Page d'accueil

Gangrène



Description

La gangrène est définie comme une destruction de tissus dans votre corps. Elle se développe lorsque l'apport sanguin à une partie du corps est interrompu par divers facteurs comme les infections, les maladies vasculaires ou les traumatismes. La gangrène peut toucher n'importe quelle partie du corps, mais les zones les plus affectées sont les extrémités (pieds, bras, jambes, mains).

Causes

La gangrène gazeuse est la forme de gangrène la plus dangereuse pour la vie. Elle survient lorsque des plaies sont infectées par une famille de bactéries appelée Clostridium. Il existe au moins 20 genres de Clostridia qui peuvent provoquer la gangrène gazeuse. La principale spécificité de ces bactéries est qu'elles sont anaérobies - c'est-à-dire, qu'elles croissent davantage en l'absence d'oxygène. Comme les tissus humains sains sont riches en oxygène, ils ne sont que rarement affectés par ces bactéries. Cependant, lorsqu'ils croissent, les Clostridia libèrent des gaz et des substances toxiques dans le corps. Cette forme de gangrène se propage très rapidement et peut causer la mort en peu de temps.

Les blessures qui privent d'oxygène une portion de tissu musculaire constituent le milieu de croissance idéal pour les Clostridia. Dans une plaie, certaines cellules sont déjà mortes, et c'est là que les infections débutent. Les lésions par « écrasement » sont le plus susceptibles d'interrompre l'apport sanguin à une grande partie des tissus et sont plus prédisposées à la gangrène. L'infection atteint habituellement les extrémités, où l'apport sanguin est plus susceptible d'être coupé. Les accidents de voiture, par exemple, provoquent souvent des lésions par écrasement de la partie inférieure de la jambe - exactement le type de plaie idéal pour les Clostridia.

Une opération chirurgicale peut également accroître la vulnérabilité de certaines zones tissulaires. Les conditions favorables à la propagation des Clostridia sont plus fréquentes chez les sujets présentant des problèmes vasculaires préexistants ou de nombreux facteurs de risque de maladie cardiaque. Par exemple, un taux de cholestérol élevé peut renforcer la tendance à la coagulation du sang. Une personne avec un taux de cholestérol élevé sera plus susceptible de voir des vaisseaux obstrués par des coagulations sanguines après une opération chirurgicale. Les tissus normalement approvisionnés par ces mêmes vaisseaux peuvent alors manquer d'oxygène, ce qui permet aux bactéries de se multiplier.

Il existe d'autres causes de gangrène non liées aux Clostridia. Certaines maladies graves qui perturbent la circulation sanguine peuvent interrompre l'apport en oxygène aux extrémités même en l'absence de traumatisme ou d'autres formes de lésion. Par exemple, la maladie artérielle périphérique, au cours de laquelle la circulation sanguine vers les jambes est insuffisante, peut entraîner une ischémie grave du pied ou de la jambe (privés de sang ou d'oxygène), causant une gangrène. Les personnes atteintes du diabète, par exemple, sont prédisposées à la gangrène du pied. Les infections liées au diabète constituent la cause la plus courante d'amputation du pied. Une engelure grave (due à une exposition prolongée au froid) peut aussi entraîner la gangrène par insuffisance de circulation sanguine appropriée vers les tissus.





Symptômes et Complications

Les régions atteintes par la gangrène sont généralement chaudes et enflées. La peau peut être pâle au début, mais vire bientôt au rouge ou au marron et enfin au noir verdâtre. La région affectée peut devenir très cicatrisée et nécessiter une chirurgie de reconstruction. Si une quantité importante de tissu est morte, il se peut qu'on doive amputer la partie du corps affectée.

Parfois, un liquide marron apparaît sous la peau, entraînant la formation de cloques de grande taille. Si les Clostridia sont les causes de cette gangrène, on peut voir les gaz produits par les bactéries bouillonner dans ces poches qui par ailleurs émettent souvent une odeur nauséabonde.

Les substances produites par les bactéries sont hautement toxiques pour les tissus humains et tuent les cellules au-delà de la zone d'infection, maintenant l'apport en oxygène insuffisant. Si l'infection n'est pas stoppée, ces toxines bactériennes atteignent rapidement le flux sanguin et commencent alors à empoisonner les organes vitaux (ce qu'on appelle un choc toxique), en commençant par les reins.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens