Page d'accueil

Syndrome des ovaires polykystiques

(Syndrome de Stein-Leventhal, Anovulation hyperandrogénique chronique, Dystrophie ovarienne, Ovarite sclérokystique)

Description

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) n'est pas une affection dans le sens habituel du terme; il s'agit plutôt d'un ensemble de symptômes susceptibles d'influer sur la santé reproductive et cardiaque d'une femme, et avoir des effets considérables sur son état de santé général et son mode de vie. Il touche environ 5 % à 10 % des femmes d'âge fécond. On connaît mal ses facteurs de risque, mais il est certain que l'hérédité joue un rôle.

Apprêtez-vous à discuter avec votre médecin de votre tentative de grossesse.

Remplissez ce bref Guide de discussion avec le médecin pour pouvoir cerner la méthode qui vous conviendrait le mieux et planifier les étapes subséquentes.


Guide de discussion avec le médecin de fertilité

 1  2  3  4  5  6  7  8  9 



OUI      NON
PAS DU TOUT PAS DU TOUT

MODÉRÉMENT MODÉRÉMENT

BEAUCOUP BEAUCOUP

Vous êtes maintenant prête à vous entretenir avec votre médecin de votre tentative de grossesse. Il vous suffit d'imprimer ce feuillet et de l'apporter à votre prochain rendez-vous médical. Consignez également par écrit toutes les questions qui se rapportent spécifiquement à votre cas.

N'oubliez pas que pour obtenir une grossesse vous avez le choix entre plusieurs options, et que vous n'entreprenez pas votre parcours vers la fécondité en solitaire. Pour en savoir davantage sur la fécondité, consultez le canal Fertilité.


Causes

On ne connaît pas les causes du SOPK. Les chercheurs pensent qu'une résistance à l'insuline ainsi qu'un déséquilibre entre les hormones males (par ex. la testostérone) et les hormones femelles (par ex. les œstrogènes et les progestatives qui sont importantes pour le cycle menstruel) contribuent au développement de cette affection.





Symptômes et Complications

La gamme de symptômes est vaste et vous pouvez avoir un SOPK sans souffrir de tous les symptômes. Parmi les symptômes les plus courants, on retrouve :

  • l'acné;
  • une difficulté à concevoir (l'infécondité);
  • des menstruations irrégulières;
  • l'obésité;
  • une coloration anormale de la peau;
  • une perte des cheveux ou une pilosité excessive (l'hirsutisme).

Une pilosité excessive ainsi que des règles irrégulières sont les symptômes les plus fréquemment associés au SOPK. Des femmes peuvent observer une diminution du volume de leurs règles (une oligoménorrhée) ou une absence totale de règles pendant 6 mois ou plus (une aménorrhée).

Beaucoup de femmes ignorent qu'elles sont atteintes du SOPK jusqu'à ce qu'elles essaient d'être mères. L'infécondité est un problème pour environ 75 % des femmes atteintes du SOPK. Quand ces femmes deviennent enceintes, elles courent un risque plus grand de complications et de fausse couche. Environ la moitié des femmes atteintes d'un SOPK souffrent d'acanthosis nigricans (une coloration gris-brun de la peau), ce qui signifie que le corps produit trop d'insuline.

Jusqu'à 50 % des femmes souffrant du SOPK sont obèses, et pour un bon nombre d'entre elles la surcharge pondérale se situe autour de l'abdomen. Une obésité centrale augmente le risque d'un grand nombre d'affections, notamment :

  • des problèmes de cholestérol;
  • une maladie cardiaque;
  • une pression artérielle élevée;
  • un diabète;

Les femmes atteintes du SOPK courent un plus grand risque de contracter ces affections, quel que soit leur poids corporel.

L'acné constitue un autre symptôme dont souffrent certaines femmes atteintes d'un SOPK. On estime que 85 % des femmes âgées de plus de 20 ans qui ont de l'acné sont probablement atteintes du SOPK. Elles peuvent également perdre leurs cheveux.

Le cancer de l'endomètre peut constituer l'une des complications du SOPK. Des règles irrégulières pendant une période prolongée peuvent mener à un épaississement de la muqueuse de l'utérus et au développement de cellules cancéreuses. L'évolution de ce phénomène peut prendre des années. Les femmes dont les règles sont irrégulières ou absentes doivent consulter leur médecin.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens