Page d'accueil

Mal des transports

(Mal de l'air, Mal de mer)

Description

Certaines personnes ne supportent pas les voyages en avion, en bateau, en train ou en voiture. Elles peuvent avoir mal au cœur, des nausées ou des vomissements, et des maux de tête. Cette affection est appelée mal des transports.

Les enfants y sont plus sujets que les adultes. Plus de la moitié des enfants ressentent le mal des transports lorsqu'ils voyagent en automobile. Le mal des transports est surtout ressenti par les personnes qui voyagent par bateau et on estime que jusqu'à 100 % des voyageurs ressentent le mal de mer.

Le mal des transports est rare chez les moins de 2 ans, mais très fréquent chez les 3 à 12 ans. Les femmes sont plus souvent affectées que les hommes. Ce trouble est plus fréquent en période de menstruation et de grossesse.

Causes

Dans un véhicule en mouvement permanent, lent et prolongé, l'organe régulateur de l'équilibre situé dans l'oreille interne est affecté, ce qui provoque le mal des transports. Ce trouble se manifestera plus probablement si vous craignez de le subir, si la ventilation est mauvaise ou si l'atmosphère est saturée de fumée, ou tout simplement après un repas très lourd. La seule vue d'un aliment peut aggraver encore les symptômes.

Chez une personne atteinte du mal des transports, il existe une divergence entre les stimuli sensoriels attendus et ceux qui sont réellement perçus par l'organe d'équilibre de l'oreille interne. Ces signaux inattendus se traduisent dans le cerveau par un message confus, qui engendre l'apparition des symptômes.

Ceux-ci disparaissent généralement dès que le cerveau s'est adapté à la nouvelle situation. On pense que deux neurotransmetteurs (des composés chimiques qui transmettent les messages à l'intérieur du cerveau), l'acétylcholine et la dopamine, jouent un rôle important dans l'apparition du mal des transports.





Symptômes et Complications

Un léger mal des transports peut se manifester par des maux de tête et un léger sentiment de malaise et de nausée. Parmi les autres symptômes, on compte les étourdissements, la fatigue et la faiblesse. Dans les cas graves, on constate une anxiété importante, une forte sudation ou une salivation importante, une pâleur et des nausées, qui entraînent des vomissements.

Les symptômes du mal de transport s'atténuent habituellement après l'arrêt du mouvement, mais peuvent prendre jusqu'à 3 jours pour complètement disparaître. Le mal de transport ne présente aucune complication grave à moins que les vomissements continuent au point où la personne devienne déshydratée.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens

asdfasdfsadf