Description

Une personne est atteinte du syndrome métabolique lorsqu'elle possède une combinaison de 3 risques particuliers, ou plus, pour la santé. Parmi ces risques pour la santé, on retrouve notamment :

  • une pression artérielle élevée ;
  • un taux de sucre sanguin élevé ;
  • un excès de poids corporel ;
  • un faible taux de « bon » cholestérol ;
  • un taux élevé de triglycérides (type de gras circulant dans le sang).

Chacun de ces facteurs peut augmenter le risque de contracter le diabète, une maladie cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Toutefois, le risque est grandement augmenté lorsque ces risques sont combinés.

Approximativement un quart de la population canadienne est atteinte de cette affection. Ce taux est plus élevé pour certains groupes de personnes, comme celles qui appartiennent aux Premières Nations et celles qui sont de descendance sud-asiatique. Elles possèdent des taux plus élevés du syndrome métabolique que les Caucasiens.

Parmi les autres facteurs de risque importants susceptibles de prédisposer au syndrome métabolique, on compte :

  • l'âge (le risque d'être atteint du syndrome métabolique augmente avec l'âge) ;
  • des antécédents familiaux de diabète de type 2 ;
  • la présence d'autres troubles médicaux, notamment : une pression artérielle élevée, les maladies du cœur ou des vaisseaux sanguins et le syndrome des ovaires polykystiques (affection par laquelle le corps des femmes produit trop d'hormones masculines).

Causes

On estime que le syndrome métabolique se développe à cause d'une résistance à l'insuline.  L'insuline est une hormone produite par le pancréas (un organe situé près de l'estomac). Elle aide le sucre sanguin à pénétrer dans les cellules où il est utilisé comme source d'énergie. Avec la résistance à l'insuline, le corps ne reconnaît plus l'insuline qui est produite, ce qui provoque une accumulation du sucre dans le sang au lieu de son absorption dans les autres cellules. Comme le taux de sucre sanguin reste élevé, le pancréas continue à produire de plus en plus d'insuline, ce qui provoque une élévation du taux d'insuline. Bien que le taux de sucre sanguin ne soit pas suffisamment élevé pour qu'il soit question de diabète, il augmente le risque de graves problèmes de santé.

Les chercheurs ignorent la cause exacte du développement de la résistance à l'insuline mais ils pensent qu'elle pourrait être, en partie, héréditaire. Ils savent toutefois qu'une surcharge pondérale et l'inactivité contribuent au développement du syndrome métabolique.

Symptômes et Complications

En général, peu de personnes présentent des signes ou des symptômes remarquables. Toutefois, les principales caractéristiques du syndrome métabolique sont :

  • un excès de poids corporel (habituellement autour de l'estomac) ;
  • une pression artérielle élevée  ;
  • un faible taux de bon cholestérol dans le sang ;
  • un taux élevé de triglycérides (gras) dans le sang ;
  • une résistance à l'insuline (taux élevé de sucre sanguin).

Bien qu'il soit possible que vous ne remarquiez pas de changement dans votre forme, le fait d'être atteint du syndrome métabolique augmente considérablement votre risque de subir des problèmes de santé graves comme le diabète, une maladie cardiaque et un accident vasculaire cérébral. En fait, plus vous êtes porteur de facteurs de risque différents, plus vous risquez de contracter ces affections.

Diagnostic

Pour diagnostiquer votre affection, votre médecin vous posera probablement des questions sur vos antécédents médicaux ; il vous fera passer un examen physique et des analyses de sang.

Si vous êtes porteur de trois des risques pour la santé ci-après, il est probable que vous soyez atteint du syndrome métabolique :

  • un excès de poids corporel (tour de taille supérieur à 102 cm pour les hommes et supérieur à 89 cm pour les femmes) ;
  • une pression artérielle élevée (supérieure à 130/85 mmHg) ;
  • un taux de triglycérides (gras circulant dans le sang) supérieur à 1,7 mmol/L ;
  • un faible taux de bon cholestérol (HDL) (inférieur à 1,03 mmol/L pour les hommes et à 1,29 mmol/L pour les femmes) ;
  • une glycémie à jeun (taux de glucose sanguin) plus élevée que 5,6 mmol/L.

Traitement et Prévention

L'objectif du traitement du syndrome métabolique est la prévention du diabète, d'une maladie cardiaque et d'un accident vasculaire cérébral. Votre médecin vous suggérera d'abord d'apporter des modifications à votre mode de vie, comme la pratique d'exercices pendant 150 chaque semaine. Une étude a montré que les personnes qui sont actives physiquement (30 minutes d'activité au moins une fois par semaine) ont 50 % moins de risques de contracter le syndrome métabolique que les personnes inactives. Il se peut également que votre médecin vous suggère un régime alimentaire sain pour promouvoir une perte de poids et l'obtention d'un taux normal de cholestérol et de gras sanguins.

Si les modifications apportées à votre mode de vie ne suffisent pas à réduire vos risques pour votre santé, il se peut que votre médecin vous prescrive un ou plusieurs des médicaments ci-après :

  • des médicaments visant à vous faire perdre du poids (l'orlistat*) ;
  • des sensibilisants à l'insuline (la metformine, la rosiglitazone) pour aider à réduire le taux de glucose sanguin et d'insuline ;
  • l'acide acétylsalicylique (AAS) pour réduire le risque de maladie cardiaque ;
  • des médicaments pour abaisser la pression artérielle ;
  • des médicaments pour réduire le mauvais cholestérol (LDL) et augmenter le bon cholestérol (HDL).

Un mode de vie sain pourrait affaiblir votre possibilité d'acquérir éventuellement les facteurs de risque associés au syndrome métabolique. La prévention efficace comprend des menus sains inspirés du Guide alimentaire canadien et la pratique d'exercices pendant 150 minutes chaque semaine. Les consultations chez votre médecin pour des examens de santé réguliers permettront de surveiller votre taux de glucose, votre pression artérielle, votre taux de cholestérol, votre poids et votre état de santé général.


*Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (un nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le nom du médicament en médecine (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour obtenir des renseignements sur un médicament donné, consultez notre base de données sur les médicaments. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/condition/getcondition/Syndrome-metabolique