Page d'accueil

Hyperthyroïdie



Description

La thyroïde est une petite glande située dans votre cou, juste sous la pomme d'Adam. Elle sécrète des hormones, connues sous le nom de thyroxine (T4) et triiodothyronine (T3), qui augmentent le taux métabolique de l'organisme.

Le taux métabolique est le rythme auquel les processus chimiques qui sont nécessaires à la vie se produisent dans l'organisme. Par le métabolisme, certaines substances sont dégradées pour obtenir de l'énergie pour les processus vitaux tandis que d'autres substances sont produites.

La thyroïde est régulée par la thyréostimuline (TSH), hormone sécrétée par l'hypophyse (parfois appelée la glande maîtresse) du cerveau par les scientifiques. La TSH stimule la production d'hormones thyroïdiennes (T4 et T3) par la thyroïde. Lorsque le taux des hormones thyroïdiennes dans l'organisme est élevé, la sécrétion de TSH sera « inhibée », ce qui empêchera la thyroïde de fabriquer davantage de T4 et de T3.

On appelle hyperthyroïdie l'hyperactivité de la thyroïde qui produit une quantité excessive d'hormones thyroïdiennes. Elle est beaucoup moins courante que l'hypothyroïdie (sous-activité de la thyroïde) et découle de plusieurs causes possibles.

L'incidence de l'hyperthyroïdie est 5 à 10 fois plus grande pour les femmes que pour les hommes. Parmi les facteurs de risque prédisposant à une hyperthyroïdie, on retrouve la présence d'une maladie auto-immune (par ex. le diabète de type 1, une anémie pernicieuse), des antécédents familiaux, une grande consommation de produits iodés, l'appartenance au sexe féminin et des antécédents de goitre.

Causes

Parfois, l'hyperactivité de la thyroïde est due à des taux inappropriés (élevés) de TSH ou peut être attribuable à des problèmes de la thyroïde elle-même.

La maladie de Graves survient lorsque le système immunitaire produit un anticorps anormal qui agit comme la TSH et stimule continuellement la thyroïde; ce qui conduit à une hyperactivité et à des taux plus élevés d'hormones thyroïdiennes. La maladie de Graves est la cause la plus fréquente d'hyperthyroïdie, car on peut lui imputer jusqu'à 80 % de tous les cas d'hyperthyroïdie. L'anticorps anormal est également susceptible de stimuler une inflammation des yeux, et plus rarement de la peau.

Il existe une autre forme d'hyperthyroïdie appelée le goitre multinodulaire toxique. Un tissu anormal ou des « nodules » dans la thyroïde - appelés adénomes - deviennent autonomes, c'est-à-dire qu'ils ne fonctionnent plus sous le contrôle de la TSH et produisent constamment des hormones thyroïdiennes.

Quand la thyroïde devient enflammée, une affection appelée thyroïdite peut survenir. L'inflammation provoque, pendant une courte période (habituellement pas plus de quelques semaines) la libération d'hormones thyroïdiennes emmagasinées par la thyroïde. Les dommages à long terme de l'inflammation provoqueront généralement une hypothyroïdie.

L'hyperthyroïdie peut également être générée par la prise d'une trop grande quantité d'hormones thyroïdiennes ou par l'usage de médicaments contenant une grande quantité d'iode, tels que l'amiodarone. *

L'hyperthyroïdie secondaire, une affection rare, est provoquée par une production surabondante de TSH par une tumeur de l'hypophyse, entraînant une stimulation permanente de la thyroïde. Plus rarement encore, l'hypophyse devient insensible aux hormones thyroïdiennes et ne sait plus à quel moment « interrompre » sa production de TSH lorsque les taux d'hormones thyroïdiennes sont élevés.





Symptômes et Complications

L'hyperthyroïdie se traduit par la présence de taux élevés de T4 et T3 dans le sang. Ces hormones vont activer le métabolisme et sont ainsi responsables des symptômes ci-après :

  • une accélération du pouls;
  • l'apparition d'une protubérance au niveau du cou (un goitre) causée par le gonflement de la thyroïde;
  • l'arrêt des menstruations chez les femmes;
  • une augmentation de l'appétit, mais habituellement accompagnée d'une perte de poids;
  • une augmentation du risque de perte osseuse (ostéoporose);
  • une augmentation du taux d'activité, même si la personne est fatiguée et affaiblie;
  • une élévation de la température corporelle provoquant une sensation de chaleur même dans une pièce plutôt froide;
  • une hyperactivité nerveuse provoquant une sensation de nervosité ou un léger tremblement des mains;
  • des interruptions du sommeil;
  • une peau moite;
  • un rythme cardiaque anormal (des palpitations ou des battements très forts);  
  • des selles fréquentes, parfois accompagnées de diarrhée;
  • les yeux bouffis, un larmoiement, une sensibilité à la lumière ou un regard fixe intense.

Il importe de noter que les aînés subissent des symptômes d'une intensité plus légère. Celles-ci subiront plutôt de la dépression ou de la démence, des irrégularités du rythme cardiaque, des évanouissements, de la faiblesse ou une insuffisance cardiaque.

La maladie de Basedow, en plus des symptômes courants de l'hyperthyroïdie, provoque une inflammation et une exorbitation des yeux. Dans les cas graves, un phénomène de vision double et des lésions importantes aux yeux peuvent survenir. Il y a parfois un épaississement de la peau au niveau des tibias.

Si l'hyperthyroïdie n'est pas traitée correctement, une complication possiblement dangereuse pour la vie peut se produire, on l'appelle crise thyréotoxique. La crise thyréotoxique est une urgence médicale causée par l'hyperactivité extrême de la thyroïde. Les symptômes comprennent un pouls rapide, des tremblements, des sueurs excessives, de la fièvre, une agitation, de la diarrhée, de la confusion et une perte de conscience. Elle peut être provoquée par un traumatisme, une infection, une intervention chirurgicale, un diabète non maîtrisé, une grossesse, un accouchement ou l'omission de la prise des médicaments.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens