Page d'accueil

Maladie de Parkinson

(Paralysie agitante)

Description

La maladie de Parkinson est une maladie du système nerveux à évolution lente qui entraîne une perte du contrôle des muscles.

Elle touche environ 1 personne âgée de plus de 40 ans sur 250 et 1 % de celles qui ont plus de 65 ans. Bien que l'âge moyen d'apparition de la maladie de Parkinson soit 57 ans, il arrive que la maladie débute pendant l'enfance. La maladie de Parkinson touche plutôt les hommes que les femmes.

Même si elle n'est pas mortelle en soi, à son dernier stade, elle comporte des risques de pneumonie, de suffocation, de dépression grave et de décès.

Idées reçues sur l'incontinence
Que savez-vous vraiment de l'incontinence?

 1   2   3   4   5  



VRAI      FAUX

Résultats

Votre score: /5


Décernez le vrai du faux en lisant l'article

5 mythes sur l'incontinence


Et aussi:

Solutions pour hommes

Solutions pour femmes


Outil santé:

Évaluation de l'incontinence urinaire


Apprenez-en plus sur l'incontinence en parcourant notre canal santé sur l'incontinence urinaire


< Recommencer

sponsored by  

Causes

Bien que les cellules du cerveau qui règlent les mouvements (neurones moteurs) soient situées dans la partie supérieure du cerveau, elles ont besoin d'une substance chimique appelée dopamine, qui est produite dans une région du cerveau appelée noyaux gris centraux.

Chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, les cellules qui produisent la dopamine dans le tronc cérébral sont détruites. Dans la plupart des cas, on ignore la cause de cette destruction. Le diagnostic le plus fréquent est celui de maladie de Parkinson primaire lorsque le médecin ignore pourquoi les cellules meurent. Les chercheurs savent par contre que pour la majorité des personnes atteintes de la maladie de Parkinson, une protéine appelée synucléine s'accumule pour former des dépôts de protéines appelés corps de Lewi. Les chercheurs pensent que la maladie de Parkinson est une complication tardive de l'accumulation des protéines caractérisée par une accumulation de la protéine dans d'autres parties du cerveau et dans les voies digestives.

Le parkinsonisme secondaire est attribuable à une affection (par ex. une maladie du système nerveux, une maladie cardiaque, une tumeur cérébrale, une infection virale) ou à une substance chimique qui nuit à l'activité des cellules qui produisent de la dopamine dans le tronc cérébral ou qui induit des lésions dans ces cellules. La cause la plus fréquente est un effet secondaire des médicaments prescrits pour soigner d'autres maladies. Voici certains des médicaments qui peuvent causer un parkinsonisme secondaire :

  • l'halopéridol* et d'autres médicaments prescrits pour traiter les hallucinations;
  • la métoclopramide, un médicament prescrit contre les nausées.

Parmi d'autres causes moins fréquentes du parkinsonisme secondaire, on note l'intoxication au monoxyde de carbone et au manganèse (un minéral), les lésions et les tumeurs du tronc cérébral et une drogue illicite rare appelée N-MPTP. De 1918 à 1924, une éclosion de cas d'une maladie appelée encéphalite de von Economo a laissé des milliers de personnes atteintes de la maladie de Parkinson en Amérique du Nord.

Les chercheurs ont récemment découvert un certain nombre de mutations génétiques, ce qui permet de croire que la maladie de Parkinson est plus fréquente dans certaines familles. Toutefois, une étude de grande envergure menée aux États-Unis auprès de jumeaux indique que l'environnement joue un rôle plus important que l'hérédité. Selon le consensus actuel, les facteurs génétiques sont prédominants seulement dans les cas où la maladie survient avant l'âge de 50 ans.





Symptômes et Complications

Les principaux symptômes de la maladie de Parkinson sont :

  • un tremblement, un secouement ou des frissonnements;
  • la lenteur des mouvements;
  • la raideur des bras, des jambes et du tronc;
  • un trouble de l'équilibre susceptible de provoquer des chutes.

Le tremblement n'apparaît qu'au repos, et non quand la personne fait des mouvements délibérés. Il peut atteindre éventuellement les bras et les jambes. Environ 15 % des personnes atteintes de la maladie de Parkinson ne présentent pas de tremblement; elles constatent cependant que leurs membres ou d'autres parties du corps deviennent raides, voire rigides. La plupart des personnes, toutefois, manifestent à la fois des tremblements et de la rigidité. La rigidité s'aggrave à mesure que la maladie évolue, ce qui rend les mouvements difficiles.

Le ralentissement des mouvements constitue un autre symptôme de la maladie de Parkinson. Les personnes peuvent également constater une difficulté à initier les mouvements (par ex. commencer à marcher) et bougeront beaucoup plus lentement qu'à la normale. Lorsque les réflexes de l'équilibre sont perturbés, il devient difficile de tourner rapidement ou de négocier le passage étroit d'un coin ou d'une porte.

Parmi les autres symptômes fréquemment observés dans la maladie de Parkinson (même s'ils ne se manifestent pas tous en même temps), on retrouve :

  • une démarche anormale;
  • une diminution de l'amplitude des mouvements du bras;
  • une salivation excessive;
  • un état dépressif ou anxieux;
  • des pellicules ou la peau huileuse;
  • une absence d'expression faciale (hypomimie);
  • une déglutition et un battement des paupières moins fréquents;
  • une diminution du volume de la voix (hypophonie);
  • le pied légèrement traînant;
  • une petite écriture très serrée (micrographie);
  • le dos arrondi;
  • des troubles du sommeil;
  • de la constipation;
  • de la douleur;
  • une réduction de l'odorat;
  • un vague endolorissement musculaire;
  • de la fatigue.

La dépression est fréquente chez les personnes qui souffrent de la maladie de Parkinson. Les symptômes de psychose, comme les hallucinations visuelles ou auditives, peuvent se produire dans jusqu'à 50 % des cas. Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson courent aussi un risque plus élevé de démence, qui mène souvent à des troubles de la mémoire ou de la concentration rappelant ceux causés par la maladie d'Alzheimer.



Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Pub

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens