Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

L'albumine appartient au groupe de médicaments connus sous le nom de subtituts du plasma. L'albumine est fabriquée par le foie et elle est une protéine naturelle retrouvée dans le plasma (le liquide qui transporte les cellules sanguines). Elle aide à transporter plusieurs substances de l'organisme (par ex. la bilirubine) par l'entremise du sang en se fixant à celles-ci.

L'addition d'albumine dans le sang aide à augmenter le volume de sang dans les vaisseaux sanguins. Cela se produit parce que l'albumine aide à attirer le liquide du corps à l'intérieur des vaisseaux sanguins. Ce phénomène est particulièrement utile pour le traitement du collapsus cardio-vasculaire (lorsque le sang ne peut transporter suffisamment d'oxygène aux tissus du corps) de différentes origines, notamment les traumatismes graves, les saignements, la chirurgie ou les brûlures graves. L'albumine peut également servir de remplacement dans les cas de réduction des niveaux de protéines sanguines. On utilise également les solutions d'albumine pour traiter l'insuffisance hépatique (du foie) aiguë, à cause de sa capacité à fixer les quantités excessives de bilirubine (une substance produite par le foie) et à augmenter le volume sanguin.

Au cours de certaines interventions chirurgicales, on a parfois besoin de donner des solutions d'albumine pour remplacer l'albumine qui a été perdue au cours de l'opération. On peut utiliser des solutions d'albumine avant les transfusions sanguines dans le traitement de la maladie hémolytique du nouveau-né (une affection au cours de laquelle les globules rouges sont détruits) pour que la bilirubine additionnelle soit fixée, ce qui permet de réduire le risque d'une maladie connue sous le nom de kernictère (lésions et coloration du tissu cérébral par la bilirubine). Dans la néphrose aiguë, (un type de maladie du rein), on administre parfois des solutions d'albumine pour aider à réduire l'œdème (rétention d'eau) qui se produit au cours de l'affection.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

5 %
Albumine (Humaine), solution 5 % USP est une solution stérile contenant 5 % d'albumine dans un diluant aqueux. La préparation est stabilisée avec 0,004 M de caprylate de sodium et 0,004 M d'acétyltryptophane et tamponnée avec du carbonate de sodium. Le contenu approximatif de sodium du produit est de 145 mEq/L. Sans agent de conservation.

25 %
Albumine (Humaine), solution 25 % USP est une solution stérile contenant 25 % d'albumine dans un diluant aqueux. La préparation est stabilisée avec 0,02 M de caprylate de sodium et 0,02 M d'acétyltryptophane et tamponnée avec du carbonate de sodium. Le contenu approximatif de sodium du produit est de 145 mEq/L. Sans agent de conservation.

Comment doit-on employer ce médicament ?

L'injection d'albumine se fait dans une veine du bras et elle se fait toujours sous la supervision directe d'un médecin, habituellement en milieu hospitalier ou dans une clinique médicale. La dose et la rapidité à laquelle on administre ce médicament varie selon les besoins individuels de la personne en albumine plasmatique.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'employer ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si vous omettez de vous présenter à l'un de vos rendez-vous pour le traitement, communiquez dès que possible avec votre médecin.

Conservez ce médicament à la température ambiante. Ne le conservez pas à des températures excédant 30 °C et ne le congelez pas. N'utilisez pas le médicament si la date de péremption est passée. On doit utiliser ce médicament dans les 4 heures qui suivent l'ouverture du contenant.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer l'albumine dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à l'albumine ou à n'importe lequel des ingrédients du médicament ;
  • une anémie grave (faible décompte cellulaire dans le sang, amenant une réduction de l'acheminement d'oxygène aux tissus du corps) ;
  • une insuffisance cardiaque par laquelle le cœur ne peut acheminer suffisamment de sang vers les autres organes du corps ;
  • un œdème pulmonaire ;
  • une réduction de la fonction rénale.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent.

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Cessez de prendre le médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • des battements de cœur accélérés ;
  • des changements subite de la pression artérielle ;
  • des crampes d'estomac, des vomissements ou de la diarrhée grave ;
  • des frissons ;
  • une fièvre ;
  • de la nausée ;
  • des problèmes respiratoires (par ex. un essoufflement, une respiration sifflante) ;
  • des signes d'une réaction allergique (par ex. une éruption cutanée ou de l'urticaire, une respiration difficile, une enflure des lèvres, de la bouche, de la gorge, des paupières, des organes génitaux, les mains ou les pieds) ;
  • de l'urticaire.

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la faÇon dont vous devriez employer ce médicament.

Anémie : si vous êtes atteint d'une anémie chronique stable, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Maladie cardiaque : si vous avez des antécédents d'une insuffisance cardiaque congestive, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Maladie du rein : si vous avez des antécédents de fonction hépatique diminuée, discutez avec votre médecin de la faÇon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Transmission de certaines maladies : ce médicament est fait à partir de plasma humain. Les produits dérivés du plasma humain sont susceptibles de contenir des substances qui pourraient provoquer des maladies, tamment des virus et des bactéries. Les donneurs de plasma sont l'objet de tests de dépistage et certains virus et bactéries sont inactivés ou retirés pour permettre de minimiser le risque de transmission de maladies. Il existe toutefois toujours un faible risque d'infection du receveur par ce médicament. Veuillez poser toutes vos questions à ce sujet et discuter de vos préoccupations avec votre professionnel de la santé.

Grossesse : ce médicament ne devrait pas s'utiliser durant la grossesse à moins que les bienfaits priment les risques. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Allaitement : il est possible que ce médicament soit transmis dans le lait maternel. Si vous allaitez un enfant et que vous prenez de l'albumine, il se peut que votre enfant soit affecté par celle-ci. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

Enfants : ni l'efficacité, ni l'innocuité de l'utilisation de ce médicament n'a été établie pour les enfants ; toutefois, la vaste expérience clinique de l'utilisation de ce produit chez les enfants suggère que ceux-ci répondent au médicament de la même faÇon que les adultes.

Aînés : ni l'innocuité ni l'efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les aînés.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre l'albumine humaine et l'un des médicaments ci-après :

  • concentré de globules rouges ;
  • solutions contenant de l'alcool ;
  • solutions contenant des acides aminés ;
  • les solutions contenant des hydrolysats de protéines ;
  • du sang complet.

On doit confirmer les informations précises sur compatibilité avant de donner de l'albumine conjointement avec toute autre infusion de médicament ou toute autre solution.

Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments. Dans votre cas, votre médecin peut vous demander de  :

  • cesser la prise de l'un des médicaments ;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre ;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux ;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.