Page d'accueil

Varicelle



Description

La varicelle est une affection très courante provoquée par le virus varicelle-zona (ou herpesvirus varicellae). Elle est extrêmement contagieuse. L'éruption cutanée qu'elle produit est généralement inoffensive et disparaît d'elle-même.

La varicelle peut être contractée à tout âge, mais la plupart des cas surviennent avant l'âge de 14 ans. Les personnes qui ont eu la varicelle une fois sont immunisées pour le reste de leur vie; toutefois, elles peuvent encore avoir le zona, une éruption cutanée douloureuse qui est causée par la réactivation du virus varicelle-zona.

La varicelle survient généralement à la fin de l'hiver et au début du printemps. Mais depuis l'introduction du vaccin contre la varicelle, beaucoup d'enfants ne contractent plus la maladie.

Causes

Le virus varicelle-zona peut se transmettre dans l'air ou par contact direct avec les cloques d'une personne infectée par la varicelle ou le zona.

Lorsqu'une personne est infectée, le virus entre habituellement en incubation pendant une période de 14 à 16 jours avant l'apparition de l'éruption (la période d'incubation peut varier entre 10 et 21 jours). Il n'y a pas de symptômes pendant l'incubation. La personne devient contagieuse un à deux jours avant l'apparition des symptômes jusqu'à ce que toutes les cloques se soient asséchées et recouvertes d'une croûte.





Symptômes et Complications

Un jour ou deux avant l'apparition d'une éruption cutanée prurigineuse rouge accompagnée de démangeaisons, le patient commence à présenter des symptômes semblables à ceux d'une grippe : fatigue, maux de tête légers, fièvre, frissons et douleurs musculaires ou articulaires. Puis des boutons rouges, très prurigineux, apparaissent et se transforment en cloques ayant la forme d'une larme.

Ces cloques peuvent apparaître n'importe où sur le corps, mais elles commencent généralement sur le cuir chevelu, avant de se propager au tronc ou au torse, et enfin aux bras et aux jambes. Dans certains cas, l'éruption cutanée peut se propager à tout le corps, y compris la gorge, la bouche et le vagin.

Les cloques surviennent par vagues, et de nouvelles cloques apparaissent au fur et à mesure que les plus anciennes éclatent. Les nouvelles cloques cessent de se former au bout de cinq jours environ. Au sixième jour de l'éruption, la majorité des cloques ont éclaté, se sont asséchées et sont recouvertes d'une croûte. Après deux semaines, la majorité des lésions ont disparu.

Les enfants contractent habituellement une infection moins virulente et récupèrent plus rapidement que les adultes. Les bébés, les adultes et les personnes dont le système immunitaire est affaibli présentent généralement des symptômes plus prononcés et plus durables. Ils sont exposés à des risques accrus de complications, notamment une inflammation du cerveau (encéphalite) et une pneumonie.

Les nouveau-nés dont les mères contractent la varicelle au début de la grossesse ont une plus grande probabilité d'avoir un poids faible à la naissance et des malformations congénitales. Si la mère contracte la varicelle une semaine avant l'accouchement, le nouveau-né est à risque d'une infection susceptible de menacer sa vie.

Les enfants qui ont déjà été vaccinés contre la varicelle peuvent toujours contracter l'affection. Cependant, leur présentation clinique est bien moins virulente et ils présentent une quantité de cloques moins importante.

La cellulite (une infection de la peau provoquée par des bactéries) est la complication la plus courante chez les enfants. Elle peut laisser des cicatrices, surtout si l'enfant se gratte. La fasciite nécrosante (maladie de la bactérie mangeuse de chair) chez les enfants, bien que très rare, peut représenter une complication d'une infection introduite par les lésions varicelleuses. La situation est plus difficile si les cloques de la varicelle apparaissent dans la bouche, la gorge ou l'anus. À ces endroits, les lésions sont très inconfortables. Si l'éruption se situe à proximité des yeux, il importe de consulter un médecin.

Comme un grand nombre de virus, le virus varicelle-zona ne disparaît jamais complètement après avoir envahi l'organisme. Toutes les personnes qui ont eu la varicelle portent le virus inactif dans les racines de leurs cellules nerveuses. Il peut parfois réapparaître bon nombre d'années plus tard sous la forme d'un zona, une éruption cutanée douloureuse qui affecte un endroit particulier de la peau.

Le zona peut survenir à une époque de stress psychologique, ou si le système immunitaire est affaibli. Parfois, le virus se manifeste sans qu'aucune cause apparente ne puisse être établie. Il importe de ne pas oublier que le zona peut transmettre la varicelle. Les gens qui ont déjà eu la varicelle sont immunisés, mais les autres peuvent l'attraper d'une personne atteinte du zona.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens

asdfasdfsadf