Page d'accueil

RGO (reflux gastro-œsophagien)

(Reflux gastro-œsophagien, Brûlures d'estomac)

Description

RGO est l'abréviation de reflux gastro-œsophagien, une affection dans laquelle le contenu de l'estomac (y compris les acides qu'il renferme) remonte dans l'œsophage (le tube par lequel les aliments transitent entre la bouche et l'estomac et qui se trouve derrière le sternum). L'estomac est tapissé d'une muqueuse qui le protège contre les effets des acides qui s'y trouvent. Étant donné que l'œsophage est dépourvu d'un tel revêtement de protection, le contenu acide de l'estomac qui y remonte (les reflux) provoque des brûlures d'estomac (aussi désignées globalement par le terme dyspepsie).

De nombreuses personnes éprouvent occasionnellement des brûlures d'estomac; cependant les personnes qui sont atteintes de RGO sont celles qui ont des brûlures d'estomac ou d'autres symptômes de RGO constamment. Le RGO est l'affection liée à l'acide gastrique la plus fréquente au Canada, et elle touche 10 % à 20 % de la population du monde occidental. Les adultes, les enfants, et même les nourrissons peuvent être atteints de RGO.

Causes

Le RGO se produit lorsque la valve située au bas de l'œsophage (appelée sphincter inférieur de l'œsophage, ou SIO) qui empêche le retour en arrière du contenu de l'estomac ne fonctionne pas convenablement. Les acides qui refluent de l'estomac endommagent les parois de l'œsophage, ce qui se manifeste par de l'inflammation et de la douleur.

Les facteurs de risque du RGO comportent :

  • l'âge (pour les personnes âgées de plus de 50 ans);
  • la surcharge pondérale ou l'obésité;
  • l'ingestion de certains types d'aliments ou de boissons (voir ci-après);
  • un excédent de graisse abdominale;
  • une grossesse;
  • le tabagisme;
  • l'asthme;
  • la prise de certains médicaments (par ex. les AINS, les antidépresseurs, les antagonistes du calcium, les corticostéroïdes).

Les aliments ci-après peuvent causer des symptômes de RGO, mais pas nécessairement le RGO en tant que tel :

  • les boissons alcoolisées;
  • le chocolat;
  • le café, le thé, le cola;
  • les aliments à forte teneur en acide (par ex. les tomates, le jus d'orange);
  • les aliments frits ou gras;
  • l'ail;
  • les oignons;
  • la menthe poivrée;
  • les aliments épicés.

Parfois, le RGO est associé à un état appelé hernie hiatale dans lequel la partie supérieure de l'estomac remonte dans la cavité thoracique à travers le diaphragme. Les personnes aux prises avec un RGO grave ont presque toujours une hernie hiatale.





Symptômes et Complications

Le principal symptôme du RGO est la brûlure d'estomac, qui est une sensation de cuisson douloureuse localisée derrière le sternum, mais pouvant se déplacer jusque vers le fond de la gorge. La douleur peut durer pendant 2 heures et empire quand la personne qui en est touchée mange, s'allonge ou se penche.

Étant donné que les brûlures d'estomac et la crise cardiaque ont des symptômes semblables, il importe de savoir reconnaître ce qui les distingue. Lorsqu'il s'agit d'une crise cardiaque, la douleur à type de brûlure se déplace progressivement en direction de l'extrémité du bras gauche ou des deux bras. Lorsqu'il s'agit du RGO, la sensation de brûlure siège dans la partie supérieure de la poitrine. En outre, l'exercice peut aggraver la douleur thoracique d'une personne ayant une crise cardiaque (ou souffrant d'une maladie cardiaque), tandis que le repos et certains médicaments peuvent lui procurer du soulagement. Par contre, l'activité physique n'influe pas sur la douleur à type de brûlure associée au RGO. Dans tous les cas, même les personnes qui ont des symptômes caractéristiques du RGO devront probablement subir des examens qui établiront que ces symptômes ne sont pas causés par une crise cardiaque.

Parmi les autres symptômes du RGO on retrouve la régurgitation (quand un aliment ou un liquide avalé remonte jusqu'à la gorge ou la bouche), un goût aigre ou amer dans la gorge ou dans l'arrière-bouche, une surproduction de salive, des renvois, un estomac dérangé ou des vomissements. Les personnes qui inhalent le reflux acide pourraient tousser, être atteintes d'enrouement ou avoir une respiration sifflante. Les symptômes du RGO sont généralement plus intenses après un repas.

Si le RGO n'est pas bien pris en charge, d'autres complications peuvent survenir avec le temps. Parmi celles-ci, on peut observer :

  • la sténose de l'œsophage (la formation de cicatrices sur l'œsophage) qui réduit le diamètre de l'œsophage et rend la déglutition difficile;
  • une œsophagite (une inflammation de l'œsophage) qui peut rendre la déglutition douloureuse;
  • la pharyngite (une inflammation de la gorge) qui touche les cordes vocales et peut se manifester par une altération de la voix;
  • des problèmes dentaires comme un risque accru de caries ou de lésions dentaires attribuable au reflux acide;
  • l'asthme, surtout pour les adultes;
  • l'hyperplasie de Barrett ou l'œsophage de Barrett qui se produit en cas de cicatrisation anormale d'une région de la muqueuse de l'œsophage détruite par un ulcère (la muqueuse habituelle est remplacée par du tissu qui ressemble à celui qui se trouve dans l'estomac ou dans les intestins. Les personnes atteintes de cette affection pourraient présenter éventuellement un risque accru de cancer de l'œsophage.)



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens

asdfasdfsadf