Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

L'estramustine appartient à la classe de médicaments utilisés pour combattre le cancer qui sont connus sous le nom d'antinéoplasiques. Il est composé de 2 types différents de médicaments (la méchloréthamine et l'œstrogène). La méchloréthamine appartient à la classe de médicaments appelés agents alkylants. L'œstrogène est une hormone féminine. On utilise l'estramustine pour traiter le cancer de la prostate qui s'est propagé et qui ne répond pas aux autres traitements.

La portion méchloréthamine de l'estramustine empêche la croissance des cellules cancéreuses en perturbant le fonctionnement de l'ADN, le matériel génétique nécessaire à la reproduction cellulaire. Après la dégradation ou le métabolisme de l'estramustine par le corps, l'œstrogène est libéré. La composante œstrogénique de l'estramustine ralentit la croissance des cellules du cancer de la prostate. Il est possible que plusieurs semaines ou mois soient nécessaires pour que ce médicament soit efficace.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque capsule à enveloppe dure, blanche et opaque contient 140 mg de phosphate sodique d'estramustine. Ingrédients non médicinaux : capsule de gélatine, isopropanol, laurylsulfate de sodium, silice et stéarate de magnésium. Sans bisulfite, gluten, lactose ni tartrazine.

Comment doit-on employer ce médicament ?

Le dosage est précisément relié aux dimensions du corps et au poids du patient. La dose recommandée est habituellement divisée en 3 ou 4 doses par jour. On doit prendre les capsules d'estramustine alors que l'estomac est vide (au moins 1 heure avant ou 2 heures après les repas). On doit les avaler entiers avec de l'eau et on ne doit pas les prendre en même temps que du lait, des produits laitiers ou des médicaments contenant du calcium comme certains antiacides.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si vous vous sentez malade après la prise du médicament, ne cessez pas de le prendre sans avoir préalablement consulté votre médecin. Si vous vomissez peu de temps après avoir pris une dose de médicament, demandez à votre médecin si vous devez prendre une autre dose ou attendre jusqu'à la prochaine dose prévue.

Si vous omettez de prendre une dose de ce médicament, attendez jusqu'à la prochaine dose et reprenez votre régime posologique habituel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament dans un endroit frais et sec, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer l'estramustine dans les circonstances ci-après :

  • une hypersensibilité ou une allergie à l'estradiol (un œstrogène), à la moutarde azotée ou à l'un des ingrédients de ce médicament ;
  • la présence active d'une thrombophlébite ou de désordres thromboemboliques  (désordres de la coagulation sanguine) ;
  • la présence d'une maladie hépatique (du foie) ou cardiaque importante.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent.

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • une diarrhée;
  • une diminution de la capacité sexuelle;
  • un estomac dérangé;
  • une faiblesse musculaire;
  • des maux de tête;
  • de la nausée;
  • une réduction de la libido;
  • une sensibilité ou une augmentation du volume des seins;
  • des vomissements.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • de la confusion;
  • des signes attribuables à de l'anémie (réduction du nombre de globules rouges; par ex. des étourdissements, de la pâleur, de la fatigue ou de la faiblesse inhabituelle, un essoufflement);
  • des signes d'un caillot sanguin dans le bras ou la jambe (une douleur à la pression, de la douleur, une enflure, de la chaleur ou une rougeur dans le bras ou la jambe), ou dans les poumons (une difficulté respiratoire, une douleur thoracique vive qui est accentuée par l'inspiration, de la toux, du sang dans les crachats, une sudation excessive ou un évanouissement);
  • des signes d'un désordre de la coagulation (par ex. un saignement du nez inaccoutumé, des ecchymoses, du sang dans l'urine, une toux avec expectoration sanglante, un saignement des gencives, des coupures qui n'arrêtent pas de saigner);
  • des signes de dépression (par ex. un manque de concentration, des fluctuations pondérales, des changements du sommeil, désintérêt à l'égard de nombreuses activités, des pensées suicidaires);
  • des signes attribuables à une élévation importante de la tension artérielle (par ex. des maux de tête, des étourdissements, un brouillement de la vision, de la nausée, des vomissements ou de l'essoufflement);
  • des signes d'infection (symptômes pouvant comprendre une fièvre ou des frissons, une diarrhée grave, un essoufflement, des étourdissements prolongés, un mal de tête, une raideur du cou, une perte de poids ou un abattement);
  • des signes de troubles hépatiques (par ex. de la nausée, des vomissements, de la diarrhée, une perte de l'appétit, une perte de poids, le jaunissement de la peau ou du blanc des yeux, une urine sombre, des selles claires);
  • une enflure des pieds ou de la partie inférieure des jambes ;
  • une fatigue ou une faiblesse inaccoutumée.

Cessez la prise du médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • des signes d'une réaction allergique importante (par ex. des crampes abdominales, une difficulté respiratoire, des nausées et des vomissements, ou une boursouflure du visage et une enflure de la gorge);
  • des signes de saignements de l'estomac (par ex. des selles sanglantes, noirâtres ou goudronneuses, des expectorations sanglantes, des vomissements de sang ou d'une matière qui ressemble à du marc de café);
  • des signes d'une crise cardiaque (par ex. l'apparition subite de douleur thoracique ou de  douleur irradiant au dos, le long du bras ou à la mâchoire; une sensation de plénitude à la poitrine; des nausées; des vomissements; de la sudation; l'anxiété)
  • des signes attribuables à un accident vasculaire cérébral (par ex. l'apparition subite d'un mal de tête intense; une perte de coordination soudaine; des anomalies du champ visuel; un trouble de l'élocution soudain; ou l'apparition inexpliquée de faiblesse, d'engourdissements ou de douleur dans un bras ou une jambe).

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Affections des vaisseaux sanguins : si vous avez des antécédents de thrombophlébite ou d'autres problèmes de la coagulation sanguine, vous devez discuter avec un médecin des risques et des avantages de l'utilisation de ce médicament. Si vous êtes atteint de problèmes vasculaires du cerveau (comme un antécédent d'accident vasculaire cérébral)) ou de maladie coronarienne, discutez avec votre médecin des risques et des avantages de l'utilisation de ce médicament.

Calcium : l'utilisation de ce médicament peut influencer l'équilibre du calcium et du phosphore dans l'organisme, ce qui peut modifier la présentation des certaines autres affections, en plus du cancer de la prostate. Si vous êtes atteint de maladies osseuses ou d'un cancer qui s'est propagé aux os, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique. Il se peut que votre médecin vous demande de faire analyser vos taux de calcium sanguin régulièrement pendant que vous prenez de l'estramustine.

Contraception : les hommes qui reçoivent de l'estramustine et leurs partenaires de sexe féminin doivent utiliser des méthodes de contraception appropriées (par ex. des condoms de latex), car ce médicament peut provoquer des problèmes graves à un enfant à naître.

Diabète: l'estramustine peut provoquer une perte de la maîtrise des taux de glucose sanguin et la tolérance au glucose peut être changée. Il se pourrait que les personnes atteintes de diabète aient à vérifier leur taux de sucre sanguin plus souvent durant la prise de ce médicament.

Si vous êtes atteint de diabète ou si vous êtes prédisposé au diabète, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Infection: tout comme il tue les cellules cancéreuses, l'éstramustine peut réduire le nombre des cellules du corps qui combattent l'infection (globules blancs). Si possible, évitez d'entrer en contact avec les personnes ayant une infection contagieuse. Communiquez avec votre médecin immédiatement si vous observez des signes d'une infection, comme une fièvre, des frissons, une diarrhée aiguë, un essoufflement, des étourdissements prolongés, des maux de tête, de la raideur dans le cou, une perte de poids ou un manque d'énergie. Votre médecin demandera des analyses de sang régulièrement pour surveiller le nombre des différents types de cellules sanguines.

Pression artérielle élevée : l'utilisation de l'estramustine peut élever la pression artérielle. Si vous avez une pression artérielle élevée, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique. Vous devez mesurer votre tension artérielle régulièrement.

Rétention d'eau : l'estramustine peut aggraver la rétention liquidienne, l'insuffisance cardiaque congestive et certaines autres affections qui sont influencées par la rétention de liquide (par ex. l'épilepsie, la migraine et les dysfonctions rénales). Si nécessaire, votre médecin vous suivra pour ces problèmes.

Vaccins : vous ne devez pas recevoir de vaccins vivants, ni être en contact avec une personne qui a reçu un vaccin vivant, car cela peut causer une infection importante et même le décès. Votre médecin peut vous indiquer les vaccins sans danger pour vous.

Grossesse : ni l'innocuité ni l'efficacité de l'utilisation de ce médicament pendant la grossesse n'a été établie. Il a été démontré que l'utilisation de médicaments semblables à l'estramustine peut être nuisible à un enfant à naître. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Allaitement : on ignore si l'estramustine passe dans le lait maternel. Si vous prenez ce médicament pendant que vous allaitez, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

Enfants : ni l'innocuité ni l'efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les enfants.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre l'estramustine et l'un des agents ci-après :

  • l'amphotéricine B;
  • les androgènes (hormones masculines; par ex. la méthyltestostérone, la nandrolone, la testostérone);
  • le calcium et les produits comportant du calcium (par ex. les antiacides, les vitamines);
  • le clodronate;
  • le denosumab;
  • l'échinacée;
  • le fingolimod;
  • le léflunomide;
  • le natalizumab;
  • les œstrogènes (hormones féminines);
  • le pimécrolimus;
  • le roflumilast;
  • les stéroïdes anabolisants;
  • le tacrolimus;
  • le tofacitinib;
  • le trastuzumab;
  • les vaccins.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/drug/getdrug/Emcyt