Page d'accueil

Myélome multiple

(Myélome, Plasmocytome)

Description

Le myélome multiple est un type de cancer qui se développe lorsque les plasmocytes de l'organisme commencent à proliférer dans la moelle osseuse. Les plasmocytes constituent un type de globule blanc. Les plasmocytes font partie du système immunitaire et produisent en temps normal des anticorps qui aident à combattre les maladies et à nous garder en bonne santé. Dans le cas de myélome multiple, ces plasmocytes produisent des anticorps qui sont inefficaces.

Le myélome multiple se développe lorsque les plasmocytes prolifèrent dans plusieurs régions de la moelle osseuse. La moelle osseuse, un tissu mou spongieux situé dans la partie centrale de l'os, est l'endroit où se forment les cellules sanguines.

L'âge moyen des personnes qui reçoivent un diagnostic de myélome multiple est de 65 ans. Cette affection représente 1,5 % de tous les nouveaux cas de cancer au Canada chaque année. Le risque de contracter un myélome multiple au cours de la vie est de 1 sur 130.

Causes

On ne connaît pas les facteurs responsables du myélome. En temps normal, les plasmocytes ne représentent que 5 % ou moins de la moelle osseuse. Lorsque les plasmocytes deviennent anormaux et commencent à se multiplier, on les appelle alors cellules myélomateuses. Les cellules myélomateuses possèdent des « molécules d'adhésion » spéciales qui les aident à cibler la moelle osseuse. En cas de myélome, les plasmocytes représentent 10 % ou plus de la moelle osseuse. Les cellules myélomateuses produisent un type spécial de protéines qui stimulent la formation de nouveaux vaisseaux sanguins. Ceux-ci apportent de l'oxygène et des nutriments aux cellules cancéreuses.

Parmi les facteurs de risque pour le développement d'un myélome multiple, on retrouve :

  • un âge de plus de 60 ans;
  • les antécédents familiaux de myélome multiple;
  • les antécédents de gammapathie monoclonale de signification indéterminée - une affection précancéreuse des plasmocytes;
  • la descendance africaine;
  • le sexe masculin.

Il existe d'autres facteurs de risque possibles comme l'obésité, l'exposition à de fortes de doses de radiation et aux produits chimiques, mais leur association au myélome multiple n'est pas prouvée.





Symptômes et Complications

Dans les stades précoces de la maladie, vous pourriez même ne pas savoir que vous souffrez de myélome multiple. Parmi les symptômes de l'affection, on trouve :

  • une douleur osseuse au niveau du dos ou des côtes;
  • une faiblesse dans les jambes;
  • de la fatigue;
  • des infections fréquentes.

Parmi les signes de myélome multiple, on peut également trouver une augmentation :

  • de la quantité de protéines dans le sang ou dans l'urine. Ces protéines (également appelées protéines monoclonales ou protéines M) sont produites par les cellules myélomateuses et peuvent altérer la fonction rénale;
  • du taux de calcium dans le sang. Ceci indique que les lésions provoquées par les cellules myélomateuses entraînent un passage du calcium de vos os dans votre sang.

L'augmentation du taux de calcium dans votre sang peut entraîner des symptômes tels que :

  • de la constipation;
  • une diminution de l'appétit;
  • une émission de l'urine fréquente;
  • de la nausée;
  • une soif accrue.

La croissance excessive des cellules myélomateuses nuit à la production des cellules normales de la moelle osseuse. Cela réduit l'efficacité du système immunitaire et diminue le nombre de globules rouges. La réduction du nombre de globules rouges peut mener à de l'anémie et à de la fatigue et ces manifestations sont fréquentes dans le myélome multiple. Les fractures osseuses (os qui se brisent) constituent une autre complication de la maladie.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens

asdfasdfsadf