Page d'accueil

Lymphome non hodgkinien



Description

Le lymphome non hodgkinien est un cancer du système lymphatique qui a habituellement son origine dans les lymphocytes (les globules blancs) d'un ou de plusieurs ganglions lymphatiques. Les globules blancs font partie du système lymphatique qui aide à combattre les maladies et les infections. Il existe plusieurs types de lymphomes non hodgkiniens, qui sont déterminés en fonction de l'apparence des cellules cancéreuses au microscope.

On observe des cas de lymphome non hodgkinien dans tous les groupes d'âge, mais la fréquence augmente avec l'âge, en particulier après 60 ans. Les lymphomes non hodgkiniens représentent 4 % des nouveaux cas de cancer chaque année et le risque pour un individu de contracter ce type de cancer est de 1 sur 45.

Causes

La cause exacte du lymphome non hodgkinien n'est pas connue, mais les médecins croient qu'un virus ou l'activation de gènes anormaux pourrait être à l'origine de certains cas de cette affection. Les facteurs de risque ci-après seraient responsables de certains cas :

  • l'âge (60 ans ou plus);
  • des affections auto-immunes (par ex. l'arthrite rhumatoïde);
  • une exposition à des pesticides, des solvants chimiques et à des colorants;
  • une exposition à certaines infections virales comme celles causées par le virus d'Epstein-Barr;
  • les états d'immunodéficience comme le sida, l'immunodéficience congénitale ou l'immunosuppression par des médicaments;
  • l'exposition préalable à de la chimiothérapie ou de la radiothérapie.

Il est possible de développer un lymphome non hodgkinien, même en l'absence de ces facteurs de risque.





Symptômes et Complications

Le gonflement des ganglions dans le cou, les aisselles ou les aines représente le premier symptôme du lymphome non hodgkinien. Parmi d'autres symptômes possibles, mentionnons une fièvre inexpliquée, des sueurs nocturnes, une perte de poids et des douleurs dans l'estomac et les intestins. À mesure que la maladie progresse, toutes les personnes atteintes développent une anémie à cause de la perte de globules rouges, d'où les symptômes de fatigue et de faiblesse.

La nature des symptômes éprouvés dépend de la localisation du lymphome. Un lymphome dans le thorax peut donner lieu à une tuméfaction du visage, des difficultés respiratoires ou à une accumulation de liquide dans les poumons (épanchement pleural). Si le lymphome siège dans l'abdomen ou dans l'intestin grêle, il peut entraîner une perte d'appétit, de la diarrhée, de la constipation, une perte de poids ou des douleurs et une sensation de ballonnement. Un lymphome situé dans les aines peut occasionner un œdème des jambes. Au niveau de la peau, les lymphomes peuvent causer un épaississement, une coloration plus foncée et des démangeaisons dans certaines régions.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens

asdfasdfsadf