Page d'accueil

Hernie discale

(Glissement discal, Rupture discale)

Description

Notre colonne vertébrale est formée d'os cylindriques appelés vertèbres. Entre les vertèbres se trouvent de petits disques dont l'extérieur est constitué d'une épaisse couche de cartilage et l'intérieur, d'une matière molle et gélatineuse. Les disques ont pour rôle d'amortir les chocs provoqués par les mouvements de la colonne vertébrale et facilitent la flexion de cette dernière.

La moelle épinière est constituée d'un faisceau de nerfs logés dans le canal rachidien, à l'intérieur de la colonne vertébrale. Elle transmet les messages en provenance ou à destination du cerveau via des racines nerveuses sortant tout le long de la colonne vertébrale, et dont les embranchements innervent différentes parties du corps. Les nerfs partent de la colonne vertébrale en empruntant les petites ouvertures situées sur chacun des côtés; ces trous sont des foramens (foramen au singulier; foramina est une autre forme du pluriel), d'après le mot latin pour « fenêtre ».

Si un foramen se rétrécit à cause de l'arthrite ou le bombement du disque, la pression exercée sur le nerf provoque un engourdissement et de la douleur, voire une faiblesse musculaire dans les cas graves. Une hernie discale (ou disque hernié, ou rompu) survient lorsque la matière interne du disque gonfle et projette la paroi du cartilage vers l'extérieur, où elle irrite les racines nerveuses spinales ou la moelle épinière et peut même les endommager.

Les hernies discales peuvent survenir dans n'importe quel segment de la colonne vertébrale, mais elles touchent plus fréquemment le cou (colonne cervicale) et le bas du dos (colonne lombaire). Plus fréquentes dans le groupe des 30 à 40 ans, les hernies discales peuvent en fait se déclarer à tout âge. Des études ont révélé que même certains adolescents peuvent faire une hernie discale.

Causes

À mesure que nous avançons en âge, les disques vertébraux deviennent moins flexibles, ce qui augmente le risque de lésion. Le risque d'hernie discale peut être augmenté par les traumatismes comme les chutes, les efforts répétés, le fait de soulever des objets lourds de la mauvaise façon, l'excès de poids corporel et le tabagisme.

Lorsqu'une hernie discale se produit, la matière interne du disque fait saillie à travers le revêtement de cartilage extérieur. Normalement, il existe un petit espace entre le disque et le canal rachidien. Mais lorsqu'un nerf spinal est comprimé par un disque hernié, cela provoque de la douleur, un engourdissement et de la faiblesse.





Symptômes et Complications

Certaines personnes peuvent avoir une hernie discale sans avoir de symptômes. Toutefois, quand un disque hernié comprime les nerfs spinaux, cela provoque généralement une douleur, une perte de la sensibilité, des picotements ou des faiblesses musculaires. La force de pression que la hernie discale exerce sur les nerfs spinaux détermine la gravité des symptômes. Une toux, un rire, un éternuement, une miction ou un effort de défécation augmentent l'intensité de la douleur.

La plupart des hernies discales sont situées dans le bas du dos et provoquent une douleur au dos et aux jambes. Une douleur intense qui irradie vers le bas, jusque dans les fesses, les jambes et les pieds est appelée sciatique. Une douleur intense au-dessous du genou est un signe spécifique d'une hernie discale, étant donné qu'aucune autre affection du dos ne provoque ce type de douleur. Un disque hernié dans le bas du dos provoque une faiblesse des jambes et une difficulté à soulever la partie avant du pied.

Les hernies discales surviennent aussi fréquemment dans le rachis cervical (le cou). Elles provoquent une douleur dans un bras, commençant au niveau de l'aisselle et du haut de l'omoplate et descendant le long du bras jusqu'à un ou deux doigts. La douleur peut aussi être ressentie dans la moitié supérieure du dos et peut faire penser, à tort, à d'autres troubles. Les muscles du bras peuvent être affaiblis, rendant les mouvements des doigts difficiles.

La pression sur les nerfs au bas de la colonne vertébrale peut provoquer une perte de maîtrise sur la vessie ou les intestins, signes qu'il s'agit, dans les deux cas, d'une pression très grave sur les nerfs. Si vous ressentez ces symptômes, ou la perte de la fonction musculaire dans la jambe, obtenez immédiatement des soins médicaux car il s'agit d'une urgence médicale. Plus votre prise en charge est rapide et meilleures seront vos chances de récupération.

Il arrive, rarement, qu'une rupture discale dans le cou entraîne une paralysie complète.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens