Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le dutastéride appartient à la classe des médicaments appelés inhibiteurs de la 5 alpha-réductase. Il est utilisé pour soulager les symptômes d'une hypertrophie bénigne de la prostate (HBP). L'hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) est caractérisée par une augmentation du volume de la prostate non cancéreuse qui vise habituellement les hommes qui ont plus de 50 ans.

L'action du dutastéride diminue la production de dihydrotestostérone (DHT), l'hormone responsable de l'augmentation du volume de la prostate. Le dutastéride soulage les symptômes de l'HBP en causant la réduction du volume de la prostate et en améliorant le flot de l'urine.

Ce médicament atténue les symptômes associés à l'HBP, comme :

  • un écoulement de l'urine ralenti;
  • de la difficulté à uriner;
  • l'hésitation au début de l'émission de l'urine;
  • la nécessité de se lever durant la nuit pour uriner.

Le dutastéride peut être prescrit en même temps qu'un autre médicament appelé tamsulosine pour atténuer les symptômes de l'HBP.

Il peut se passer 6 mois ou plus avant de pouvoir constater les pleins effets de ce médicament. Le dutastéride réduit la probabilité d'une intervention chirurgicale de la prostate chirurgie pour les hommes atteints de HBP. Il doit être pris régulièrement pour être efficace. Si la prise du médicament est interrompue, la prostate recommencera à augmenter de volume.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque capsule de gélatine molle, jaune pâle, oblongue, portant l'inscription « APO » imprimée sur un côté et « D 0.5 » de l'autre, contient 0,5 mg de dutastéride. Ingrédients non médicinaux : butylhydroxytoluène, mono et di-glycérides d'acides caprylique/caprique; enveloppe de la capsule : gélatine, glycérine, eau purifiée, dioxyde de titane et oxyde de fer jaune.

Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose initiale de dutastéride recommandée pour les adultes est 0,5 mg pris 1 fois par jour, avec ou sans aliments. Avalez le comprimé entier.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est très important que ce médicament soit employé conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à la dutastéride ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • une allergie à des médicaments de la même famille (par ex. le finastéride);
  • les femmes et les enfants ne doivent pas prendre ce médicament.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent. Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • une augmentation mammaire ou une douleur à la pression;
  • une diminution des capacités ou des désirs sexuels;
  • une dysfonction érectile (difficulté à obtenir ou garder une érection).

Cessez la prise du médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • une bouffissure des paupières, une enflure du visage, des lèvres;
  • une éruption cutanée, de l'urticaire, ou une démangeaison;
  • des signes d'une réaction allergique importante (par ex. des crampes abdominales, une difficulté respiratoire, des nausées et des vomissements, ou une boursouflure du visage et une enflure de la gorge);
  • une soudaine sensation d'oppression thoracique.

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Affection hépatique : si vous avez une affection hépatique ou une fonction hépatique diminuée, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Cancer de la prostate : l'utilisation du dutastéride peut être associée à une augmentation du risque de développer un type de cancer rare appelé cancer de la prostate de haut grade. Le risque de contracter ce cancer pendant la prise de ce médicament est jugé encore très faible. Prenez note que l'utilisation du dutastéride n'est pas approuvée pour le traitement du cancer de la prostate. Si vos symptômes s'aggravent ou ne s'améliorent pas d'ici 6 mois, discutez-en avec votre médecin. Évaluation de l'APS : le dutastéride peut provoquer une réduction des concentrations sériques de l'antigène prostatique spécifique (APS) pouvant atteindre 50 %. Les médecins mesurent souvent le taux de APS pour dépister le cancer de la prostate. Les concentrations d'APS peuvent tout de même être mesurées à cette fin, mais votre médecin devra ajuster les résultats afin que l'évaluation soit juste. Si votre médecin demande une évaluation de votre APS, ne manquez pas de lui signaler que vous utilisez du dutastéride.

Don de sang : les hommes qui emploient ce médicament ne devraient pas donner de sang avant que 6 mois au moins ne se soient écoulés après la prise de leur dernière dose. Cette mesure est préconisée afin d'éviter que des femmes enceintes ne soient exposées au dutastéride durant une transfusion sanguine.

Femmes et enfants : le dutastéride est destiné à être utilisé par les hommes exclusivement. Les femmes et les enfants doivent éviter tout contact avec le médicament, étant donné qu'il est absorbé par la peau. Si un tel contact avait lieu, vous devriez laver immédiatement la région touchée à l'eau et au savon.

Allaitement : le dutastéride n'est pas destiné à être utilisé par les femmes. On ignore si le dutastéride passe dans le lait maternel. Ne manipulez pas ce médicament si vous allaitez parce qu'il peut être absorbé à travers la peau et nuire au bébé.

Enfants : ce médicament n'est pas destiné à être utilisé par les enfants. Ni l'innocuité ni l'efficacité du dutastéride n'a été établie en ce qui concerne les enfants.

Grossesse : ce médicament est destiné à être utilisé par les hommes exclusivement. Les femmes qui pourraient être enceintes doivent absolument éviter de toucher toute pilule de dutastéride (même celles qui ne laissent pas fuir le médicament). Les femmes enceintes, ou les femmes susceptibles de l'être, ne devraient pas manipuler le dutastéride parce que le médicament peut être absorbé par la peau et constituer un risque d'anomalies pour le fœtus. Si une femme enceinte entre accidentellement en contact avec les capsules, elle devrait laver immédiatement la région touchée à l'eau et au savon.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre la dutastéride et l'un des médicaments ci-après :

  • les antibiotiques macrolides (par ex.la clarithromycine, l'érythromycine);
  • les antifongiques dont le nom se termine en « azole » (par ex. le fluconazole, l'itraconazole, le kétoconazole);
  • le bocéprévir;
  • le chloramphénicol;
  • la cimétidine;
  • la ciprofloxacine;
  • le Chardon-Marie;
  • la clarithromycine;
  • le conivaptan;
  • la cyclosporine;
  • la delavirdine;
  • le diltiazem;
  • le jus de pamplemousse;
  • le millepertuis;
  • la néfazodone;
  • le nelfinavir;
  • la nicardipine;
  • le propranolol;
  • protéase du VIH (par ex. l'atazanavir, l'indinavir, le ritonavir, le saquinavir);
  • le télaprévir;
  • le verapamil.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.