine accrue, une soif accrue, de la fatigue, ou une perte de poids, communiquez avec votre médecin au plus tôt.

Prolifération d'organismes : l'application d'antibiotiques sur la peau favorise parfois la multiplication d'organismes que les antibiotiques ne tuent pas. Si l'infection ne s'améliore pas après quelques jours, ou si elle semble empirer à un moment donné, communiquez avec votre médecin.

En cas de graves infections cutanées ou d'infections qui ne semblent pas se cicatriser malgré l'usage d'un médicament topique (appliqué sur la peau), votre médecin pourrait recommander un traitement par un antibiotique oral ou injectable en plus, ou au lieu, du médicament topique.

Usage prolongé : l'emploi prolongé d'un corticostéroïde peut causer l'amincissement de la peau et une perte d'élasticité pouvant entraîner des vergetures. Si l'état de votre peau ne semble pas s'améliorer après 2 semaines de traitement par l'association médicamenteuse acide fusidique - hydrocortisone, communiquez avec votre médecin.

Grossesse : ce médicament ne devrait pas s'utiliser durant la grossesse à moins que les bienfaits priment les risques. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Allaitement : l'acide fusidique passe dans le lait maternel. On ignore si l'hydrocortisone passe dans le lait maternel. Si vous allaitez et si vous employez l'association médicamenteuse acide fusidique - hydrocortisone, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

Enfants : ni l'innocuité ni l'efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les enfants âgés de moins de 3 ans.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre l'association médicamenteuse acide fusidique - hydrocortisone et l'un des agents ci-après :

  • d'autres médicaments topiques (appliqués sur la peau) qui contiennent des corticostéroïdes.

Si vous employez l'un de ces agents, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments,
  • remplacer l'un des médicaments par un autre,
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux,
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.