Page d'accueil

Névralgie essentielle du trijumeau

(Tic douloureux)

Description

La névralgie essentielle du trijumeau, qui se manifeste par une douleur survenant à répétition d'un seul côté du visage, est le résultat d'une atteinte à l'une des trois branches du nerf trijumeau ou à plusieurs d'entre elles. Le trijumeau est responsable du transport des sensations de la face au cerveau. La névralgie du trijumeau s'appelle aussi tic douloureux.

Le terme tic est employé dans ce cas parce que les personnes qui souffrent d'une névralgie du trijumeau contractent souvent leurs muscles faciaux, ou grimacent de douleur, en raison de la grande intensité de la douleur. Les adultes de tous âges peuvent être touchés. Cependant, la fréquence de ce trouble augmente avec l'âge; il est donc plus courant après 50 ans. Cette affection est plus susceptible de se produire chez les femmes que chez les hommes.

Causes

La névralgie essentielle du trijumeau est habituellement causée par la pression d'un vaisseau sanguin sur un nerf dans le crâne. Plus rarement, la sclérose en plaques ou la présence d'une tumeur peuvent être responsables de la névralgie du trijumeau. Dans de nombreux cas, par contre, il n'y a aucune cause apparente.





Symptômes et Complications

Une atteinte du nerf trijumeau provoque des accès de douleur intense et perçante (un déchirement, un éclair douloureux ou une sensation aiguë de coupure) qui durent de plusieurs secondes à plusieurs minutes. Les épisodes douloureux peuvent se reproduire à nouveau dans les jours, semaine ou mois qui suivent; les périodes de rémissions peuvent raccourcir avec l'âge.

La douleur peut être atroce et elle est ressentie dans n'importe quelle zone de la partie inférieure du visage, habituellement à la joue, près du nez ou à la mâchoire. Il est également possible de ressentir la douleur dans les lèvres, les gencives, la joue, le menton et parfois le front. La douleur n'est habituellement ressentie que d'un côté du visage.

La douleur peut être spontanée ou provoquée par le contact d'une zone particulière (appelée zone gâchette) ou même par le fait de sourire, de parler, de se moucher, de se brosser les dents ou de mastiquer.

Bien que la douleur soit débilitante, elle ne menace pas la vie de la personne atteinte. Pour certaines personnes, la douleur est totalement invalidante et peut survenir jusqu'à 100 fois par jour. Lorsque se nourrir déclenche la douleur, les gens perdent souvent du poids, car ils ont peur de manger. La douleur peut être si intense qu'elle peut réveiller les personnes touchées. D'autres personnes présentent une forme beaucoup plus légère.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens