Page d'accueil

Ulcère gastro-duodénal

(Ulcère gastrique, Ulcère à l'estomac, Ulcère duodénal)

Description

Un ulcère peptique est une érosion ou une lésion dans la muqueuse de l'estomac ou de l'intestin qui survient lorsque la couche protectrice des muqueuses se détériore à certains endroits, laissant ainsi pénétrer les acides gastriques naturels de l'estomac.

Environ 10 % de la population contracte un ulcère gastro-duodénal à un moment donné. La majorité de ces ulcères sont causés par la bactérie Helicobacter pylori (H. pylori) ou par la prise d'AAS (acide acétylsalicylique) ou de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), par ex. l'ibuprofène*, le kétoprofène ou le naproxène.

Il existe 2 sortes d'ulcère gastro-duodénal :

  • Les ulcères gastriques sont des plaies dans la paroi qui tapisse l'estomac.
  • Les ulcères duodénaux sont ceux qui apparaissent dans la première partie de l'intestin grêle, appelée duodénum. C'est la région où les aliments sont digérés après leur passage dans l'estomac.

Causes

Bien que le stress et la nourriture épicée puissent aggraver les symptômes de l'ulcère gastro-duodénal, ils n'en sont pas la cause, contrairement à ce que l'on a déjà cru.

La plupart de ces ulcères sont causés par une bactérie appelée Helicobacter pylori (H. pylori). Elle envahit la paroi muqueuse qui protège normalement l'estomac et l'intestin grêle contre les acides gastriques. La muqueuse est ainsi endommagée. Jusqu'à 50 % des personnes âgées de 60 ans et plus sont infectées par cette bactérie, mais seuls 10 % à 20 % d'entre eux auront des problèmes d'estomac.

La seconde cause majeure des ulcères gastro-duodénaux est l'utilisation de l'AAS (acide acétylsalicylique)* et d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l'ibuprofène et le naproxène. Ces anti-inflammatoires peuvent traverser la paroi de l'estomac et libérer des substances qui endommagent les cellules. Les AINS entravent également l'activité des prostaglandines, les substances chimiques naturelles qui protègent et réparent les cellules. Parmi les personnes qui courent un plus grand risque d'ulcères causés par les AINS, on retrouve :

  • les aînés;
  • les personnes qui ont des antécédents d'ulcère gastro-duodénal;
  • les personnes qui prennent également des glucocorticoïdes (par ex. la prednisone, la dexaméthasone);
  • les personnes qui prennent de fortes doses d'AINS ou d'AAS;
  • les personnes qui sont atteintes de plusieurs troubles médicaux;
  • les personnes qui utilisent plus d'un AINS ou AAS.

L'abus d'alcool augmente les risques d'ulcère gastro-duodénal sans en être la cause réelle.





Symptômes et Complications

Le symptôme le plus fréquent des ulcères duodénaux et gastriques est une douleur lancinante ou cuisante à l'abdomen, plus précisément entre le sternum et le nombril, qui ressemble parfois à des brûlures ou des aigreurs d'estomac. Un ulcère se manifeste parfois par un malaise diffus ou par une violente fringale. Cependant, certains individus, surtout les personnes âgées, ne ressentent aucune douleur. Les douleurs ulcéreuses peuvent être intermittentes et être accentuées par la nourriture ou par l'absence de nourriture. Les ulcères provoquent parfois des éructations (rots) et des ballonnements.

La complication la plus fréquente des ulcères gastro-duodénaux est le saignement. Bien que ces saignements soient habituellement trop faibles pour que vous les ressentiez, ils peuvent être suffisamment importants pour que vous soyez fatigué, pâle et faible.

Si les saignements provoqués par l'ulcère gastro-duodénal sont abondants, le sang peut apparaître dans les selles ou dans les vomissements. Les selles qui contiennent du sang ont une apparence goudronneuse et sont noires ou rouges. Si vous notez l'un ou l'autre de ces signes, consultez immédiatement un médecin. Si le saignement d'un ulcère est important, il peut s'avérer fatal de ne pas le traiter. Rappelez-vous aussi que, étant donné que les AINS sont de puissants analgésiques, ils peuvent masquer la douleur des ulcères hémorragiques.

Très rarement, les ulcères peuvent causer un trou, appelé perforation dans l'estomac ou l'intestin. Une perforation peut être à l'origine d'une douleur soudaine et très intense. À l'occasion, un ulcère peut créer une obstruction de l'estomac ou du duodénum. Cela peut provoquer des ballonnements, une sensation de plénitude après avoir mangé, des vomissements et une perte de poids.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens