Page d'accueil

Rhumatisme psoriasique



Description

Environ 2,5 % de la population de race blanche souffre d'une affection cutanée chronique appelée psoriasis, alors que peu de personnes d'origine africaine en sont atteintes. Parmi les Canadiens atteints de psoriasis, 10 % à 30 % présenteront aussi de l'inflammation, de la douleur ou une incapacité au niveau des articulations. Lorsque les deux problèmes sont présents, il s'agit du rhumatisme psoriasique, une maladie articulaire associée au psoriasis.

Le rhumatisme psoriasique apparaît surtout chez les personnes de 20 à 50 ans, bien qu'il puisse survenir à tout âge. Il semble toucher les hommes et les femmes dans des proportions égales. La plupart des personnes souffrant de rhumatisme psoriasique développeront des problèmes articulaires quelques mois ou quelques années après l'apparition des premiers symptômes cutanés. Mais chez 15 % d'entre eux, c'est le rhumatisme qui apparaît en premier. Plus de 80 % des personnes qui souffrent de psoriasis remarquent des changements au niveau de leurs ongles (des doigts comme des orteils).

Le rhumatisme psoriasique fait partie des formes d'arthrite appelées spondylopathies, catégorie qui comprend la spondylarthrite ankylosante et la spondylite réactive. Ces affections ont tendance à se manifester de manière asymétrique (les deux côtés du corps ne sont pas touchés de façon égale). Les spondylopathies entraînent aussi des modifications caractéristiques de la colonne vertébrale.

Le moment est-il venu de consulter votre médecin à propos de la prise en charge de votre traitement contre le psoriasis?

Répondez aux questions suivantes pour le savoir!


Outil de vérification des traitements contre le psoriasis

 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17 




OUI      NON



Votre médecin peut vous aider à trouver le traitement approprié en vue d'améliorer votre qualité de vie. Voir le tableau des options de traitement pour le psoriasis.

Utilisez le guide de discussion avec le médecin afin de vous préparer en vue de la visite.

Vous pouvez aussi:

  • Posez vos questions ou mentionnez vos préoccupations à votre médecin, ainsi que lui dire ce que vous ressentez et vos attentes à l'égard du traitement.
  • Demandez à votre médecin si vous devriez consulter un dermatologue spécialisé dans le domaine du psoriasis.
Code postal:
Distance:

Vous souffrez de psoriasis?

Apprenez-en plus sur les symptômes et traitements du psoriasis dans notre canal santé sur le psoriasis.



Cependant, il est tout de même important de maintenir des rendez-vous réguliers avec votre médecin afin d'assurer le suivi de votre traitement contre le psoriasis. Il faut se rappeler que la situation peut changer. Donc si vous avez un jour des questions ou des préoccupations concernant votre traitement, il faut en parler à votre médecin.

Vous pouvez utiliser le guide de discussion avec le médecin afin de vous préparer en vue de la visite et localisez un dermatologue dans votre région.

Code postal:
Distance:

Vous souffrez de psoriasis?

Apprenez-en plus sur les symptômes et traitements du psoriasis dans notre canal santé sur le psoriasis.

parrainé par  

Autres ressources sur le psoriasis :



Causes

Le psoriasis et le rhumatisme psoriasique sont des maladies inflammatoires de type séronégatif. Cela signifie que certains auto-anticorps sanguins (type d'anticorps produit par le système immunitaire, qui se retourne contre les cellules et les tissus de la personne) observés dans d'autres maladies auto-immunes sont habituellement absents. Néanmoins, le psoriasis appartient à la même classe de maladies de base que l'arthrite rhumatoïde, qui est habituellement une maladie séropositive.

Les chercheurs ne comprennent pas vraiment la cause du rhumatisme psoriasique, mais il s'agirait d'une maladie auto-immune. Ces maladies font en sorte que l'organisme attaque ses propres constituants au moyen d'une réaction immunitaire. Selon la plupart des spécialistes, ce mécanisme serait déclenché par une infection ou un changement dans l'environnement. Toutefois, on ne connaît ni les infections susceptibles de déclencher cette réaction immunitaire ni pourquoi et comment elle se produit.

La génétique et les antécédents familiaux de psoriasis et de rhumatisme psoriasique jouent un rôle dans le développement de la maladie. On constate, par exemple, que 40 % des personnes atteintes de psoriasis ont un parent de premier degré aux prises avec la même maladie. Malgré l'importance de la génétique, le rhumatisme psoriasique se manifeste parfois chez des enfants dont la famille ne présente aucun cas de cette maladie. Jusqu'à 30 % des personnes atteintes de psoriasis développeront aussi le rhumatisme psoriasique.





Symptômes et Complications

Les symptômes du rhumatisme psoriasique touchent la peau et les articulations.

Les symptômes cutanés comprennent :

  • la formation d'écailles argentées sur le cuir chevelu, les coudes, les genoux ou le bas du dos, accompagnée de démangeaisons ou d'une sensation de brûlure;
  • le décollement des ongles de doigts ou d'orteils ou l'apparition d'une série de pointillés (l'apparence des ongles peut faire penser à une infection fongique courante).

Pour en savoir plus sur les symptômes cutanés, consulter notre article sur le psoriasis.

Les symptômes articulaires comprennent entre autres des douleurs, de l'enflure, des rougeurs et la rigidité des articulations. L'inflammation peut se produire dans presque n'importe quelle articulation, mais les plus susceptibles d'être atteintes sont celles des doigts et des orteils, qui peuvent enfler au point de ressembler à des saucisses. La maladie touche rarement les articulations plus grosses, et la douleur peut s'étendre aux zones où les tendons et les ligaments s'attachent à l'os, par exemple au niveau du coude ou à l'arrière du talon; il s'agit alors d'enthésite.

Les atteintes articulaires observées dans le rhumatisme psoriasique comprennent :

  1. une atteinte asymétrique, avec peu d'articulations touchées;
  2. une atteinte symétrique, comme dans l'arthrite rhumatoïde;
  3. une atteinte des articulations distales seulement (articulations des doigts et des orteils près de la base des ongles), manifestation très caractéristique du rhumatisme psoriasique et peu fréquente dans les autres affections;
  4. une enthésite (inflammation des tendons et des ligaments qui s'attachent aux os), manifestation fréquente du rhumatisme psoriasique qui peut être très invalidante; les cas graves peuvent entraîner une dactylite;
  5. une dactylite (le doigt ou l'orteil gonfle comme une saucisse à cause de l'enflure d'un tendon ou d'une articulation), manifestation très caractéristique des spondylopathies, plus fréquente dans le psoriasis;
  6. une atteinte prédominante du dos et de l'articulation sacro-iliaque;
  7. une atteinte articulaire très rare qui déforme l'articulation.

L'inflammation la plus courante est celle de type asymétrique. On utilise ce terme pour distinguer le rhumatisme psoriasique de la polyarthrite rhumatoïde, dans laquelle l'inflammation d'une articulation d'un côté du corps se manifeste souvent aussi de l'autre côté. Pour sa part, l'arthrite asymétrique atteint les articulations de façon apparemment aléatoire. Par exemple, une personne peut ressentir des douleurs à l'épaule gauche et au genou droit, alors que chez une autre, ce sera l'épaule et le genou gauches qui seront atteints; il n'y pas de schéma préétabli.

Le rhumatisme psoriasique ne cause habituellement aucune douleur au dos. Toutefois, lorsque cela se produit, les douleurs ont tendance à s'accentuer la nuit et le matin et à s'atténuer au cours de la journée, lorsque la personne est active.

Dans le rhumatisme psoriasique très sévère, la forme de l'articulation et de l'os et du tissu avoisinants peut être grandement modifiée. Lorsque ce rhumatisme cause une déformation des articulations, on l'appelle arthrite mutilante. La polyarthrite rhumatoïde est plus susceptible de provoquer un tel degré de déformation.

Le rhumatisme psoriasique a tendance à alterner entre des périodes d'aggravation et de rémission. En règle générale, les rémissions (périodes sans symptômes) sont plus complètes que dans le cas de la polyarthrite rhumatoïde; les symptômes peuvent disparaître complètement pendant ces périodes. Chez certaines personnes, les douleurs aux articulations ont tendance à s'intensifier et à diminuer selon le degré d'inflammation; chez d'autres, la douleur et l'inflammation semblent survenir de manière entièrement indépendante.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens

asdfasdfsadf