Page d'accueil

Lupus

(LED, Lupus érythémateux disséminé)

Description

Le lupus, appelé aussi lupus érythémateux disséminé (LED), est un trouble inflammatoire chronique qui peut atteindre n'importe quelle partie du corps, y compris la peau, les articulations, les reins, le cœur, les poumons et le système nerveux. Parmi les maladies auto-immunes (maladies où le système immunitaire d'une personne attaque les tissus et les organes de la personne), le lupus est une des plus courantes.

Le lupus est imprévisible et dure toute la vie; il touche habituellement les femmes qui sont jeunes (de 18 à 40 ans), mais les personnes plus jeunes ou plus âgées ainsi que les hommes peuvent aussi en être atteints. Le ratio est de 12 femmes contre 1 homme pour les personnes âgées de 15 à 40 ans. Le lupus atteint 1 homme sur 10 000, 1 femme de race blanche sur 1 000 et 1 femme de descendance africaine sur 250.

Autrefois, seuls les cas les plus graves étaient diagnostiqués, et les traitements étaient très limités. En conséquence, le taux de survie était faible. De nos jours, les médecins savent reconnaître la maladie beaucoup plus tôt, y compris les cas plus légers, et ils disposent de meilleurs traitements pour prendre en charge cette affection. Ainsi, malgré l'absence de moyens pour guérir le lupus, le taux de survie 10 ans après le diagnostic se situe à près de 90 %.

Néanmoins, les traitements existants comportent tous des risques et des effets secondaires; les personnes atteintes de lupus doivent parfois choisir entre ces risques et les effets de leur maladie. Dans certains cas, l'atteinte est modérée, et un traitement minime est requis.

Causes

Il est généralement accepté que le lupus est causé par des altérations du système immunitaire. La fonction normale du système immunitaire est de combattre les bactéries et les virus, considérés comme des étrangers. Dans le cas du lupus, le système immunitaire ne reconnaît pas les constituants du corps de la personne et produit des anticorps qui s'attaquent à ses tissus (des autoanticorps). Ce phénomène est qualifié d'auto-immunité.

La cause exacte du lupus reste à ce jour inconnue. De multiples facteurs entrent en cause dans l'établissement de la maladie, dont l'hérédité et certains facteurs environnementaux. Il est communément admis que la lumière du soleil peut en déclencher les symptômes. Parmi les autres facteurs déclenchants, on trouve les infections virales, le stress causé par une maladie, parfois la grossesse et certains médicaments. Étant donné le plus grand nombre de femmes atteintes que d'hommes, il a été proposé que les estrogènes pourraient y jouer un rôle.





Symptômes et Complications

Les symptômes du lupus peuvent ressurgir de temps à autre, puis disparaître pendant un certain temps. La période sans symptômes est qualifiée de rémission.

Le lupus peut être léger ou grave, et peut causer toute une variété de symptômes, y compris :

  • une douleur articulaire, une enflure et une rougeur qui peuvent apparaître et disparaître; elles affectent couramment les doigts et les poignets;
  • des éruptions cutanées, particulièrement le long du nez et des joues, appelées « érythème en papillon »;
  • de la fièvre;
  • une perte de poids;
  • une douleur à la poitrine attribuable à l'inflammation du cœur et des poumons (sérosite);
  • une toux et des problèmes respiratoires;
  • une sensibilité aux rayons du soleil qui peut parfois se manifester en dépit de l'emploi d'un écran solaire;
  • une fatigue inexpliquée;
  • le phénomène de Raynaud (les doigts et les orteils deviennent bleus, puis blancs, quand ils sont exposés au froid; ils redeviennent rouges et chauds au fur et à mesure que la circulation sanguine redevient normale);
  • une perte de cheveux;
  • des maux de tête;
  • des pensées désordonnées ou une confusion;
  • une labilité émotionnelle (des émotions changeantes ou incontrôlables, ou des sautes d'humeur).

Les complications du lupus provoquent une inflammation qui peut toucher d'autres parties du corps (tels que les reins, le système nerveux central et le cœur). Si des complications se manifestent, elles le font habituellement au cours des quelques premières années qui suivent le diagnostic initial.

L'inflammation rénale causée par le lupus n'entraîne généralement pas de symptômes au début; par conséquent, bon nombre de personnes ne remarqueront rien tant que le problème n'aura pas atteint un stade avancé. Une fois le processus en cours, d'autres signes peuvent se manifester tels qu'un ballonnement, une enflure des chevilles et des analyses de sang et d'urine anormales. Une insuffisance rénale peut finir par se développer.

Le médecin exercera un suivi étroit afin de déceler tout signe d'un début d'atteinte rénale, comme la présence de protéines dans l'urine et d'autres anomalies.

Il arrive souvent que le lupus accélère ou aggrave le processus d'athérosclérose (durcissement des artères); le médecin pourrait donc également surveiller la présence de facteurs de risque comme l'hypertension artérielle, une augmentation du taux de cholestérol et les signes de diabète. En outre, le médecin pourrait vous recommander de ne pas fumer. Il est très important d'avoir un traitement contre l'athérosclérose.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens

asdfasdfsadf