Description

L'expression sténose du pylore décrit une affection des nouveau-nés. La sténose du pylore se produit précisément lors de l'augmentation du volume du muscle (le muscle pylorique ou pylore) qui permet aux aliments de passer de l'estomac à l'intestin grêle. L'augmentation de volume de ce muscle empêche les aliments de passer facilement de l'estomac vers l'intestin grêle.

Un bébé atteint d'une sténose pylorique vomit de façon graduellement plus marquée (avec le temps, ces vomissements peuvent être qualifiés de vomissements en jet et ils peuvent provoquer de la déshydratation). Comme les aliments ingérés par le bébé ne pénètrent pas jusqu'à l'intestin grêle, le nourrisson en développement peut ne pas recevoir suffisamment de nourriture.

Bien que l'affection se retrouve chez les garçons et les filles, les garçons contractent cette affection 4 fois plus souvent que les filles. L'affection commence souvent vers la 2e ou la 3e semaine de vie, mais elle peut survenir à tout moment jusqu'à l'âge de 6 mois. L'émission fréquente de crachats après les tétées est le premier indice de l'affection. Plus tard, les crachats deviennent des vomissements en jet, vigoureux et projetés à une certaine distance du corps.

Causes

Nul ne connaît la cause exacte de la sténose du pylore. Les facteurs qui semblent jouer un rôle dans la survenue de cette affection comprennent :

  • des antécédents familiaux de cette affection ;
  • le sexe du bébé ;
  • des anomalies génétiques ;
  • l'emploi de certains médicaments peu après la naissance (bien que la plupart des nourrissons atteints de cette affection n'aient pas reçu d'antibiotiques plus tôt).

Symptômes et Complications

L'augmentation de la fréquence des crachats et les vomissements en jet sont 2 signes indiquant la possibilité d'une sténose du pylore. Un examen de santé pratiqué par le médecin de famille peut aider à écarter d'autres causes possibles comme le reflux acide, une infection, une anomalie anatomique, une allergie ou un trouble métabolique rare (par ex. la galactosémie).

Les crachats sont normaux pour de nombreux nouveau-nés. Les parents s'inquiètent davantage si ces expectorations se produisent après tous les repas ou s'ils augmentent de fréquence avec le temps. De plus, si les crachats se transforment progressivement en vomissements en jet, vous devriez consulter votre médecin.

Une sténose du pylore peut entraîner :

  • de la malnutrition - les aliments ne parviennent pas à l'intestin grêle où ils seraient normalement digérés et utilisés par l'organisme ;
  • la déshydratation - un bébé atteint de cette affection court un risque accru de déshydratation à cause des vomissements fréquents.

Parmi les autres symptômes pouvant indiquer que votre enfant est atteint d'une sténose du pylore, on retrouve :

  • une faim continue ;
  • le peu de défécation ou des selles rares ou plus dures ;
  • une perte de poids ;
  • un comportement particulièrement difficile et plus tard, de la léthargie (un manque d'énergie et une fatigue excessive).

Si vous pensez que votre bébé a une sténose du pylore, consultez votre médecin.

Diagnostic

Quand le bébé a des vomissements fréquents qui s'accompagnent d'une mauvaise hydratation, la présence d'une sténose du pylore est possible.

Le médecin qui examinera le bébé pourrait demander certaines analyses. Ces analyses incluent une échographie abdominale et des analyses de sang. Une échographie abdominale est une intervention indolore permettant au médecin de voir le muscle pylorique qui se trouve à l'extrémité de l'estomac où il rejoint l'intestin grêle. Un épaississement du muscle est vraisemblablement un signe d'une sténose du pylore.

Quelquefois, une radiographie spéciale appelée déglutition barytée est demandée. Le bébé boit du lait maternel ou un aliment lacté auquel a été ajouté du baryum, puis une série de radiographies sont faites pour observer le passage de la solution dans l'estomac. Cet examen est quelquefois désigné « transit œso-gastro-duodénal » ou TOGD. Un bébé atteint de sténose du pylore présente une « image en ficelle » en raison de l'épaississement du pylore qui rétrécit tellement l'orifice de l'estomac que le baryum qui y passe ressemble à une ficelle.

Il est également important de veiller à l'hydratation du bébé ; elle peut se vérifier au moyen d'un examen physique et des analyses de sang. Les analyses de sang décèlent également les anomalies sanguines qui peuvent être associées aux cas avancés de sténose du pylore.

Traitement et Prévention

Si le diagnostic de sténose du pylore est posé, le bébé devra subir une intervention chirurgicale mineure.

Les médecins utilisent la chirurgie pour inciser et écarter le muscle pylorique qui est plus volumineux qu'à la normale. Ils élargissent l'orifice qui mène de l'estomac vers l'intestin grêle et permet aux aliments solides et aux liquides de circuler plus facilement. Les parents devraient constater une diminution des crachats et des vomissements après l'intervention chirurgicale tout comme une augmentation de la prise de poids alors que les aliments commencent à nourrir le corps de l'enfant en développement.

Les 2 principales options chirurgicales pour la correction de la sténose pylorique sont :

  • la chirurgie par laparoscopie - un médecin utilise un mince tube qu'il fait pénétrer par une incision dans le nombril du nourrisson. Ce conduit aide à guider le médecin vers le muscle pylorique ;
  • la chirurgie ouverte - la chirurgie ouverte nécessite que le médecin fasse une incision dans l'abdomen du bébé pour atteindre le muscle pylorique.

Le traitement chirurgical de cette affection est très efficace et le bébé peut habituellement rentrer chez lui 1 jour ou 2 jours après. Dans certains cas rares, la présence de crachats après la chirurgie peut être un signe que le muscle pylorique n'a pas été suffisamment coupé pour élargir l'ouverture allant de l'estomac vers l'intestin grêle.

Dans les pays développés, une intervention chirurgicale est le traitement généralement choisi pour traiter une sténose du pylore parce que c'est une méthode très efficace. Si vous vivez dans une région où vous n'avez pas accès à un chirurgien pédiatre ni à un anesthésiologiste, un traitement médical par l'atropine* vous sera peut-être recommandé. L'atropine constitue un traitement moins efficace, par conséquent ce médicament ne sera pas recommandé si une intervention chirurgicale peut être pratiquée.

Il n'est pas possible de prévenir la sténose du pylore. Toutefois, le fait de connaître les signes et les symptômes de cette affection et de les reconnaître chez votre enfant peut vous aider à obtenir dès que possible les soins dont votre bébé a besoin. Alors, vous pourrez prévenir les complications comme la déshydratation, la perte de poids et la mauvaise nutrition.

 


*Tous les médicaments ont à la fois une dénomination commune (nom générique) et un nom de marque ou marque. La marque est l'appellation qu'un fabricant choisit pour son produit (par ex. Tylenol®). Le nom générique est le nom commun international du médicament (par ex. l'acétaminophène). Un médicament peut porter plusieurs noms de marque, mais il ne possède qu'un seul nom générique. Cet article répertorie les médicaments par leur nom générique. Pour de plus amples renseignements sur les noms de marque, consultez votre médecin ou un pharmacien.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/condition/getcondition/Stenose-du-pylore