Page d'accueil

Endocardite

(Infection du coeur, Endocardite infectieuse)

Description

L'endocardite est une inflammation de la paroi des valves cardiaques qui est le plus souvent provoquée par une infection. La plupart des personnes qui développent cette affection ont déjà des lésions cardiaques et sont âgées de plus de 50 ans, mais elle peut survenir à tout âge, même chez l'enfant. Bien qu'elle soit peu courante, cette maladie peut s'avérer très grave. Les hommes y sont deux fois plus vulnérables que les femmes.

Il existe deux types d'endocardite : infectieuse et non infectieuse. Avec un traitement rapide, la majorité des personnes atteintes d'endocardite infectieuse survivent à cette maladie. L'endocardite non infectieuse est plus difficile à traiter.

Causes

Certaines personnes sont plus susceptibles que d'autres de développer une endocardite. Les affections suivantes augmentent le risque :

  • un antécédent médical de fièvre rhumatismale ou de rhumatisme cardiaque;
  • une cardiopathie congénitale (présente à la naissance);
  • des prothèses valvulaires (artificielles);
  • un antécédent de consommation de drogues par intraveineuse;
  • un prolapsus valvulaire mitral (PVM);
  • le diabète;
  • une grossesse.

L'endocardite se développe dans l'endocarde, le tissu interne du cœur. Elle apparaît lorsque ce tissu a été endommagé, blessé ou infecté. Un peu comme une coupure sur la peau provoque la formation d'une croûte, une blessure à l'endocarde peut provoquer la formation d'un caillot de sang et de tissu (thrombus).

En cas d'endocardite infectieuse, les caillots sont provoqués par une infection bactérienne ou fongique, qui enflamme et endommage les cellules du cœur. L'infection atteint le cœur par le sang qui transporte une certaine quantité de bactéries, une affection appelée bactériémie. Une fois que les agents infectieux ont atteint le cœur, ils tendent à se concentrer autour des valves, points d'entrée et de sortie du sang. En dépit du nom qu'elle porte, l'endocardite infectieuse n'est pas contagieuse.

L'agent infectieux pénètre dans le sang de diverses manières, comme :

  • une chirurgie ou une intervention dentaire;
  • une coupure infectée de la peau;
  • la mise en place de valves cardiaques artificielles;
  • un dispositif d'accès vasculaire implanté chirurgicalement (par ex. un cathéter central introduit par voie périphérique [CCIP, ou PICC line], un cathéter de Hickman ou un cathéter veineux implantable de type Port-A-Cath).

En cas d'endocardite non infectieuse, le caillot peut ne pas être infecté, mais il interfère tout de même avec le fonctionnement des valves cardiaques. Certaines affections favorisent la formation de tissu cicatriciel sur les valves cardiaques, comme :

  • une maladie congénitale des valves cardiaques;
  • le lupus érythémateux disséminé (une maladie auto-immune);
  • certaines infections chroniques telles que la tuberculose et la pneumonie;
  • le cancer du poumon;
  • un antécédent de crise de rhumatisme articulaire aigu.




Symptômes et Complications

L'endocardite peut commencer progressivement, sur un certain nombre de mois. C'est ce que l'on appelle endocardite infectieuse subaiguë. Les symptômes comprennent :

  • une faible fièvre (moins de 39,5 °C ou 103 °F);
  • des crampes et des douleurs musculaires et articulaires;
  • une perte de poids;
  • de la faiblesse;
  • des sueurs nocturnes;
  • de la nausée;
  • un manque d'appétit.

Si la maladie n'est pas traitée et qu'elle progresse pendant quelque temps, d'autres symptômes peuvent apparaître :

  • des points rouges sur le tronc;
  • une rougeur de l'œil;
  • une déformation des doigts et des orteils (hippocratisme digital);
  • des souffles cardiaques;
  • une pâleur, particulièrement des extrémités;
  • des saignements internes sous les ongles des doigts.

En d'autres temps, l'infection peut progresser très vite. L'infection est alors désignée sous le nom d'endocardite aiguë et elle provoque :

  • une forte fièvre;
  • des frissons;
  • un essoufflement;
  • des battements de cœur rapides ou irréguliers;
  • une toux ramenant une expectoration de sang;
  • une douleur abdominale;
  • une septicémie (choc de l'organisme provoqué par une infection générale).

Bien que la plupart des victimes d'une endocardite infectieuse aient de la fièvre, les personnes âgées et celles souffrant d'affections chroniques comme une maladie du rein ou une insuffisance cardiaque congestive peuvent ne pas en avoir du tout.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens