Description

La plupart des enfants sont exposés au virus respiratoire syncytial (VRS) avant d'avoir 2 ans. Le VRS peut causer une infection pulmonaire grave pour les nourrissons et les jeunes enfants, plus particulièrement pour les bébés nés avant terme et les nourrissons ou les jeunes enfants ayant des problèmes de santé, comme une maladie cardiaque ou pulmonaire.

Les aînés et les adultes aux prises avec une maladie cardiaque ou pulmonaire pourraient aussi contracter une infection grave. Les personnes qui ont un système immunitaire affaibli en courent aussi le risque. Pour les enfants et les adultes en santé, l'infection par le VRS n'est pas aussi grave et pourrait entraîner des symptômes semblables à ceux du rhume courant.

L'organisme des adultes et des enfants forment des anticorps (des défenses immunitaires) contre le virus à la suite d'une infection. Il semble que ce virus puisse infecter de nouveau les mêmes personnes durant toute leur vie. Les symptômes observés durant une réinfection sont habituellement moins intenses que ceux de la première infection.

Causes

Les virus sont des agents biologiques constitués de protéines et de matériaux génétiques qui peuvent infecter un hôte (organisme vivant) et s'y reproduire. Le VRS pénètre dans le corps par les yeux, le nez ou la bouche. Un contact physique, l'échange de baisers ou l'inhalation de gouttelettes contenant le virus (provenant de la toux ou des éternuements d'une personne infectée) sont des gestes qui augmentent le risque de contracter l'infection.

Les particules virales peuvent vivre plusieurs heures sur des surfaces comme celle des claviers, des jouets ou des poignées de porte, vous pouvez aussi contracter l'infection si vous vous touchez les yeux, le nez ou la bouche après avoir porté les mains sur une surface infectée.

L'infection par le VRS est saisonnière, tout comme la grippe qui est aussi causée par un virus. L'infection par le VRS semble en effet se propager le plus rapidement entre l'automne et le printemps. Lorsque les enfants fréquentent la garderie ou interagissent avec leurs pairs, le VRS se transmet facilement d'un enfant à l'autre.

Symptômes et Complications

Différents virus respiratoires syncytiaux (VRS) causent différents symptômes et complications d'une personne à l'autre. Les signes et les symptômes de l'infection apparaissent généralement 4 à 6 jours après l'exposition au virus.

Une infection grave s'accompagne des symptômes ci-après :

  • une toux, 
  • une forte fièvre; 
  • une baisse du taux d'oxygène dans le sang (la peau peut prendre une teinte bleuâtre);
  • une respiration superficielle ou rapide;
  • une respiration sifflante ou une difficulté respiratoire.

Les soins médicaux sont d'une grande importance pour les nourrissons de moins de 6 mois, les bébés nés avant terme ou les enfants atteints d'une maladie cardiaque ou pulmonaire. Il se peut qu'une hospitalisation soit nécessaire dans ces cas, comme l'infection pourrait progresser au point où l'enfant nécessiterait un soutien à la respiration, à l'aide d'un équipement spécialisé de ventilation artificielle.

Les symptômes d'une infection légère sont semblables à ceux du rhume et, dans la plupart des cas, une hospitalisation n'est pas nécessaire. Les symptômes d'une infection légère peuvent comprendre :

  • une congestion;
  • une toux;
  • des maux de tête;
  • un écoulement nasal;
  • des maux de gorge.

Des complications possibles peuvent se manifester sous la forme d'une infection des oreilles ou des sinus, d'une pneumonie ou d'une insuffisance respiratoire dans les cas les plus graves.

Diagnostic

Un certain nombre de tests permettent aux médecins de diagnostiquer une infection par le VRS. L'examen physique comprend généralement l'auscultation des poumons pour déceler les bruits anormaux et l'examen de la couleur de la peau. Si le médecin soupçonne une pneumonie, les radiographies pulmonaires peuvent le renseigner à cet égard.

Pour identifier le virus, le médecin peut procéder à un prélèvement d'échantillon de mucus dans la gorge. Les analyses sanguines aident à établir le diagnostic et à éliminer la possibilité d'autres infections.

Traitement et Prévention

Comme il s'agit d'un trouble d'origine virale, le traitement vise à soulager les symptômes de l'infection et à traiter les complications qui surviendraient. Avec le temps, le virus disparaîtra de lui-même.

Les médicaments comme l'acétaminophène* ou l'ibuprofène peuvent réduire la fièvre ou soulager la gêne. Des complications comme une infection des oreilles ou des sinus, ou une pneumonie, peuvent être traitées à l'aide d'antibiotiques si elles sont causées par des bactéries. Les antibiotiques tuent les bactéries, mais ils n'ont aucun effet sur le VRS.

Quand une personne infectée a une grande difficulté à respirer, l'inhalation d'un médicament en aérosol pourrait aider à dégager les voies respiratoires. De plus, l'administration d'oxygène ou l'utilisation d'un respirateur artificiel peut aider les enfants qui ont de la difficulté à respirer naturellement.

Le médicament antiviral ribavirine peut être administré sous forme d'aérosol pour inhalation. Il empêche le virus de se reproduire. 

En attendant qu'un vaccin contre le VRS soit offert sur une grande échelle, votre médecin pourrait suggérer la prise du palivizumab comme mesure préventive. Ce médicament est donné au cours des 2 premières années qui suivent la naissance des bébés nés avant terme et des jeunes enfants atteints de problèmes cardiaques ou pulmonaires qui courent un risque accru de contracter une infection par le VRS. Il s'agit d'une injection intramusculaire administrée durant tous les mois de la saison à haut risque.

Bien qu'une prévention à 100 % soit plutôt difficile, voici des mesures simples qui empêchent la transmission du VRS et réduisent le risque d'infection pour vous et votre famille :

  • pratiquez une bonne hygiène et lavez-vous les mains fréquemment, surtout avant de toucher un enfant;
  • éloignez les jeunes enfants des personnes qui ont un rhume ou de la fièvre ou qui sont atteintes d'une affection contagieuse;
  • nettoyez votre maison, y compris les jouets des enfants, pour les débarrasser des germes;
  • abstenez-vous de fumer chez vous : l'exposition à la fumée secondaire augmente le risque de contracter une infection par le VRS.

*Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (un nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le nom du médicament en médecine (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour obtenir des renseignements sur un médicament donné, consultez notre base de données sur les médicaments. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.