Page d'accueil

Déshydratation

(Faible liquides organiques)

Diagnostic

Il est généralement possible de déceler un état de déshydratation en raison de l'apparition de diarrhées et de vomissements persistants, ou d'une perte des liquides dans l'urine ou par la peau. Parmi les symptômes associés à une intense déshydratation, on observe une peau pâle, froide et moite au toucher, des pulsations cardiaques faibles et rapides, une respiration profonde et accélérée, une pression artérielle dangereusement basse. Quelques personnes peuvent également être anxieuses et agitées, et se plaindre de la soif. La peau des genoux et des coudes peut devenir tachetée.

Le médecin base habituellement le diagnostic de déshydratation sur la présence de symptômes et de signes à l’examen physique.

Vous n'êtes pas dans votre assiette ?

Vos symptômes seraient-ils des signes de grippe ?

Répondez rapidement par « oui » ou par « non » à quelques questions qui vous permettront d'arriver à un diagnostic et de trouver la voie de la guérison.


Est-ce que j'ai la grippe ?

Résultats

 1  2  3 



  • l'apparition brutale d'une fièvre ou
  • l'apparition brutale d'une toux ?


  • une fatigue extrême (un manque de force)
  • des maux de gorge
  • des douleurs dans les membres ou les muscles
  • des frissons
  • des maux de tête
  • un écoulement ou un embarras nasal
  • un appétit médiocre
  • de la nausée, des vomissements, une diarrhée


  • personnes âgées de 65 ans ou plus
  • enfants ayant moins de 5 ans
  • femmes enceintes
  • personnes touchées par l'obésité
  • résidents d'un établissement de soins de longue durée ou d'une maison de soins infirmiers
  • personnes atteintes de l'une des affections médicales ci-après :
    • l'asthme
    • un cancer
    • une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)
    • un diabète
    • une cardiopathie
    • une affection rénale
    • un affaiblissement du système immunitaire (par ex. VIH ou sida)


OUI OUI      NON NON

Il est peu probable que vous ayez la grippe.

Vous pourriez avoir la grippe.

Vous avez probablement la grippe.

Mais vous présentez au moins 1 facteur de risque de complications grippales. Si vous subissez l'un des symptômes de la grippe, consultez votre médecin ou rendez-vous dans une clinique dès que possible.

Et vous pourriez posséder également au moins 1 facteur de risque de complications grippales.

Consultez votre médecin ou rendez-vous dans une clinique si vos symptômes vous inquiètent ou s'ils empirent

Consultez votre médecin ou rendez-vous dans une clinique dès que possible.

Pour trouver une clinique près de chez vous, veuillez saisir votre code postal :  

Ne manquez pas de rafraîchir vos connaissances de base sur la grippe et de vérifier les précautions que vous et les membres de votre famille pouvez prendre pour vous en protéger.

NOTA : si vos symptômes vous inspirent encore de l'inquiétude, consultez votre médecin ou rendez-vous dans une clinique dès que possible.

Parmi les complications grippales, on retrouve la pneumonie à bactéries, les infections de l'oreille ou une aggravation des affections chroniques préexistantes.

Si votre médecin prescrit un médicament antiviral, amorcez sa prise dans les 48 heures qui suivent le début des symptômes. Les antiviraux employés dans les 48 heures qui suivent l'apparition des symptômes peuvent aider à soulager les symptômes grippaux et atténuer la gravité de la grippe.

Les options de remèdes maison contre la grippe comprennent le repos complet, l'ingestion d'une grande quantité de liquides, le traitement des symptômes (comme l'emploi d'un analgésique pour soulager les courbatures et la fièvre), et le maintien d'une distance suffisante avec les personnes alentour.

Il existe d'autres options de traitements contre la grippe, notamment des remèdes maison comme le repos complet, l'ingestion d'une grande quantité de liquides, le traitement des symptômes (comme l'emploi d'un analgésique pour soulager les courbatures et la fièvre), et le maintien d'une distance suffisante avec les personnes alentour.

Obtenez des renseignements précis sur les 2 types de médicaments principaux utilisés dans le traitement antigrippal et les remèdes maison que vous pourriez essayer.

Si vous subissez l'un de ces graves symptômes, obtenez des soins médicaux sur-le-champ :

  • un essoufflement, une accélération de la respiration ou une difficulté respiratoire
  • une douleur thoracique
  • la peau prenant une teinte bleuâtre ou grise
  • des mucosités ou des expectorations sanglantes ou colorées
  • des vomissements violents ou persistants
  • un étourdissement subit ou de la confusion
  • une forte fièvre qui a duré plus de 3 jours
  • une pression artérielle basse
  • une raideur du cou, une sensibilité à la lumière

Autres ressources sur la grippe :






Traitement et Prévention

Si la déshydratation est légère, le simple fait de boire de l'eau ordinaire peut être suffisant. Par contre, s'il s'est produit une perte d'eau et d'électrolytes, il faut également remplacer les sels (plus particulièrement le sodium et le potassium). On peut se procurer un certain nombre de boissons commerciales qui ont été élaborées en vue de permettre de remplacer les sels (électrolytes) perdus lors des exercices vigoureux. En consommant ces boissons, on peut prévenir la déshydratation ou traiter une déshydratation légère. Il suffit de boire une quantité suffisante de liquide et de consommer des sels supplémentaires pendant ou après les exercices. En cas de trouble du cœur ou du rein, il importe de consulter votre médecin avant de faire des exercices afin de savoir comment remplacer sans danger les liquides perdus.

Si la déshydratation s'aggrave et que la pression artérielle baisse suffisamment pour entraîner un état de choc ou presque, il s'agit alors d'une situation d'urgence qui exige des soins médicaux immédiats. Dans un cas aussi grave, une solution intraveineuse comportant du chlorure de sodium pourra être administrée. Ces solutions sont injectées rapidement au début, puis plus lentement au fur et à mesure que la déshydratation se corrige.

La cause sous-jacente de la déshydratation doit toujours être traitée. Par exemple, si la diarrhée en est la cause, la prise de médicaments qui soignent ou arrêtent la diarrhée pourrait également s'avérer nécessaire. Une fois la cause de la déshydratation est traitée, la personne doit être suivie de façon à assurer un apport oral en liquide suffisant pour maintenir l'état d'hydratation.

En présence de symptômes de déshydratation chez un enfant, on doit communiquer immédiatement avec un professionnel de la santé. L'administration d'une solution de réhydratation, comme Pedialyte, permet souvent de prévenir la déshydratation des enfants.

Afin de prévenir la déshydratation, il faut boire de l'eau, ou des produits de remplacement liquidiens, en quantité suffisante lorsque les conditions sont favorables à la déshydratation (par ex. un temps chaud, humide ou froid, une grande altitude, des efforts physiques vigoureux). Il importe également d'éviter les boissons alcooliques, ou contenant de la caféine, qui accélèrent la déshydratation en augmentant le débit urinaire. Il est recommandé de boire tous les jours deux à trois litres (environ huit verres) de liquides.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens

asdfasdfsadf