Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

La testostérone en solution topique appartient à la classe des médicaments appelés androgènes (des hormones masculines). Ce médicament s'utilise pour remplacer la testostérone des hommes atteints d'affections causées par un faible taux de testostérone.

Ce médicament agit en remplaçant la testostérone qui manque à l'organisme. La testostérone en solution topique ne devrait s'utiliser que si la déficience en testostérone a été confirmée par les symptômes et les analyses de sang.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

1,5 mL de solution limpide et incolore contient 30 mg de testostérone. Ingrédients non médicinaux : alcool isopropylique, éthanol, octisalate et povidone.

Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose habituellement recommandée de la solution topique de testostérone est de 60 mg (2 activations de la pompe) appliqués une fois par jour. Une activation de la pompe de solution (30 mg de testostérone) doit être appliquée sur la peau sèche et propre de chaque aisselle et on doit la laisser sécher. On doit appliquer la solution approximativement au même moment de la journée chaque jour. Dépendant de l'efficacité de cette dose, votre médecin pourra vous recommander de l'augmenter ou de la réduire. La dose quotidienne maximale est de 120 mg (4 activations de la pompe). Si vous utilisez 4 activations, appliquez la solution des deux premières activations aux aisselles et permettez-lui de sécher avant d'appliquer les deux autres activations.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Si vous utilisez un désodorisant ou un antisudorifique à bille ou en bâton, vous devez l'appliquer avant la solution topique de testostérone pour éviter de contaminer le produit d'hygiène corporelle.

Pour appliquer la solution, maintenez le contenant tête vers le haut et appuyez sur la pompe à fond. Cela transférera un volume prémesuré de médicament dans la coupelle de l'applicateur. Ne changez pas l'orientation de l'applicateur, placez-le sous l'aisselle et faites-le glisser en un mouvement continu vers le bas, puis vers le haut, à l'intérieur de l'aisselle. Ne faites pas pénétrer la solution dans la peau en la frictionnant avec les doigts ou la main. Si la solution forme des gouttes et s'écoule, étendez-la à nouveau avec l'applicateur.

Recommencez ce processus pour l'autre aisselle. Laissez la solution sécher sur la peau avant de vous habiller. Rincez l'applicateur sous un robinet d'eau et séchez-le en le tamponnant avec un essuie-tout. Replacez l'applicateur et son capuchon sur la bouteille avant de la ranger. Lavez-vous les mains à l'eau et au savon pour éviter de transférer le médicament sur une autre personne. Évitez de faire de la natation ou de vous laver pendant au moins 2 heures après l'application de ce médicament. La solution topique de testostérone est inflammable avant d'être sèche. Assurez-vous qu'elle le soit avant de commencer à fumer ou de vous approcher d'une flamme vive.

Pour éviter d'exposer d'autres personnes à la solution topique de testostérone, celle-ci ne doit être appliquée que sur les aisselles. Si vous prévoyez avoir un contact cutané avec d'autres personnes dans la région de l'application, lavez bien la région touchée avec de l'eau et du savon pour enlever toute trace de testostérone restant possiblement sur la peau.

Il est très important que ce médicament soit pris conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Entreposez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants. Évitez les flammes et le feu et ne fumez pas près de l'emballage, car la solution topique de testostérone contient de l'alcool et qu'elle est inflammable.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer la testostérone en solution topique dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à la testostérone ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • la présence d'un cancer de la prostate ou du sein.

Ce médicament ne doit pas être employé par les femmes.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent.

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • l'acné;
  • des étourdissements;
  • une perte de cheveux;
  • des maux de tête;
  • une irritation cutanée, de la rougeur au site d'application;
  • une prise de poids.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne consultez pas votre médecin ou si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • de la douleur ou une augmentation du volume des seins;
  • un changement d'intérêt envers l'activité sexuelle;
  • une pression artérielle élevée;
  • un taux de cholestérol sanguin accru;
  • une augmentation du taux d'APS (analyse sanguine);
  • des changements de l'humeur ou du comportement (par ex. de l'agressivité, un sentiment de rage, de l'anxiété ou de l'excitation);
  • des signes d'un caillot sanguin dans le bras ou la jambe (une douleur à la pression, de la douleur, une enflure, de la chaleur ou une rougeur dans le bras ou la jambe), ou dans les poumons (une difficulté respiratoire, une douleur thoracique vive qui est accentuée par l'inspiration, de la toux, du sang dans les crachats, une sudation excessive ou un évanouissement);
  • des signes de dépression (par ex. un manque de concentration, des fluctuations pondérales, des troubles du sommeil, de l'indifférence à l'égard de nombreuses activités, des pensées suicidaires);
  • des signes attribuables à une augmentation du volume de la prostate (par ex. un changement dans la fréquence des mictions urinaires, de la difficulté à initier la miction urinaire, une réduction du volume d'urine);
  • des signes de troubles hépatiques (par ex. de la nausée, des vomissements, de la diarrhée, une perte de l'appétit, une perte de poids, le jaunissement de la peau ou du blanc des yeux, une urine sombre, des selles claires);
  • une enflure des chevilles ou des jambes.

Cessez la prise du médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme:

  • une érection qui dure anormalement longtemps;
  • une augmentation de la fréquence des érections ou des érections inappropriées.

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

AVIS DE SANTÉ CANADA

Le 15 juillet 2014

Santé Canada a émis de nouvelles mises en garde concernant l'emploi des produits contenant de la testostérone. Pour lire dans son intégralité l'avis de Santé Canada, rendez-vous au site Web de Santé Canada à l'adresse www.hc-sc.gc.ca.

Cancer : l'utilisation à long terme de la testostérone peut provoquer une augmentation du risque de contracter un cancer de la prostate ou du sein. Si cela vous préoccupe, discutez des risques et des avantages de l'utilisation de ce médicament avec votre médecin.

Diabète : la testostérone peut provoquer une augmentation des taux de sucre sanguin et des changements de la tolérance au glucose. Il se pourrait que les personnes atteintes de diabète aient à vérifier leur taux de sucre sanguin plus souvent durant la prise de ce médicament.

Si vous êtes atteint de diabète ou si vous êtes prédisposé au diabète, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Fonction hépatique : la maladie hépatique ou la réduction de la fonction hépatique peut provoquer une accumulation de ce médicament dans l'organisme, causant ainsi des effets secondaires. En cas de troubles hépatiques, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique. De plus, la testostérone peut réduire la fonction hépatique et provoquer une insuffisance hépatique. Votre médecin surveillera votre fonction hépatique par des analyses de sang qu'il prescrira régulièrement pendant que vous employez ce médicament.

Si vous observez la survenue de symptômes de troubles hépatiques comme de la fatigue, une sensation de malaise, une perte de l'appétit, de la nausée, le jaunissement de la peau ou du blanc des yeux, une urine foncée, des selles claires, une douleur abdominale, ou une enflure et une démangeaison cutanée, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Problèmes liés à la prostate : les hommes atteints d'une hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) (qui ont une prostate de volume plus grand qu'à la normale) peuvent ressentir une accentuation de leurs symptômes. Si vous êtes atteint d'une HBP, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Grossesse : ce médicament ne doit pas être employé par les femmes. Le contact avec de la testostérone pour une femme enceinte peut provoquer des lésions au bébé en développement. Si vous êtes enceinte ou possiblement enceinte et que vous avez été mise en contact avec de la testostérone, possiblement en touchant directement des vêtements non lavés ou la peau d'une autre personne, lavez la région touchée immédiatement avec de l'eau et du savon.

Allaitement : ce médicament ne doit pas être employé par les femmes. Le contact avec de la testostérone pour une femme qui allaite peut provoquer l'absorption dans le lait maternel par l'entremise de la peau, ce qui peut nuire au bébé. Si vous avez été mise en contact avec de la testostérone, possiblement en touchant directement des vêtements non lavés ou la peau d'une autre personne, et que vous allaitez, lavez la région touchée immédiatement avec de l'eau et du savon.

Enfants : l'usage de la testostérone en solution topique n'est pas destiné aux enfants ni aux adolescents ayant moins de 18 ans. Les enfants qui ont été mis en contact avec de la testostérone ont montré des signes attribuables à une augmentation des taux de testostérone, notamment du comportement agressif, une augmentation des lésions acnéiformes et un développement accru des caractéristiques sexuelles comme le développement de poils pubiens, des changements du volume des organes génitaux externes et de l'intérêt dans l'activité sexuelle. Si un enfant est mis en contact avec des vêtements non lavés ou la peau d'une autre personne sur lesquels se trouve de la solution topique de testostérone, lavez la région touchée avec de l'eau et du savon. Vous devez discuter dès que possible de l'apparition de signes d'un développement sexuel inattendu (puberté précoce) avec le médecin de votre enfant.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre la testostérone en solution topique et l'un des médicaments ci-après :

  • la cyclosporine;
  • le dihydroépiandostérone (DHEA);
  • l'insuline;
  • la warfarine.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.