Page d'accueil

Syndrome de Guillain-Barré



Description

Le syndrome de Guillain-Barré (SGB), un trouble neurologique rare, entraîne une paralysie progressive qui commence aux pieds et évolue graduellement vers le haut pour atteindre tout le corps (paraplégie ascendante). Il se produit lorsque le système immunitaire d'une personne attaque les nerfs périphériques de son corps. Ce phénomène est désigné affection auto-immune et il peut être déclenché à la suite d'une intervention chirurgicale, d'une maladie semblable à la grippe ou d'une infection à l'estomac. Alors que le système immunitaire combat l'infection, il attaque les nerfs périphériques par erreur.

Le SGB touche les hommes et femmes de toutes les ethnicités et de tous les âges. Il existe un traitement pour ce syndrome, et 80 % des personnes atteintes se rétablissent; le déficit neurologique résiduel (lésions durables au système nerveux) est nul ou mineur. Les cas les plus graves nécessitent des traitements médicaux d'urgence, l'admission à un hôpital et de plus longues périodes de rééducation. Environ 10 à 15 % des personnes atteintes subissent des lésions neurologiques. Ces dernières peuvent aller de la difficulté à courir ou à marcher jusqu'à la difficulté à respirer; certaines personnes doivent utiliser un respirateur en permanence. Environ 5 % des personnes qui contractent le SGB en meurent.

Causes

Les nerfs normaux sont enveloppés dans une enveloppe extérieure connue sous le nom de myéline qui est semblable à la gaine de plastique qui entoure et isole un câble. Dans le SGB, la myéline est endommagée. Sans cet enrobage, les nerfs peuvent être incapables d'envoyer des messages ou envoient des messages plus faibles; il en résulte une faiblesse musculaire, des picotements, un engourdissement ou une paralysie. Les personnes atteintes de cette affection peuvent ressentir une grande faiblesse et éprouver de la difficulté à accomplir leurs activités habituelles, y compris la marche.

Des infections bactériennes ou virales semblent déclencher le SGB. Des infections des voies digestives ou respiratoires, en particulier, sont les plus fréquemment associées à cette affection.

La vaccination contre la grippe peut déclencher l'affection chez un très petit nombre de personnes. Le SGB peut se développer après l'injection d'un vaccin antigrippal, le risque est d'environ un sur un million. Notez bien que le vaccin antigrippal vous aide à protéger votre santé et celle de ceux qui vous entourent et certaines personnes devraient se faire vacciner en dépit du risque accru, mais très faible, de contracter le SGB.

Les personnes atteintes d'un lymphome, d'une infection par le VIH ou du lupus semblent courir un plus grand risque de contracter le SGB.





Symptômes et Complications

Les symptômes du SGB commencent souvent par des picotements ou un engourdissement dans les extrémités du corps. Les mains, les pieds et le visage sont souvent atteints en premier.

Les personnes atteintes du SGB peuvent souffrir d'un vaste éventail de symptômes, notamment :

  • une faiblesse des jambes, des bras et des muscles faciaux ;
  • des troubles de la parole et de la déglutition (difficulté à avaler) ;
  • une douleur musculaire du dos ;
  • un essoufflement ;
  • une diminution de la capacité de bouger les yeux.

En général, les symptômes évoluent sur une période de quelques jours et sont habituellement le plus marqués 2 semaines après leur apparition. Une personne présentant un SGB d'intensité légère peut ne ressentir qu'un peu de faiblesse ou d'engourdissement et ne pas nécessiter d'hospitalisation ou d'autre traitement. Dans les cas plus graves, il se peut qu'une faiblesse importante, des difficultés respiratoires et des fluctuations de la pression artérielle se produisent, nécessitant l'admission à un hôpital, ou dans une unité de soins intensifs, et possiblement un appareil pour assister la respiration, appelé respirateur.

La majorité des personnes atteintes du SGB s'en remettent complètement, mais certaines pourraient présenter des séquelles. Parfois, le SGB peut aussi réapparaître.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2016 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens