Page d'accueil

Dysérection

(Troubles de l'érection, Dysfonctionnement érectile, Impuissance, Perte de la libido masculine)

Description

La dysérection est l'incapacité, fréquente ou régulière, d'obtenir ou de maintenir une érection pénienne suffisante pour avoir des rapports sexuels. Alors qu'il arrive occasionnellement à la plupart des hommes de ne pas réussir à avoir une érection, ou de la perdre de façon prématurée, certains hommes éprouvent régulièrement ces difficultés.

Il n'y a pas de statistiques précises sur le nombre d'hommes touchés, mais des médecins estiment qu'environ la moitié des hommes entre 40 et 70 ans ont fréquemment de la difficulté à obtenir ou à maintenir une érection. Parmi les hommes âgés de moins de 40 ans, un faible nombre d'entre eux est atteint de dysérection, mais l'incidence de ce dysfonctionnement augmente alors qu'ils prennent de l'âge.

Causes

Une grande variété d'affections, de médicaments, de blessures et de troubles psychologiques peuvent entraîner une dysrérection. Les causes les plus courantes sont :

des troubles circulatoires - une érection survient lorsque le sang remplit le pénis et qu'une valvule située à la base de l'organe le bloque. Le diabète, une pression artérielle élevée, une hypercholestérolémie, la présence de caillots et l'athérosclérose « le durcissement des artères » peuvent entraver ce processus. Ces problèmes circulatoires sont la principale cause de dysérection.

la maladie de La Peyronie - l'affection qui cause l'apparition de nodules fibreux et de plaques dans les organes génitaux, et une interruption du débit sanguin;

un cancer - le cancer peut s'attaquer aux nerfs ou aux artères essentiels à l'érection;

la chirurgie - une intervention chirurgicale dans la région pelvienne, et surtout sur la prostate en raison d'un cancer, peut endommager les nerfs et les artères nécessaires à l'obtention et au maintien d'une érection;

une blessure pelvienne ou de la moelle épinière - il arrive qu'une blessure sectionne les nerfs qui stimulent une érection;

des troubles hormonaux - une carence en testostérone (une hormone mâle ou androgène) peut résulter de divers troubles nerveux et thyroïdiens;

une dépression - ce trouble est une cause fréquente de dysérection. La dépression est à la fois un trouble physique et psychique, qui peut avoir des répercussions physiques même si la personne est à l'aise dans une situation à caractère sexuel;

l'alcoolisme - l'alcoolisme chronique peut entraîner une dysérection, même s'il n'y a pas d'alcool dans le sang au moment des rapports sexuels;

le tabagisme - le fait de fumer des cigarettes provoque une constriction des vaisseaux sanguins. Cela peut réduire le débit sanguin vers le pénis et provoquer une dysérection;

l'anxiété de la performance - la plupart des hommes ont eu des troubles de l'érection à un moment donné en raison de leur crainte d'une défaillance sexuelle. Si ce phénomène survient souvent, l'appréhension ressentie à l'égard des rapports sexuels peut déclencher une réaction nerveuse qui prévient l'érection et un cercle vicieux risque de s'établir;

des troubles psychologiques situationnels - certains hommes n'éprouvent des difficultés que dans certaines situations ou avec certaines personnes. Dans une relation tourmentée, les hommes sont parfois incapables d'obtenir une érection avec leur partenaire, mais n'ont aucun problème loin de chez eux lorsqu'ils changent de partenaire;

l'aversion sexuelle - il est rare que quelqu'un éprouve de la répulsion pour les rapports sexuels. Cette situation est plus fréquente chez les personnes qui ont été victimes d'abus sexuels pendant leur enfance et chez celles qui ont été élevées selon des principes religieux stricts. Cette aversion existe parfois chez des individus homosexuels ou bisexuels qui cherchent à mener une vie hétérosexuelle à l'encontre de leurs penchants naturels;

des médicaments - les agents ci-après peuvent parfois entraîner une dysrérection:

  • l'alcool;
  • les antalgiques narcotiques;
  • la cocaïne;
  • les diurétiques thiazidiques prescrits pour maîtriser une pression artérielle élevée (et d'autres médicaments hypotenseurs comme les bloqueurs des canaux calciques);
  • les IMAO et les antidépresseurs tricycliques;
  • les inhibiteurs bêta-adrénergiques et ganglionnaires;
  • les médicaments anticancéreux;
  • les médicaments anxiolytiques;
  • les narcotiques;
  • les œstrogènes;
  • les sédatifs.




Symptômes et Complications

Lorsqu'un homme ne peut obtenir ou maintenir une érection, on parle de dysérection, un trouble parfois aussi dénommé dysfonctionnement érectile.

Un homme peut quelquefois avoir des érections (par ex. le matin au réveil), mais ne pas pouvoir obtenir une érection dans une situation amoureuse avec sa partenaire. C'est souvent le signe d'un problème psychologique peut-être lié à la relation de couple.

Lorsqu'un homme qui avait régulièrement des érections constate soudainement qu'il ne peut plus en avoir, il s'agit probablement d'un trouble nerveux ou hormonal, d'un problème de circulation ou des effets de l'alcool, de drogues ou de médicaments.

Si un homme parvient à obtenir des érections, mais pas aussi rigides ni aussi persistantes que par le passé, le problème est fort probablement d'origine circulatoire.

Si une chirurgie ou une blessure est en cause, l'origine de la dysérection est probablement déjà connue. Un médecin devrait être consulté à propos de solutions possibles.

Même si la dysérection entraîne inévitablement de l'anxiété, il importe de conserver avec sa partenaire ou sa conjointe une relation aussi régulière que possible jusqu'à la découverte d'une solution. La médecine moderne et les techniques thérapeutiques peuvent résoudre plus de 90 % des problèmes d'érection.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens