Page d'accueil

Cancer du cerveau

(Tumeurs au cerveau, Tumeurs cérébrales)

Diagnostic

La présence des symptômes ci-dessus pourrait amener un médecin à soupçonner un cancer du cerveau. Une tomodensitométrie ou une imagerie par résonance magnétique (IRM) constituent les premiers examens à réaliser pour diagnostiquer correctement un cancer du cerveau, quel qu'en soit le type. Ces examens radiologiques spécialisés permettent de détecter de nombreux types de tumeurs cérébrales et de déterminer leur emplacement et leur taille de manière précise. Toutefois, ils ne permettent pas de déterminer si la tumeur est cancéreuse ou non.

On doit réaliser une biopsie pour déterminer si la tumeur est cancéreuse. Pour cela, on prélève un échantillon de la tumeur lors d'une intervention chirurgicale. Si la tumeur se situe trop profondément dans le cerveau, les chirurgiens peuvent utiliser une technique appelée biopsie stéréotaxique ou mise en place de l'aiguille par approche tridimensionnelle.

Cette technique consiste à utiliser une IRM pour créer une image tridimensionnelle du cerveau, que l'on utilise ensuite pour guider une aiguille contenue dans un étui spécial vers la région appropriée du cerveau. On aspire et on collecte des cellules tumorales dans l'aiguille à des fins d'analyse. Une fois prélevé, on analyse l'échantillon de biopsie à l'aide de microscopes et de substances chimiques spéciales pour déterminer le type de tumeur. Il faut habituellement attendre plusieurs jours avant d'obtenir les résultats d'une biopsie.

On peut parfois prélever des cellules provenant de tumeurs cérébrales dans le liquide céphalorachidien (LCR), un liquide spécial qui entoure le cerveau et la moelle épinière. On prélève le LCR à l'aide d'une aiguille fine que l'on insère dans la partie inférieure du dos, sous anesthésie locale; on appelle cette intervention une ponction lombaire.

On ne peut pratiquer cette intervention lorsqu'une trop grande pression s'accumule dans le cerveau. En effet, le changement de pression cérébrale résultant de la ponction risquerait de provoquer une aspiration d'une partie du tissu cérébral vers la base du crâne, entraînant des complications graves.





Traitement et Prévention

On traite habituellement les cancers du cerveau par une stratégie combinée de chirurgie, de chimiothérapie (médicaments anticancéreux) et d'irradiation, associée à l'administration de médicaments pour maîtriser les symptômes.

On administre fréquemment, pendant la période de radiations de fortes doses de stéroïdes pour diminuer l'enflure provoquée par la tumeur. Cela va souvent permettre de soulager tous les symptômes ou au moins une partie d'entre eux, sans toutefois avoir d'effet sur la tumeur elle-même. On peut utiliser des médicaments anticonvulsivants pour prévenir les convulsions.

On pratique une intervention chirurgicale pour exciser le plus de tissu cancéreux possible. Certains cancers du cerveau sont situés dans des régions que les chirurgiens ne peuvent atteindre sans endommager d'autres parties importantes du cerveau. Dans ces cas, il est souvent préférable de ne pas opérer le patient. Même lorsqu'une intervention chirurgicale ne permet pas d'exciser complètement la tumeur, elle permet d'en diminuer la taille et de soulager certains des symptômes, et elle peut optimiser l'efficacité des autres traitements.

L'intervention chirurgicale est habituellement suivie d'une irradiation et d'une chimiothérapie. La plupart du temps, ces interventions ne guérissent pas le cancer du cerveau, mais elles permettent de maîtriser la tumeur pendant des mois.

Si le cancer du cerveau provoque des convulsions, il se peut que le médecin prescrive des médicaments anticonvulsivants.

Le traitement des cancers métastatiques (qui se sont disséminés) dépend en grande partie de leur région d'origine. Par exemple, on traite un cancer du poumon qui a produit des métastases au cerveau de la même façon que les autres cancers du poumon. On peut traiter la partie du cancer qui a envahi le cerveau par irradiation. Si les métastases sont restreintes à une région du cerveau, on les élimine parfois en réalisant une ablation chirurgicale.

Les progrès de la technologie fournissent de nouvelles options de traitement comme l'utilisation de lasers et d'ultrasons pour éliminer les tumeurs. La radiochirurgie stéréotaxique par « bistouri à rayons gamma » est une technique alternative à la chirurgie, qui utilise des faisceaux rayonnants que l'on dirige directement et de manière précise sur la tumeur. Ces nouvelles techniques permettraient peut-être d'éliminer plus de cellules cancéreuses et de minimiser l'atteinte au tissu cérébral sain autour de la tumeur, réduisant le nombre de complications neurologiques.

Il est habituellement impossible d'éliminer la totalité des cellules cérébrales cancéreuses. Si même un nombre limité d'entre elles demeurent, le cancer peut réapparaître.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens

asdfasdfsadf